www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2008 2009 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
19 décembre 2008

Les suites de l’action

A l’initiative du SNUipp et de la FCPE, les deux dernières semaines de décembre ont été marquées dans notre département par la suspension temporaire de l’aide personnalisée. Les écoles se sont saisies de ces deux semaines d’action sous des formes diverses : dans les écoles où les conditions étaient réunies, les équipes ont suspendu effectivement l’aide personnalisée, ont mis en place des rencontres avec les parents et pris des initiatives communes . Dans de nombreuses autres écoles, les collègues ont organisé des réunions avec les parents et parfois les élus....

De l’avis de tous, partout sur le département, ces deux semaines ont constitué un formidable catalyseur de la mobilisation. La défense de l’école publique s’ancre au plus près du terrain. De nombreuses rencontres regroupant enseignants, parents et acteurs locaux ont permis de débattre des enjeux auxquels l’école se doit de répondre et de l’ambition qu’elle doit porter. La question de l’aide aux élèves en difficulté a été au centre des discussions. La perte des 2 heures d’enseignement est systématiquement dénoncée et la suppression des Rased fait l’objet d’un rejet unanime.

Le rassemblement à la Préfecture de Cergy le mercredi 17 décembre a constitué le point d’orgue de cette mobilisation qui a réuni 500 manifestants à l’occasion du CDEN. Pour le SNUipp et la FCPE, il s’agissait de marquer de manière très forte ces deux semaines d’action et d’assurer une visibilité départementale à l’ensemble des initiatives locales. La réussite de ce rassemblement démontre l’ancrage de la mobilisation.

Et en janvier ?

A l’issue de ces deux semaines de suspension temporaire, sur certains secteurs des écoles annoncent qu’à partir de janvier elles adoptent une modalité différente pour l’aide personnalisée : elles décident d’organiser sur le reste de l’année la prise en charge de TOUS les élèves de l’école par petits groupes d’élèves chacun à leur tour.

La suspension temporaire en décembre a constitué un outil pour susciter débats et rencontres avec les parents. Il n’est pas le seul. Ce qui est important c’est de poursuivre cette dynamique. De partout remonte une volonté partagée de continuer à oeuvrer ensemble, parents enseignants et acteurs locaux, à développer cette dynamique et porter haut et fort la nécessité d’un véritable dialogue social et les exigences d’une école ambitieuse.

Il est essentiel de proposer dès maintenant des initiatives unitaires pour permettre au mouvement de redémarrer très vite en janvier :

Dans le Val d’Oise

- Mardi 13 janvier 2009 à 19h30 devant l’ESSEC (face à l’IUFM).

Rassemblement et Grande soupe à l’oignon pour accueillir X. DARCOS qui intervient aux Mardis de l’Essec pour détailler « son plan de réforme si polémique... »

- Vendredi 16 janvier : Fête des Voeux dans les écoles.

Le SNUipp-FSU, le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et la FCPE invitent parents et enseignants à préparer la « fête des voeux » dans toutes les écoles du Val d’Oise le vendredi 16 janvier à partir de 18h.

Il s’agit, à l’occasion de la nouvelle année, de réunir enseignants, parents d’élèves, élus lors d’un moment convivial dans les écoles ou groupes d’écoles. Cela peut prendre la forme que chacun souhaite : apéro à la santé des écoles pour éviter que nos enfants ne trinquent, débats, rencontres...

L’enjeu est d’informer encore et toujours pour éviter un réveil douloureux à la rentrée. Ce moment doit être l’occasion de renforcer cette dynamique de mobilisation et de préparer ensemble une semaine d’action du 19 au 23 janvier sur le Val d’Oise. Les modalités de ces actions seront précisées rapidement.

Nous proposons à toutes les organisations qui se reconnaissent dans cette démarche de se joindre à cette initiative.

Au plan National

- Une réunion est prévue ce jeudi soir entre les 24 organisations ayant appelé à la manifestation du 19 octobre pour proposer des initiatives en janvier dans l’Education.

- Toutes les organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA) appellent les salariés du privé et du public, les chômeurs et les retraités, à une journée nationale de mobilisation interprofessionnelle le 29 janvier : elle donnera lieu dans tout le pays à des grèves et des manifestations.

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.