www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2010-2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 septembre 2010

Mobilisation réussie le 15 septembre

Nous étions plusieurs milliers devant l’Assemblée Nationale

A Paris, des milliers de personnes se sont rassemblées devant l’Assemblée nationale pour demander aux députés de ne pas voter le projet de loi sur les retraites. Les organisations syndicales ont appelé à une forte mobilisation le 23 septembre pour faire reculer le gouvernement.

JPEG - 22.5 ko

« Mesdames et messieurs les députés, ne votez pas, cette réforme est injuste ». C’est le slogan brandi devant l’Assemblée nationale par les manifestants le mercredi 15 octobre. Le but de l’interpellation des députés, le jour du vote solennel, était de les placer devant leur responsabilité. Les intervenants à la tribune ont rappelé leur attachement au système de répartition, le débat tronqué par le calendrier et la procédure d’urgence, la nécessité d’une réforme juste. Ils ont défendu les pistes que constituent l’emploi des jeunes et des séniors, des sources de financement équitables, les mesures à prendre pour assurer l’égalité hommes/femmes.

JPEG - 42.4 ko

Ils ont surtout souligné que le 7 septembre avait changé la donne et le paysage. Cette mobilisation très importante a bien obligé le gouvernement à quelques petits reculs mais elle a surtout commencé à convaincre qu’il est possible de le faire réellement reculer. Pour cela tous les dirigeants syndicaux ont souligné l’importance de la journée de grèves et de manifestations du 23 septembre et ont lancé un appel unanime.

Des milliers de personnes, comme partout en France, se sont déplacées pour interpeller les députés. La réponse a été d’accélérer les procédures d’explications de vote et de barrer les abords de l’Assemblée avec des cordons de CRS. L’image d’un gouvernement replié sur ses certitudes, vilipendé internationalement, malmené intérieurement. Attention, grosses secousses prévues le 23 !


Rien n’est joué : la FSU appelle à se mobiliser le 23 septembre !

Ce 15 septembre, dans tous les départements, de multiples rassemblements, initiatives et interpellations d’élus ont montré la forte détermination des salariés du public comme du privé à refuser le projet de réforme des retraites. Même si les députés viennent d’adopter, à marche forcée, le projet gouvernemental, rien n’est joué !

Vouloir imposer un recul de l’âge de la retraite est un non sens, non seulement au regard de l’histoire sociale mais aussi au regard de l’évolution des modes de production. La FSU n’acceptera pas que, sous pression et au profit des marchés financiers, l’augmentation de l’espérance de vie ne bénéficie pas aux salariés. Le gouvernement doit cesser de mentir. Les déficits actuels des régimes de retraite ne sont pas tant dus à la situation démographique qu’à la crise économique et aux choix économiques et sociaux faits par le gouvernement, notamment en termes de partage des richesses. D’autres solutions de financement des retraites par répartition et du code des pensions sont possibles.

Les agents de la Fonction publique ont répondu présents à cette journée d’action. En plus des suppressions massives d’emplois, de la dégradation des conditions de travail, du gel des salaires...le projet de réforme ne contient pour eux que des régressions renforcées par des amendements à l’Assemblée nationale : fin du dispositif de départ anticipé pour les mères de 3 enfants, suppression de la CPA, alignement du taux de cotisation, restriction du minimum garanti...

Il est encore temps pour le gouvernement d’entendre ce refus massif et de retirer son projet pour ouvrir de réelles négociations. Il n’arrivera pas à contourner l’opposition à son projet, réaffirmée encore par de nouveaux sondages.

La FSU appelle les salariés à se mobiliser le 23 septembre encore plus massivement que le 7. Elle estime nécessaire de donner des suites rapides à ce mouvement unitaire et interprofessionnel en l’amplifiant. Dès aujourd’hui, sont débattues dans ce cadre, avec les personnels et les organisations syndicales, toutes les modalités d’action possibles : multiplication d’initiatives locales, poursuite de la grève, manifestation nationale, etc.

Il n’est pas écrit que la fin de la retraite à 60 ans a sonné, il n’est pas écrit que ce projet de réforme des retraites aille à son terme.

Continuons à nous mobiliser pour affirmer que d’autres choix sont possibles !

Communiqué FSU

 

42 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.