www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2004 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 novembre 2003

Grand débat : déclaration unitaire CDEN 20 novembre 2003

Monsieur le Préfet, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, Mesdames, Messieurs,

Oui, l’école a besoin qu’on parle d’elle. L’école a besoin que la société retisse avec elle des liens parfois trop distendus. Le système éducatif a besoin d’être interrogé par l’ensemble de ses acteurs, par l’ensemble des citoyens pour que les questions posées depuis de longues années sur la place de l’école dans notre société, celle de la démocratisation et de la transformation du système éducatif trouvent enfin des réponses. En effet, pour nos organisations, les questions de l’échec scolaire et de la sortie sans qualification de milliers de jeunes du système éducatif doivent être aujourd’hui prises à bras le corps : cela exige des moyens à la hauteur des besoins, donc un investissement qui nécessite que tous les citoyens aient la possibilité de s’exprimer clairement sur ces enjeux. Aujourd’hui, les perspectives budgétaires ouvertes et certaines annonces rétrogrades mises en avant par exemple sur la mixité augurent mal de la capacité d’attention et de la volonté du Gouvernement d’entendre et donner satisfaction au mouvement engagé par la quasi totalité de la communauté éducative l’an dernier à propos de la « priorité à l’éducation ». De ce point de vue, le « grand débat » tel qu’il est annoncé Val d’Oise (nous espérons que vous informerez aujourd’hui tous les membres du CDEN des modalités retenues) ne répond pas à ces attentes. D’une part parce que nous restons perplexes quant aux capacités de la commission Thélot à prendre en compte, dans un calendrier aussi contraint, les milliers de comptes-rendus de réunions qui lui parviendront sans aucune synthèse intermédiaire. D’autre part, parce qu’il est bien difficile de croire à la sincérité d’une consultation dont les conclusions semblent d’ores et déjà largement écrites : ainsi, par exemple, comment ne pas nous étonner que le Ministre des Enseignements Scolaires, Xavier Darcos, fasse devant le conseil des ministres, le jour même de l’ouverture du « grand débat », une communication sur l’organisation des réseaux d’écoles… Pour nos organisations, il importe donc que l’ensemble des acteurs de l’Ecole (personnels de l’Education Nationale, parents…), jeunes, salariés, élus locaux, associations complémentaires d’enseignement… prennent un part active à des échanges pour exprimer leurs besoins, leurs revendications, leurs attentes et leurs propositions afin de contribuer à mieux définir le projet qu’ils veulent pour le système éducatif. Nous sommes déterminés à prendre toutes nos responsabilités pour que ce débat que nous voulons pour l’école, historique par bien des aspects, ne soit pas, une fois de plus, un rendez-vous raté. C’est pourquoi ce CDEN est, d’ores et déjà, pour nous, l’occasion d’annoncer l’organisation, dans les prochaines semaines au plan départemental, de multiples initiatives départementales qui déboucheront au printemps prochain sur des Etats Généraux de l’école en Val d’Oise.

Les organisations signataires :

FOL, CEMEA, Francas, GFEN, ICEM, FCPE, FSU (SNES, SNUipp…), CGT Education

L’UNSA Education et le Sgen CFDT ont déclaré partager les grandes lignes de ce texte avant de lire leurs propres déclarations.

 

9 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.