Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités   / ARCHIVES  


envoyer l'article par mail envoyer par mail

2015-Formation initiale : Les SNUipp-FSU de l’académie de Versailles reçus au rectorat

Des représentants des sections du SNUipp-FSU de l’académie de Versailles ont été reçus en audience au rectorat mardi 8 septembre 2015. Un point concernant la rentrée des PES et les conditions de formation pour cette année a été fait avec les représentants du rectorat et de l’ESPE.

Audience du SNUipp-FSU au rectorat 8 septembre 2015

Présents : M Diaz (Secrétaire Général Adjoint Rectorat), M. Philippe Wuillamier (Dasen du 92), Mme Seméria ( administratrice provisoire de l’ESPE de Versailles) et M. Denis Butlen, Mme Monique Peyramaure-Guerout , responsable ESPE

Pour le Snuipp-FSU, académie de Versailles  : 78 : Pascal COTTA, responsable débuts de carrière 91 : Emmanuel CABIRAN, secrétaire départemental 92 : Pauline CANER CHABRAN, secteur débuts de carrière 95 : Véronique HOUTTEMANE, secrétaire départementale et Nathalie SOLLIER, déléguée des personnels

Lors de l’audience du 18 mars 2015, il avait été convenu une nouvelle réunion avant la fin de l’année scolaire dernière. Le rectorat n’a pu répondre favorablement qu’en ce début d’année. L’objectif était de faire un point sur l’année de PES en s’appuyant sur les difficultés rencontrées l’an dernier et sur nos revendications.

Les différents types de parcours

Une Commission académique des parcours composée de tous les partenaires de l’ESPE s’est réunie le 17 juin pour travailler sur la circulaire ministérielle, et déterminer les critères des différents parcours. (Arrêté du 18 juin 2014 fixant les modalités de formation initiale de certains personnels enseignants et d’éducation de l’enseignement public stagiaires )

Les différences catégories de Professeur des Ecoles Stagiaires : • Ceux qui sont M2 et qui ont à valider un master MEEF. Ce sont les Parcours classiques

• Les parcours adaptés :

o Cas 1 : Titulaires d’un master autre que MEEF

o Cas 2 : Les mères ou pères de 3 enfants, sportifs de haut niveau

o Cas 3 : : ceux qui ont déjà obtenu le M2 Métiers de l’enseignement, les renouvelés

Le déroulement des parcours adaptés. Quelle différenciation est envisagée afin de répondre aux besoins des différents types de parcours ?

Les PES en parcours adapté devront présenter « un travail scientifique de nature réflexive » à la place du mémoire des parcours classiques.

Les représentants de l’ESPE nous ont assuré que ce travail réflexif d’une dizaine de pages se basera sur le travail effectué dans les classes, sur les pratiques de classe des stagiaires, sur des textes ou des vidéos. Ce travail sera l’occasion pour les stagiaires de prendre de la distance par rapport à leurs pratiques.

Le mois de septembre est cette année aménagé de façon à proposer aux PES 3 semaines d’observation chez un MAT de même niveau ou de même cycle sur le mi-temps ESPE. La 3eme semaine les PES iront à l’ESPE sur leur mi-temps de formation afin de suivre des enseignements centrés sur la construction du métier et les analyses de pratique de stage.

Les conditions de validation du master

Il est envisagé qu’un avis soit donné par les professeurs des ESPE en faisant en sorte que les écrits professionnels soient rendus avant le mémoire. L’année dernière, il y avait eu des décalages.

L’harmonisation des contenus de formation et de validation entre les différents sites de l’ESPE de l’académie

Les responsables de l’ESPE nous ont assuré que des réunions régulières d’harmonisation seront organisées afin de réfléchir sur les contenus, les pratiques de formation et les conditions de validation. Le SNUipp-FSU a insisté sur ce point car cela est resté très problématique l’année dernière. Nous serons très vigilants, en particulier pour les collègues du Val d’Oise qui sont répartis sur 3 sites différents (Cergy, Gennevilliers, Nanterre) Le SNUIpp-FSU a également fait une demande d’harmonisation des outils professionnels (fiche de préparation des séquences, séance…)

Comment le renforcement du lien entre l’ESPE et l’Éducation Nationale a-t-il été envisagé ?

Le SNUipp a soulevé des dysfonctionnements dus à des demandes parfois très contradictoires entre les visites des professeurs de l’ESPE et des formateurs de circonscription. Un travail en équipe pluri catégoriel est envisagé avec des rencontres institutionnelles. Le SNUipp-FSU a demandé sur quel temps ceci est envisagé ? Comment, à quel moment et sur quels temps les MF, CPC et professeurs de l’ESPE pourront-ils se rencontrer ? Les différents tuteurs des stagiaires devraient être en contact régulier et des visites mixtes pourront être faites si nécessaires. Le SNUipp-FSU a insisté pour qu’une réelle harmonisation se fasse entre les professeurs et les formateurs.

L’harmonisation des rôles et missions des Maîtres formateurs sur l’ensemble de l’académie

Cette année pour éviter les difficultés rencontrées l’année dernière, des documents communs devraient être mis en place. Dans le Val d’Oise les MF et les tuteurs ESPE utiliseront les mêmes comptes-rendus, à la différence de l’an dernier.

Déroulement du stage terrain : Nombre de visites formatives ? Évaluatives ?

La première visite est une visite formative, les 2 autres seront évaluatives, comme l’année dernière, 4 visites pourront êtres prévues si cela est nécessaire. Le SNUipp-FSU est intervenu sur des rapports de formateurs qui, l’an dernier, s’apparentaient plus à des rapports d’inspection plutôt qu’à des rapports d’accompagnement et de conseils.

Les PES seront suivi par un tuteur PEMF et un tuteur au titre de l’ESPE (qui effectuera une visite)

Organisation des stages massés.

Les responsables de l’ESPE nous disent avoir pris en considération nos remarques concernant les difficultés rencontrées par les PES l’année dernière. En effet, les PES partaient en stage massé en janvier ce qui était trop tôt dans l’année, ceux-ci commençant bien souvent à se sentir enfin à l’aise dans leur classe. Cette année ces stages massés auront donc lieu au retour des congés d’hiver, c’est-à-dire en mars.

Transferts de scolarité

Le SNUipp-FSU est intervenu pour les collègues qui demandent des transferts de scolarité. Nous avons rappelé que cette année de stagiaire était déjà particulièrement lourde et qu’ajouter à cela plusieurs heures de transport n’aiderait pas les PES à entrer sereinement dans le métier. L’ESPE nous a répondu que les stagiaires avec des situations médicales personnelles ou de leurs proches, des situations familiales particulières étaient étudiées. Ces situations doivent être soumises à Madame Seméria administratrice provisoire de l’ESPE Saint Germain En Laye.

Indemnisation des frais de formation

Les PES bénéficieront de l’IFF (indemnité forfaitaire de Formation) (cf circulaire N°2015-104 du 30 juin 2015) Le SNUipp a donc demandé qu’une information soit faite auprès des PES.

Place de l’école qui accueille un PES

Le SNUipp-FSU demande que les directeurs d’école et les équipes soient informés sur la formation des PES, sur les attentes des formateurs, sur les dates des stages massés. Les collègues et en particulier les directeurs donnent du temps pour leurs jeunes collègues, ils ne sont pas formateurs, ils pourraient à minima être reconnus pour cela ! La seule consigne à ce jour est « d’être bienveillants »...

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |