www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2010-2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 janvier 2011

Un "22" à suivre de près !

Le SNUipp-FSU propose une grève unitaire en février.

L’école a été au coeur des manifestations, rassemblements et multiples événements de ce 22 janvier. Il est urgent d’agir contre ce budget désastreux. Le SNUipp-FSU propose une grève unitaire en février.

A l’initiative des organisations syndicales, de la FCPE et des mouvements associatifs et pédagogiques qui constituent le Collectif « Un pays, une école, notre avenir », manifestations, rassemblements et multiples événements ont émaillé ce 22 janvier afin d’alerter sur les conséquences d’un budget désastreux pour l’éducation. Les écoles, les collèges, les lycées et même l’université sont tous concernés. Les parents sont inquiets, les jeunes aussi comme l’a illustré aussi la présence des organisations étudiantes et lycéennes dans les cortèges. La mobilisation fut multiforme : classes improvisées, lâchers de ballons noirs, noms de rues rebaptisées, témoignages, signatures de pétitions, tracts sur les marchés, port de couvertures de survie pour les RASED...

Les manifestations contre ce budget 2011 ont rassemblé à Paris 5 000 personnes (syndicats), ou 2 600 (préfecture de police) qui ont défilé du jardin du Luxembourg à la rue de Grenelle. Mais on a compté aussi 2000 manifestants à Toulouse, 1500 à Clermont, 500 à Nice, 800 à Saint Brieuc, 150 à Tours, Reims et Belfort, ou encore 300 à Nîmes, La Rochelle et Pau, 200 à Pontarlier, 100 à Saint Lô, 400 à Besançon... Il faut dire que le froid comme le très fort mouvement sur les retraites ont un peu ralenti les ardeurs. L’incertitude aussi : les annonces de mesure de carte scolaire seront officielles seulement après les élections cantonales... Mais les établissements du second degré découvrent déjà leurs dotations horaires... Les nouvelles suppressions de postes – encore 16 000 qui s’ajoutent à celles dess années précédentes - vont continuer d’aggraver les conditions de travail pour les élèves comme pour les enseignants. Et ce, sur un fond de dégradation permanente du service public d’éducation : formation des enseignants en perdition, remise en cause de l’existence des aides spécialisées des RASED sur tout le territoire, dotation horaire diminuée dans les collèges, problèmes accrus du remplacement, etc.

Pour Bernadette Groison, secrétaire nationale de la FSU, « il y a déjà beaucoup d’élèves en retard, 150 000 jeunes qui sortent chaque année du système scolaire sans qualification. Avec ces suppressions de postes supplémentaires, le gouvernement doit reconnaître qu’il ne peut plus assurer l’avenir d’une société de connaissance. Car à terme, cette politique signifie moins de connaissances et moins de ressources économiques pour le pays ». C’est pourquoi nombre d’enseignants, de parents, de militants associatifs et pédagogiques ont déjà la conviction qu’il va falloir batailler de nouveau pour l’avenir de l’école dans le cadre du service public et pour l’avenir des jeunes, de tous les jeunes. Face à un gouvernement tout aussi inflexible que peu capable de résoudre les inégalités scolaires, la question d’amplifier les mobilisations dans les semaines qui viennent est déjà posée avec un souci d’unité. La FSU a fait savoir « sa détermination à prendre ses responsabilités en appelant à la grève en février », et si possible dans un dispositif qui permette le rassemblement le plus large possible. Les membres du collectif doivent se rencontrer lundi 24 janvier 2011 en fin de journée afin de décider des suites à donner au mouvement.

Pour rappel, voici la liste des organisations constituant le collectif : AFL, Cé, éducation active, Ceméa, Crap-Cahiers pédagogiques, EEDF, Faen, FCPE, FEP-CFDT, Ferc-CGT, FGPEP, Fidl, Foeven, Francas, FSU, éducation nouvelle, GFEN, Icem-pédagogie Freinet, JPA, Ligue de l’Enseignement, OCCE, Sgen-CFDT, Unef, UNL, Unsa-Éducation.

 

25 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.