www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2010-2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 septembre 2010

Mobilisation exceptionnelle !

Le 7 septembre a été une journée exceptionnelle par la hauteur des grèves et la participation aux manifestations dans toute la France.

Les salariés, du public comme du privé, font aujourd’hui la démonstration de leur rejet massif du projet de réforme des retraites. Ce projet est également rejeté par les jeunes qui, déjà pénalisés pour trouver un emploi, voient leur retraite devenir de plus en plus hypothétique.

La Fonction publique, en ligne de mire par les suppressions de postes et le gel des salaires, serait durement touchée par cette réforme ne garantissant même pas un niveau de pension décent à bon nombre de fonctionnaires. La Fonction publique a répondu massivement présente lors de cette mobilisation.

JPEG - 22.8 ko

Cette journée marque un virage crucial dans le paysage social.

Le gouvernement doit cesser de mentir… Les déficits actuels des régimes de retraite ne sont pas dus à la situation démographique mais à la crise économique. La question majeure est celle du financement pour pérenniser le système de retraite par répartition et donc celle du partage des richesses produites. Le gouvernement entend faire payer la crise aux salariés. En reportant l’âge de départ à 62 ans, il vole l’espérance de vie aux salariés et leur fait supporter, à eux seuls, l’effort financier. C’est inacceptable !

Le gouvernement doit entendre ce refus massif, retirer son projet pour ouvrir de réelles négociations sur l’ensemble des questions : âge de départ à la retraite, financement, emploi, pouvoir d’achat, réduction des inégalités homme/femme, minimum garanti, Code des pensions…

Il est encore temps de le faire.

Annoncée dès le lendemain de la forte mobilisation du 24 juin, la journée d’aujourd’hui confirme et amplifie les mobilisations du printemps. Elle est approuvée par près de 70% des Français.

Cette journée exceptionnelle appelle des suites rapides et unitaires pour faire reculer le gouvernement sur son projet injuste. La FSU fera dès demain des propositions en ce sens dans le cadre de la réunion interprofessionnelle.


Le gouvernement doit faire des propositions

Ce 7 septembre, quelques jours seulement après la rentrée des classes, la mobilisation pour les retraites, l’emploi et les salaires est sans précédent : dans le primaire, de nombreuses écoles sont fermées, près de 60 % des enseignants sont en grève. Cette réussite de grande ampleur ne peut dorénavant être ignorée par le gouvernement qui ne peut plus se contenter de faire la sourde oreille. Si l’ensemble des français partage la nécessité d’une réforme, le gouvernement doit entendre que son projet, en l’état, n’est pas le bon. Il doit au plus vite faire des propositions concrètes pour un projet de réforme des retraites équitable et pour une relance de l’emploi et du pouvoir d’achat.

Aujourd’hui, plus de 30 % des enseignants du premier degré partent à la retraite avec une décote. Ils sont également ceux qui ont le plus grand nombre d’heures de cours devant élèves. En entrant dans le métier en moyenne à 27 ans, les enseignants vont devoir exercer jusqu’à 67, 68 ans pour bénéficier d’une pension décente : la grande disponibilité et l’énergie nécessaire pour nos jeunes élèves ne peuvent être garanties. Que comptent faire le gouvernement et le ministre face à ces situations ?

Cet injuste projet de réforme des retraites, les annonces des suppressions de postes dans l’éducation, le gel des salaires, la formation « peau de chagrin » et les conditions périlleuses d’entrée dans le métier de nouveaux recrutés pèsent lourdement sur l’école et les enseignants. Le SNUipp demande que le gouvernement abandonne ses projets et ouvre de véritables négociations.

Tout comme la FSU interpelle les députés, le SNUipp décide de s’adresser à tous les parlementaires sur les questions du premier degré. Il appelle les enseignants des écoles à débattre des suites de l’action.


Se syndiquer : c’est décider ensemble !

Pour me syndiquer : je clique ici !


 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.