www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Actualités 2013-2014 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 décembre 2013

CPC : audience à la DASEN

Compte-rendu de l’audience sur les conditions d’exercice et les charges de travail des formateurs sur le département.

Depuis le début de l’année, le SNUipp-FSU 95 a, à plusieurs reprises, alerté la Directrice Académique sur la situation des équipes des circonscriptions.

Suite à la réunion organisée le 4 décembre, nous avons demandé une audience à la Directrice Académique.

La DASEN a donc reçu une délégation d’un CPC de chaque antenne du département accompagnée par le SNUipp-FSU, le SE-UNSA et le SGEN-CFDT.

Dès la rentrée, les difficultés étaient "prévisibles" pour les formateurs avec tous les "chantiers" de la "Refondation" qui sont mis en place dès cette année : réforme des rythmes, formation des PES, présence des M2 contractuels dans les écoles, formation à distance, plan contre l’illettrisme, « plus de maître que de classe », conseil école-Collège, évaluation d’école ...

La mise en place de ces nouveaux dispositifs demandent du temps et une réflexion à la hauteur des enjeux.

Les CPC ont fait part de l’augmentation importante de leur charge de travail. D’autant que certains dossiers entravent la mise en place des missions de formation et de suivi qui sont les missions premières des CPC :

- dossier des EVS (recrutement, le suivi administratif, les renouvellements de contrat, les relations avec le Lycée Braque, avec Pôle emploi...),

- mise en œuvre des PPMS,

- suivi de l’informatisation des écoles et des tâches de directeurs (CPC TICE),

- tableaux de bord...

A cela s’ajoute le manque de projection de certaines actions qui entrave également le travail des circonscriptions :

- accueil des M2 le 29 aout annoncé la veille,

- modifications de calendrier d’un jour à l’autre (formation des PES...),

- manque d’anticipation de la part de l’administration.

Les CPC évoquent aujourd’hui de la souffrance, une impression de "mal faire leur travail" et de ne pas pouvoir accompagner correctement les équipes d’écoles. Un sentiment exacerbé par un manque de considération de la part de la DASEN.

Les CPC revendiquent une formation indispensable (formation de formateur, temps pour autoformation, lien avec les chercheurs) qui est à ce jour quasi inexistante.

Comme l’ensemble de notre profession, la question du pouvoir d’achat se fait de plus en plus prégnante : salaires, ISAE, frais de déplacement qui sont bien loin de couvrir le nombre de kilomètres parcourus.

Les CPC demandent :

- un allègement de certaines charges administratives, ne faisant pas partie des missions premières de lien avec les équipes d’écoles.

- une communication précise (modalités, calendrier, outils...) et suffisamment anticipée de la DASEN.

La Directrice Académique acte un déficit de communication et annonce :

- la mise en place de conseils d’IEN par antenne élargis aux CPC sur la formation dès la deuxième quinzaine de janvier,

- entendre la demande de la formation de formateurs,

- la rencontre avec les CPC, une fois par an,

- la mise place d’un groupe de travail sur la gestion des EVS.

Ces questions impactent directement les relations, pourtant indispensables, entre les circonscriptions et les équipes d’écoles.

Le travail et l’investissement des équipes de circonscriptions doivent être reconnus. Leurs conditions de travail doivent aussi être améliorées.

La Directrice Académique, représentante de l’institution sur notre département, doit entendre la montée des tensions sur le terrain et doit, enfin, apporter des réponses à tous les acteurs de l’École.

 

28 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.