www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Actualités 2012-2013 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
22 février 2013

Le SNUipp et l’UNEF obtiennent gain de cause

En réponse à la demande du SNUipp et de l’UNEF, Vincent Peillon maintient les bourses « métiers de l’enseignement » pour l’année 2012-2013 dans l’attente des nouvelles dispositions liées à la création des ESPE.

Dans un courrier daté du 13 février, le ministre de l’Éducation nationale informe le SNUipp qu’il a décidé la prorogation, pour l’année universitaire 2012-2013, des aides spécifiques aux étudiants en master préparant un concours de l’enseignement. Le SNUipp et l’UNEF l’avaient en effet interpellé pour déplorer la suppression de la subvention de 25 millions d’euros destinée à assurer le versement de ces bourses fléchées « métiers de l’enseignement ». Un dispositif d’accompagnement social certes insuffisant, mais qui constitue une aide indispensable aux étudiants issus des milieux les moins favorisés.

Avant l’après

Dans sa réponse, Vincent Peillon précise également que dès 2013, 4 000 emplois d’avenir professeur sont proposés aux étudiants boursiers, « un dispositif qui concernera, à terme, 18 000 jeunes du L2 jusqu’au M1 inclus. » Il indique également qu’ « avec la réforme de la formation initiale, à travers la création des ESPE (…) les étudiants seront rémunérés au cours de leur dernière année d’étude, en M2, dès 2013 sur la base d’un mi-temps pour assurer un tiers de service, comme fonctionnaire stagiaire, payés à plein temps, à partir de 2014. » Ces mesures mises en œuvre, les bourses « métiers de l’enseignement » n’auront dès lors pour lui plus de raison d’être.

Lire :

- le courrier commun SNUipp-UNEF

- la réponse de Vincent Peillon

 

32 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.