www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2010-2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 juin 2011

Des enfants privés de leurs droits

29 enfants de Saint-Gratien sont toujours privés de leurs droits

Les enfants de Saint-Gratien ne sont pas égaux en droits. 29 enfants originaires du Kosovo et de Tchétchénie, ont pu être enfin scolarisés depuis le mois d’octobre 2010 sur cette commune, mais sont jusqu’à présent interdits de cantine et de services périscolaires.

JPEG - 6.8 ko

Leurs familles, des demandeurs d’asiles, qui ont fuit la barbarie en Tchétchénie ou d’autres pays, ont été envoyées à l’été 2010 par le Samu social sur Saint-Gratien au foyer d’accueil (résidence IDFI) propriété d’un hébergeur social privé. Leurs conditions de vie dans ce foyer sont difficiles. Il s’agit d’un hébergement précaire qui peut prendre fin à tout moment. Les locaux sont exigus et aucun suivi social n’est assuré.

Nous rappelons qu’en début d’année scolaire, il a fallu un mois de mobilisations intensives, de pressions et d’injonctions pour contraindre la mairie de Saint Gratien à inscrire ces 29 enfants, déjà scolarisés l’année précédente.

JPEG - 5.6 ko

Malgré les nombreuses initiatives prises par un collectif, dans lequel la FCPE et le SNUipp sont engagés, ces enfants restent en marge du droit et n’ont pas pu avoir accès, sur décision du maire, ni à la cantine et ni aux services périscolaires. La mobilisation de tous a permis une dénonciation publique de cette réalité, mais en dépit de la réelle motivation des enfants et des familles, l’évolution de la situation est insuffisante et se confronte toujours à une considérable discrimination de la part du maire.

Cette situation discriminatoire est choquante et intolérable. Nous demandons à la commune de respecter les lois et le règlement municipal qui permet l’accès de tous les habitants aux services de la ville. Tous les enfants gratiennois doivent être traités de manière équitable, quel que soit leur lieu de résidence ou leur situation sociale. 

Le SNUipp-FSU et la FCPE Val d’Oise vous appellent à signer et faire signer massivement la pétition à télécharger ci-dessous.

PDF - 84.7 ko
pétition_st_gratien

AFP 16/06/2011 | Mise à jour : 15:37

Enfants privés de cantine : Chatel choqué

Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel juge "choquant" que des enfants de réfugiés, bien que scolarisés à Saint-Gratien (Val-d’Oise), ne puissent pas manger à la cantine, tout en soulignant que cette décision était du ressort de la municipalité.

Des parents d’élèves et des enseignants du SNUipp dénoncent la décision de la maire, Jacqueline Eustache-Brinio (UMP), de refuser à ces enfants l’accès aux services périscolaires tels que la cantine, la garderie et les centres de loisirs.

"Je trouve choquant qu’on laisse ces enfants qui sont scolarisés à la porte de la cantine", a dit M. Chatel sur Canal+. "C’est un avis très personnel" car "ce n’est pas mon rôle de tancer le maire d’une commune puisque c’est sa compétence", a-t-il ajouté.

"Je rappelle que tous les enfants qui sont en France, qu’ils soient Français ou étrangers, y compris dont les parents pourraient être en situation irrégulière, sont les bienvenus à l’école de la République", a dit M. Chatel. "Ces enfants sont scolarisés et la polémique porte sur la participation à la cantine", a-t-il rappelé.

Contactée par l’AFP, Mme Eustache-Brinio n’avait pas donné suite en milieu d’après-midi.

 

20 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95, tous droits réservés.