www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2008 2009 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 avril 2009

Communiqué des organisations syndicales

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse des organisations syndicales CFDT, CFTC, FO, CGT, CFE-CGC, FSU, SOLIDAIRES, UNSA, réunies le 30 mars.

Elles s’entendent pour faire du 1er mai un nouveau temps fort de mobilisation pour peser sur le gouvernement et le patronat.

Communiqué de presse

L’augmentation du nombre de chômeurs, la baisse significative de la consommation, l’incertitude grandissante sur l’activité des entreprises témoignent de la gravité de la crise qui frappe un nombre croissant de salariés sans que nul ne puisse aujourd’hui en prédire la durée.

Les mobilisations viennent d’obliger le gouvernement à agir sur les stock-options et les rémunérations exceptionnelles des dirigeants d’entreprise lorsque ces dernières ont reçu des aides publiques directes. Sur la question de la redistribution des richesses produites, le décret annoncé bien qu’insuffisant est un début de remise en cause du système actuel. Elle laisse cependant de côté l’essentiel des revendications du 5 janvier 2009 portées par les mobilisations du 29 janvier et du 19 mars 2009.

Gouvernement et patronat doivent rapidement mettre en œuvre les mesures déjà prises et engager les négociations et les concertations pour répondre à l’ensemble des revendications.

C’est pourquoi, dans la suite des journées du 29 janvier et du 19 mars et dans ce contexte exceptionnel, les organisations syndicales s’entendent pour faire du 1er MAI un nouveau temps fort de mobilisation pour peser sur le gouvernement et le patronat. Elles appellent leurs organisations locales à rechercher les modalités appropriées pour réussir cette journée de revendication syndicale en tenant compte des situations locales.

Pour préparer le 1er Mai, elles conviennent de faire du mois d’avril un mois de mobilisations ponctué d’initiatives visant à soutenir les actions engagées et à organiser les solidarités.

En fonction des réponses du gouvernement et du patronat, les organisations syndicales débattront lors de leur prochaine rencontre des nouvelles initiatives (grève interprofessionnelle, manifestations, mobilisations un samedi…)

Une prochaine réunion est d’ores et déjà fixée au 27 avril.

CFDT, CFTC, FO, CGT, CFE-CGC, FSU, SOLIDAIRES, UNSA


Poursuivre ensemble

La réunion de l’intersyndicale du 30 mars était la neuvième depuis que les huit organisations syndicales françaises les plus représentatives avaient choisi de construire ensemble une mobilisation pour obtenir des changements de politique économique et sociale en réponse à la crise.

Elle a confirmé la volonté partagée de rester unis mais aussi de continuer à agir ensemble après des mobilisations d’un ampleur rarement égalée. C’est ce que montre la décision exceptionnelle d’un appel unitaire aux manifestations du 1er mai : cette décision a un caractère « historique » mais elle le sera d’autant plus si nous réussissons à ce que la mobilisation soit elle-même exceptionnelle.

Mais dès avril l’action doit se poursuivre : d’une part dans les secteurs en lutte et ce sera le cas par exemple avec les manifestations du 2 avril à l’université et dans l’ensemble du système éducatif ; d’autre part tout au long du mois au plan local avec des initiatives permettant d’exprimer les solidarités et les convergence : ne pas lever le pied mais au contraire développer ces actions dans les villes, les départements ou les bassins d’emploi, en associant salariés du privé et du public est sans doute une des meilleures façons d’assurer la réussite de ce Premier mai unitaire.

Et au delà, l’annonce qu’il ne s’agira pas d’un point d’orgue mais que les huit organisations sont décidées à débattre de suites ambitieuses est à la fois un espoir et un point d’appui.

Il nous appartient à nous tous de faire vivre et concrétiser ces décisions. Le défi est à la mesure de l’attente des salariés, des retraités, des chômeurs, de jeunes et de la confiance que les français ne cessent d’exprimer à l’égard du mouvement syndical.

Gérard ASCHIERI - secrétaire général de la FSU

 

16 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.