www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Actualités 2011-2012 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 janvier 2012

Suppressions de postes dans le 95

Avec 44 postes supprimés pour le Val d’Oise, la saignée engagée depuis 2008 continue...

La répartition par département des 260 postes supprimés sur l’Académie de Versailles est à l’ordre du jour du Comité Technique Académique du vendredi 13 janvier.

Les documents de travail envoyés à vos représentants du personnel du SNUIpp et de la FSU annoncent la suppression de 44 emplois pour le Val d’Oise (- 28 emplois enseignants et - 16 Intervenants de langue) alors que 1408 élèves supplémentaires sont attendus pour la rentrée de septembre 2012.

Au total, depuis septembre 2008, ce seront 93,25 postes qui auront été supprimés avec, dans le même temps la scolarisation de plus de 5500 élèves supplémentaires dans notre département.

Alors qu’il doit supprimer 28 emplois d’enseignants, l’IA devra dans le même temps ouvrir des classes supplémentaires pour accueillir les 1408 élèves de plus prévus à la rentrée prochaine. Il devra donc faire des choix... au delà de ces 28 emplois, il lui faudra bel et bien récupérer des postes pour ouvrir ces classes !

Comment ouvrir plus de classes avec des postes en moins ?

La volonté affichée du gouvernement est bien de supprimer des postes d’enseignants "hors classe" (RASED, ZEP, remplaçants...), postes pourtant indispensables pour la prise en charge de la difficulté scolaire et le fonctionnement des écoles.

Le taux d’encadrement (P/E : nombre d’enseignants pour 100 élèves) est en baisse pour la 5ème année consécutive passant de 5,31 en 2008/2009 à 5,02 pour 2012/2013.

Conditions de travail et d’apprentissage

Les conditions d’exercice et d’apprentissage vont encore et de nouveau se dégrader : fermetures de classes pour permettre d’ouvrir ailleurs, effectifs par classe en hausse continue et flirtant avec les seuils, sur fond d’une augmentation du nombre d’enfants à scolariser, RASED décapités et mis en danger de disparaître, pénurie de plus en plus criante de remplaçants...

Dans le même temps, les possibilités en matière de droit social vont se réduire pour les enseignants (temps partiels, disponibilité, mutations...).

Ces décisions confirment de nouveau le désengagement de ce gouvernement en matière d’Éducation.

Toutes ces questions seront abordées lors de la négociation préalable demandée par le SNUipp FSU 95 à l’Inspecteur d’Académie du Val d’Oise.


Se syndiquer : c’est plus qu’urgent !

Pour me syndiquer : je clique ici !


 

24 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.