www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Actualités 2012-2013 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 juin 2013

Groupe de Travail CAPD du 20 juin

Réaffectations, INEAT-EXEAT, implantation postes PES... Compte-rendu

Véronique Houttemane, nouvelle secrétaire départementale du SNUipp-FSU 95, a tenu avant le début des travaux à remercier de manière officielle Alexis Pomérat pour le travail qu’il a effectué au cours des 2 dernières années. Elle a également souligné l’investissement de tous les militants de la section départementale du SNUipp-FSU.

DÉCLARATION DU SNUipp-FSU 95


Madame la Directrice Académique,

Mesdames, messieurs,

Le SNUipp-FSU a tenu son congrès national la semaine dernière. Pendant 4 jours, près de 400 congressistes, venus de tous les départements, sont venus réfléchir, débattre et définir les orientations du syndicat pour les trois prochaines années.

Tous mobilisés pour l’École, pour les élèves, pour les personnels

Dans un contexte de crise économique qui perdure et s’accentue, la mise en place de politiques de rigueur et d’austérité en France et dans tous les pays d’Europe, a des conséquences dramatiques pour les salariés, les chômeurs et les retraités. Le SNUipp avec la FSU revendique une autre répartition des richesses avec des services publics renforcés agissant comme levier pour l’égalité.

La Loi d’orientation et de programmation annoncée comme une grande priorité vient d’être votée. Pour autant, la rentrée 2013 ne marquera pas la rupture attendue. La priorité au primaire ne peut pas se résumer à une réforme des rythmes précipitée, contestée et rejetée par la communauté éducative. Cette priorité doit se traduire par des avancées concrètes reconnaissant le travail et l’engagement des enseignants et permettant la réussite de tous les élèves. Cela passe aussi par la création des postes et recrutements nécessaires. La rentrée sera tendue notamment dans les départements déficitaires. Cette mobilisation passera par l’action.

- Agir pour une école ambitieuse

Effectifs, programmes, plus de maîtres que de classes, scolarisation des moins de trois ans, formation initiale et continue, RASED, direction et fonctionnement de l’école, Éducation prioritaire… Sur tous ces sujets, des améliorations concrètes sont indispensables et urgentes. Elles ne se feront qu’en s’appuyant sur l’expertise des enseignants. Les enseignants doivent être associés, consultés et impliqués dans un bilan des programmes de 2008 et dans l’élaboration des nouveaux. Le SNUIPP-FSU revendique une journée banalisée.

- Agir pour améliorer nos conditions de travail

Les conditions d’exercice du métier se sont fortement dégradées ces dernières années. Classes surchargées, pressions hiérarchiques, injonctions, allongement de carrière, non remplacement... Cela doit cesser. Le SNUipp-FSU continuera d’informer et de mobiliser sur ces sujets.

- Agir pour une réécriture du décret sur les rythmes

Le SNUipp-FSU poursuit sa démarche combative pour une réforme qui concilie réussite des élèves, conditions de travail des enseignants et transformation de l’école. La réécriture du décret est indispensable.

- Agir pour reconquérir les droits des personnels

Mutations, temps partiels, disponibilités, formations, indemnités... Les droits sont attaqués, c’est inacceptable. Le SNUipp-FSU doit continuer d’agir pour les faire avancer.

- Agir pour reconquérir nos droits syndicaux

Le SNUipp-FSU s’adressera de nouveau au ministre pour que le décret fonction publique se décline dans l’éducation nationale : la tenue des RIS sur le temps élèves doit être possible, le SMA doit être supprimé. Le SNUipp-FSU mènera une campagne active pour la défense et la reconquête de tous les droits syndicaux.

- Agir pour une revalorisation de tous les personnels

Les campagnes menées par le SNUipp-FSU ont permis de mettre en évidence le déclassement salarial des enseignants. Des mesures significatives sont à prendre d’urgence. Le SNUipp-FSU avec la profession portera ses exigences dans les discussions à venir. Tous ces combats ne pourront se mener sans nos collègues. Dès la rentrée, le SNUipp-FSU continuera d’utiliser tous les moyens pour aller à leur rencontre (RIS, AG, campagnes diverses, stages, visites d’école, pétitions…). Ces initiatives seront l’occasion d’informer, de recueillir l’avis des enseignants et de construire avec eux les modalités d’action, quelles qu’elles soient, afin de peser et se mobiliser pour obtenir des avancées sur tous ces sujets.

VOYONS GRAND POUR L’ÉCOLE, SES ÉLÈVES ET SES PERSONNELS !

Continuons d’être ambitieux, inventifs, exigeants et combatifs !

Une motion spéciale sur les retraites a également été adoptée :

Le rapport Moreau a envoyé un très mauvais signal et présage. S’il était repris, il constituerait une attaque frontale sur les droits des actifs et des retraités. Nous n’accepterons aucun nouveau recul. La reconquête des droits est possible et nécessaire. Il nous faudra convaincre que d’autres financements sont possibles pour permettre à tous les salariés et aux retraités du pays de bénéficier d’un système de retraite par répartition plus juste.

Le SNUipp, avec la FSU s’engage à tout mettre en œuvre, dès cette fin d’année scolaire, pour créer les conditions de la mobilisation des actifs et des retraités pour la rentrée dans le cadre unitaire le plus large...

DIRECTION D’ÉCOLE

Par ailleurs, des discussions s’ouvrent enfin sur la direction et le fonctionnement de l’école. Il était temps !

Le SNUipp-FSU n’a cessé de rappeler au Ministre l’urgence d’avancer sur ce dossier notamment en travaillant autour de cinq points : charge de travail, formation, décharge, rémunération et aide administrative.

POUVOIR D’ACHAT

Dans le même temps, le message envoyé aux fonctionnaires par le gouvernement, avec le gel du point d’indice pour la 4ème année consécutive est scandaleux alors que notre pouvoir d’achat ne cesse de diminuer depuis une décennie. Là aussi, il faut enfin reconnaître notre investissement professionnel. Cela passe notamment par une meilleure reconnaissance financière.


COMPTE-RENDU DU GROUPE DE TRAVAIL

- RÉAFFECTATIONS

La CAPD a examiné les nouvelles réaffectations sur postes spécifiques (ASH, directions...). Certaines situations sont encore en attente. Il reste encore des postes à pourvoir :

Postes ASH

BD ASH4 postes
Ermont IME Clos Fleuri 1 poste option C
Gonesse Fockenberghe 1/2 poste option C
Garges les G. élèm Rolland Clis D
Groslay élèm Daudet Clis D
Villiers le Bel élèm Philipe Clis D
Villiers le Bel élèm la Cerisaie Clis D
Beaumont IME Bres 1 option D
Gonesse hôpital psy 1 option D
L’isle Adam IME l’espoir 1/2 option D
Montlignon ITEP Commin 4 option D
Montignon ITEP Laborie 2 option D
Vauréal ITEP Levallois 4 option D
Enghien Collège Pompidou ULIS
Garges Collège Eluard ULIS
Gonesse Doisneau ULIS
Goussainville Collège Robespierre ULIS
Montmorency Collège Ronsard ULIS
Garges Robespierre 2 E
Garges Barbusse A 1 E

Nous sommes intervenus sur la situation des psychologues scolaires : il reste toujours 2 postes vacants sur la circonscription de Garges.

Nous avons demandé qu’un groupe de travail se tienne sur l’ASH. Chaque année, un trop grand nombre de postes est non pourvu. Des collègues, parfois débutants, y sont affectés à titre provisoire.

Directions

GonesseMat Cité Madeleine4 classes
Roissy en F.Elèm Mermoz8 classes
SurvilliersMat jardin Frémin4 classes
SurvilliersElem le Colombiers6 classes
Villiers le BelElèm Langevin 18 classes

Pour toute demande de réaffectations, pensez à faire parvenir un double à vos délégués du personnel du SNUipp-FSU 95.

Classe spécifique

MontmagnyElèm les LévriersClasse orchestre

Pour toute information, prendre contact avec la circonscription de Montmorency (01 39 64 01 21). Suite à notre intervention, un appel d’offre sur ce poste devrait être envoyé par la DASEN à tous les collègues du département. Communiquez le double de votre demande au SNUipp.

- INEAT-EXEAT

- 8 collègues qui avaient une promesse d’EXEAT après la CAPD du 6 juin ont obtenu un INEAT. Ils ont maintenant l’assurance d’intégrer le département demandé dès la prochaine rentrée (prendre contact avec les sections SNUipp).

- la DASEN a accordé 2 EXEAT supplémentaires aujourd’hui et 1 INEAT.

- nous avons, de nouveau, demandé à ce que chaque situation soit étudiée afin qu’un maximum de collègues puissent obtenir une réponse positive.

- nous réinterrogerons ce dossier lors de la CAPD du 27 juin 2013.

- PES

Cette année, le Val d’Oise accueillera 308 collègues stagiaires.

Nous sommes longuement intervenus sur le dossier des stagiaires et l’implantation de leurs postes. La DASEN nous a transmis la liste des postes PES. Nous avons interrogé les situations des écoles qui allaient accueillir 2 stagiaires à la rentrée. Normalement, toutes les écoles ont été informées par les IEN.

Nous avons interpellé la DASEN sur la situation précaire de certains stagiaires en début d’année concernant le logement. La commune d’Argenteuil aurait des logements à proposer (peut-être également Cergy). Nous demandons à ce qu’une réflexion globale soit engagée sur l’accueil des nouveaux enseignants sur notre département.

- MOUVEMENT À TITRE PROVISOIRE

Les vœux pour le mouvement à TP ne seront examinés lors de la CAPD du jeudi 27 juin 2013... De nombreux collègues devraient être mis à disposition d’une circonscription...

Difficile ainsi, pour ces collègues comme pour les écoles, de préparer la prochaine rentrée dans de bonnes conditions !

Vous pouvez retrouver le classement à du mouvement à titre provisoire en cliquant ici : http://95.snuipp.fr/spip.php ?article2344

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter la section départementale du SNUipp-FSU 95 au 01 30 32 21 88.

 

30 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.