www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Actualités 2013-2014 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 février 2014

Hommages des collègues

Nous avons décidé devant le nombre, la diversité et la qualité des messages pour saluer la personne et le travail d’André de les publier afin de les partager.
JPEG - 4.2 ko

Cet article est actualisé au fur et à mesure des messages qui arrivent. Vous souhaitez témoigner : cliquez ici !


Depuis l’annonce de la disparition d’André, de très nombreux messages soulignant ses qualités humaines et professionnelles sont arrivés à la section départementale du SNUipp-FSU Val d’Oise. Tous ces témoignages attestent de l’émotion soulevée dans notre profession. Une émotion partagée par tous les militants du SNUipp qui ont perdu un fidèle et ardent défenseur de l’École, un militant actif et tout simplement un ami. André ton engagement, ta conception du métier, tes convictions, tes idéaux, tes valeurs et tes travaux continueront de faire École dans nos classes et nos esprits. Tous les militants du SNUipp, et de la FSU 95, adressent leurs sincères condoléances à ta famille et à tes proches. L’équipe du SNUipp-FSU 95


Les mots semblent bien dérisoires dans ce triste moment. L’émotion est forte pour l’ensemble de la profession et pour chacun (les multiples messages laissés sur le site le montrent bien). Je conserve d’André le souvenir de son talent de vulgarisateur capable de faire passer les concepts les plus ardus de ses recherches, de son combat sans faille au service d’une école au service de tous les élèves et pour la défense de la formation des maîtres, des engagements militants partagés,du bonheur de travailler ensemble sur les stages "presse à l’école"... Et surtout le souvenir de l’homme bienveillant, humain et chaleureux. Toutes mes pensées à Evelyne et à tous ses proches. Jean-Paul


Comme bien des collègues de l’IUFM de l’académie de Versailles, la nouvelle du décès d’André m’a profondément attristée et je tiens à lui rendre hommage. J’ai eu la chance de le connaître en participant à l’une de ses formations sur l’apprentissage de la lecture, ce qui m’a permis de bénéficier de ses compétences dans ce domaine, de les apprécier comme j’ai pu apprécier ses qualités humaines. J’ai ensuite connu l’homme engagé et je veux lui rendre hommage pour son militantisme, pour sa vigilance et son engagement sans faille sur toutes les questions touchant à la formation des maîtres. Arlette


Argenteuil, le 10 février 2014 ... au souvenir d’André Y a pas qu’le temps qu’est triste … les potes aussi trouvent le temps bien gris … nombreuses et nombreux celles et ceux qui pensent maintenant que c’est dommage … qu’on aurait encore pu échanger, s’enrichir … et rigoler … toujours dans la bonne humeur … toujours avec sérieux ... Un sourire engageant … qui met dans la confiance … confiance dans l’engagement des enseignants et aussi confiance dans l’engagement des élèves … confiance dans leur intelligence … Méfiance des réponses démagogiques … des réponses de « bon sens » (celles qui refusent le plus souvent le débat !!!) … des réponses « à la mode » … toutes ces réponses qui ne sont données que pour être étalées … pour opposer et pour exclure … Quand André parlait de stratégies … il parlait des stratégies mises en œuvre par les élèves … s’agissant de leurs apprentissages … Ne refusant jamais le débat … trouvant le temps de défendre ses idées mais aussi de défendre son expérience … prêt à entendre les difficultés de mise en œuvre … prêt à chercher ensemble des solutions … reconnaissant toujours aux enseignants l’expertise qui est la leur … Pour cela toujours à l’écoute … ce qui est rare chez les formateurs … sans jamais mettre en avant son statut … cherchant aussi à comprendre les autres, même celles et ceux avec qui André n’était pas d’accord … S’exprimant bien entendu dans ses désaccords … jusque dans la rue … pour la défense des Services Publics, de la Laïcité, de la Sécurité Sociale et de l’École bien entendu … dans des combats qu’il savait même « perdus dans les temps présents » … dans une « résistance » à la bêtise, à l’injustice, aux pressions … résistance qui lui apportait autant d’amitié que d’inimitié … résistance qui n’était pas nouvelle dans sa famille … encore un exemple d’engagement, en conscience et toujours de manière responsable … conscience politique et bien entendu conscience syndicale … Faisant vivre « l’intérêt premier de l’élève » … dans le respect toujours présent pour les enseignants … Respect et confiance … envers les autres … Respect et confiance envers lui … c’est bien le moindre qu’on puisse exprimer … et je suis certain que nous sommes nombreuses et nombreux à vouloir le dire … Mais toutes et tous, je suis sûr, heureuses et heureux d’avoir croisé sa route … Pour ma part … une pensée pour André... et une pensée pour toutes celles et tous ceux qui ont partagé sa réflexion, son expérience … et ses éclats de rire … Mais bon dieu que le ciel est gris … ces temps-ci !!! Robert


André, tu vas tout simplement terriblement nous manquer ! Toi, ton enthousiasme, ton humour, ton intelligence, ta rigueur intellectuelle, ta volonté de convaincre, ton engagement, ton soutien. Je crois que tous les maîtres de CP qui comme moi, pratiquent la méthode naturelle savent à quel point ta pensée nous est précieuse. Dans les moments de doute, ou lorsque nous avons été attaqués et méprisés (rappelons-nous l’épisode De Robien..), tes écrits étaient comme des bouées auxquelles se raccrocher… Merci pour tout ce que tu nous as donné. J’adresse mes sincères condoléances à ta famille et à tes proches. Florence


J’ai eu la chance d’écouter André Ouzoulias par deux reprises aux universités d’automne, dont la dernière fois,en octobre dernier. Quelle tristesse de voir partir ce grand homme, il avait encore tant à nous apprendre, nous autres, professeurs des écoles. J’ai beaucoup appris et remis en cause mes pratiques en l’écoutant, lui et son ami Rémi Brissiaud... Courage à tous ses proches... Sophie


Monsieur Ouzoulias a été l’un de mes formateurs à l’IUFM. Malheureusement, je crois que j’étais trop immature pour me rendre totalement compte que j’avais un grand Monsieur devant moi. Mais ce qu’il me restera de Monsieur Ouzoulias, c’est le souvenir d’un professeur d’une gentillesse et d’une bienveillance rares et marquantes. Je me souviendrai d’un grand Monsieur, avec un grand sourire, tout le temps. Un passionné qui donne envie d’aimer l’école et le métier de professeur des écoles. Je n’ai pas eu la chance d’être très longtemps l’élève de Monsieur Ouzoulias, mais sa disparition me peine beaucoup, car il fait partie de ces personnes qui nous marquent. Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses amis. Bon courage. Lucie


Un grand grand merci à André Ouzoulias qui a permis à tous les enfants en difficulté scolaire d’apprendre à lire avec plaisir et motivation.Merci aussi pour la passion qu’il a transmise aux enseignants leur permettant de réaliser leur métier avec interet et enthousiasme. Catherine L.


Je n’ai rencontré André Ouzoulias que quelques jours pour un stage de formation continue, mais il m’a beaucoup marquée : ses compétences, sa façon de transmettre ses connaissances, très chaleureuse et dans la bonne humeur. Il m’a beaucoup appris en quelques jours. La nouvelle de son décès m’a vraiment attristée. Toutes mes condoléances à sa famille. Hélène


Adieu, Noble et cher collègue Disparu si vite, Regretté camarade Écouté de tous ! Nos sincères condoléances à ta famille. Daniel


J’ai eu la chance d’entendre parler d’André lors de ma formation initiale il y a une vingtaine d’années, de faire connaissance avec le Medial peu de temps après en temps que poste E et enfin l’honneur de pouvoir travailler avec lui pendant 3 années consécutives sur la problématique de l’entrée dans l’écrit avec les enfants du voyage. L’honneur en effet, car André nous a apporté ses lumières, ses explications limpides, son extrême gentillesse et la chaleur de son soutien. C’était quelqu’un d’une humilité rare, d’une compréhension infinie, jamais dans le jugement, sachant écouter, entendre, et toujours à proposer des solutions. J’ai aimé les nombreuses discussions que nous avons pu avoir par la suite lors des manifestations parisiennes, lors de nos rencontres fortuites mais toujours chaleureuses à l’IUFM de Cergy. J’ai pu apprécier son amitié si naturelle. Et enfin je reste profondément convaincue de la grande valeur de ses recherches et de ses propositions pédagogiques. Nous perdons un homme de grande valeur tant humaine que pédagogique ! C’est donc avec beaucoup de tristesse que je souhaite présenter mes sincères condoléances à sa famille. Catherine R.


Le fruit de votre travail reste vivant grâce à votre transmission et vous restez présent parmi nous au travers de nos pratiques régulières auprès des élèves. Merci ! Catherine S.


Mon cher très cher André, toi qui a été mon prof de psycho péda à l’ EN en 1985, qui m’a évaluée et été bienveillant lors de mes stages, je te dois tout. Nous n’avons jamais cessé de nous croiser dans cette circonscription de Gonesse. Dernièrement lors de ton animation péda, sur les textes courts, peu de temps avant ta prise de retraite en juin, et récemment, lors de l’université d’automne du SNUipp à Port Leucate. Nous étions assis l’un à coté de l’autre, pendant la conférence de ton grand copain Rémy et mort de rire. Tu vas surement, là où tu seras, mettre " un coup de pied dans la fourmilière" et "bouster" leur militantisme. Je conserve, tes travaux, tes écrits, tes conférences en vidéo comme récemment sur France Inter, qui me permettent, de porter ta bonne parole, auprès de mes jeunes collègues. Gros bisous. Isabelle


André Ouzoulias, un grand personnage, une référence pour moi, enseignante en CP dans le Val d’Oise. J’ai eu la chance de le rencontrer en formation et ensuite de continuer de me former avec ses écrits. Je continue de mettre en pratique ce que j’ai appris de lui. En stage sur la maîtrise de la langue la semaine dernière, nos formateurs faisaient encore référence à ses écrits. Le monde de l’éducation n’est pas prêt de l’oublier. Isabelle


Un grand monsieur, au sens noble du terme, vient de nous quitter. Mais son œuvre reste à jamais et continuera d’aider et d’inspirer de nombreux collègues actuels et à venir. Merci encore André pour ta gentillesse, ta disponibilité et ta foi indéfectible envers les enfants qui remplissent nos classes.Je pense à toi et à tes proches qui traversent un moment douloureux. Bon vent et sois tranquille, tu as bien travaillé pour l’Humanité.... Brigitte


Bonsoir, Dans ce moment éprouvant pour vous, je tiens à vous témoigner toute ma sympathie, sympathie que je partageais avec André que j’ai rencontré à divers moments de ma carrière d’enseignante ( enseignante débutante, enseignante spécialisée, membre d’une association de maîtres E qu’il a parrainée). Chacun de ces moments ont été des moments précieux tant André avait à apporter au niveau professionnel (il a changé nos pratiques en nous permettant de faire entrer nos élèves avec plaisir dans l’écrit, en nous donnant beaucoup d’outils pour mieux comprendre nos élèves en difficulté,...). Cette richesse, il avait à cœur de la partager. André était aussi toujours à l’écoute de notre expérience de terrain, il avait soif d’apprendre des autres. Pour toutes ces nombreuses qualités, il était unique et sa disparition me touche vraiment énormément. Bon courage à vous dans ce moment difficile, cordialement. Anne


Une grande émotion que d’apprendre le départ d’un grand formateur, qui donne envie d’être formateur ! Lorsque je suis arrivé à l’IUFM, mon souvenir reste l’accueil du petit jeune que j’étais par ce grand bonhomme, militant et rassurant, parfois paternaliste avec les collègues. Nous n’avons travaillé que quelques années ensemble, j’en garde un souvenir frappant... Merci Andre ! MC


Homme de joie homme de combat la malice est dans tes yeux tout le monde la voit

Homme de joie homme de combat j’vais à la manif j’sais qu’tu y seras

Homme de joie homme de combat ils me voient remplir des boites et c’est chez eux que ça travaille

Homme de joie homme de combat tu rayonnes un j’n’sais quoi et on aime ça

Homme de joie homme de combat tu crées une trainée par laquelle on est portés

Homme de joie homme de combat ton empreinte est gravée tes idées propagées... au revoir André L.P.


Il est peu dire que ma carrière n’aurait pas été la même sans ta rencontre à Sarcelles. Les groupes de travaux que tu animais avec tant conviction, ont bercé mes années sarcelloises !Que de projets menés collectivement à égalité les uns des autres ! Des réussites et des échecs, c’est ça aussi la réalité de la pédagogie ! Je ne peux faire la liste de tout ce que tu m’as transmis... je retiendrai ta force , ta conviction et l’importance de "lutter" pour la pédagogie qui m’accompagneront longtemps dans la carrière ! Merci. Marine


André est parti en laissant une œuvre qui continue à germer bien au delà des lieux qu’il a investis. Merci pour tout ce qu’il a entrepris de généreux. Tous mes souhaits pour que sa famille soit forte devant l’inacceptable absence. Yvonne


Une grande tristesse d’apprendre cette nouvelle. J’ai eu la grande chance d’écouter par deux fois André Ouzoulias aux universités d’automne...Il avait encore tant à nous apprendre avec son grand ami Rémi Brissiaud. Sophie


André Ouzoulias était un grand Homme, grand pédagogue engagé, simple, gentil, à l’écoute. Ces travaux m’ont servi pendant une grande partie de ma vie de "maîtresse" de GS,CP,CE1. Danièle


Nous avons perdu un compagnon de route, qui par son engagement, son énergie et son humanité a su nous soutenir et nous faire progresser dans notre classe. Ma peine est très grande aujourd’hui mais je sais que le fruit de son travail, sera porté et transmis encore longtemps auprès de nos élèves. Merci à lui pour tout ce qu’il nous a apporté. Toutes mes pensées vont vers sa famille à qui j’adresse mes plus sincères condoléances. Isabelle


Du temps, il faudra du temps pour me faire oublier l’ami, le collègue, le militant acharné d’une éducation et d’une formation des maîtres exigeante, le combattant de la justice sociale et l’inlassable amoureux de l’Humain. AC


Nous perdons aujourd’hui un grand pédagogue "engagé", toujours à l’écoute des enseignants, leur apportant des solutions adaptées et éclairées dans leur pratique de tous les jours. Nous perdons un Homme bien et avons une pensée particulière pour ses proches. L’équipe enseignante des Buttes Blanches


Je n’ai pas connu directement André OUzoulias, je tiens à saluer le travail qu’il a conduit jusqu’au bout pour la formation des enseignants. Il faut que le GRFDE poursuivre son travail, hélas sans lui, mais il nous a laissé dans ses derniers écrits matière à réflexion et à combats pour une meilleure formation professionnelle des maitres. Jean-Pascal


Une dernière pensée pour celui qui nous enseignait qu’il ne sert à rien de tirer sur les feuilles des plantes, parce que cela ne les fait pas pousser plus vite. Isabelle


Formateur Casnav 95 jusqu’en 2008 André a animé de nombreuses formations pour les postes de soutien destinés aux enfants du voyage. La qualité de ses recherches, ses publications et sa communication chaleureuse ont ouvert de nombreuses pistes de travail pour tous les enseignants. Merci encore pour cette défense intransigeante d’une école publique ouverte à tous les élèves, avec le souci de fournir des outils pédagogiques qui permettent la réussite. Nous lui devons beaucoup. Je me souviens personnellement de son écoute , de ses encouragements et de sa volonté de faire progresser la personne en face de lui. Jean-Claude


J’ai été très peinée de la disparation de Mr Ouzoulias qui a été un de ces professeurs qui marquent une formation. Il a fait partie de mes années de jeune enseignante (il y a maintenant 10 ans). Il transmettait admirablement bien sa passion du métier, il continuera de vivre à travers tout ce qu’il nous a appris. Toutes mes sincères condoléances à sa famille qui peut être très fière de lui. Audrey


J’ai travaillé avec André et Rémi pendant deux ans consécutifs dans les années 80. Ce sont de merveilleux souvenirs, des expériences tellement enrichissantes que je ne fabrique jamais un jeu de calcul mental sans penser à eux depuis plus de 25 ans !J’aimais bien André et je suis triste de ne plus pouvoir assister à ses conférences, ni le rencontrer aux manifs. Je souhaite bon courage à sa famille et ses amis. Patricia


Pédagogue Freinet dès la première heure, j’ai pu quelques années après mes débuts lire les ouvrages d’André OUZOULIAS qui m’ont confortée dans mes choix pédagogiques. J’ai pu aussi le rencontrer lors d’une formation et nous avons pu échanger sur les outils d’écriture-lecture. Sa simplicité, son intérêt pour l’échange m’ont touchée. J’en garde un souvenir mémorable. Un homme qui va manquer dans ces temps où peu de personnes s’opposent de manière constructive !!! Isabelle


Quel choc quand j’ai lu vendredi le courriel "Triste nouvelle" ! N’étant pas au courant des problèmes de santé d’André Ouzoulias, je lui avais envoyé récemment un message pour lui souhaiter une bonne année et j’avais été très étonné de ne pas avoir de réponse comme les années précédentes. Merci beaucoup à celui qui a complètement changé ma façon d’enseigner, qui m’a toujours aidé dans mon travail (pas plus tard qu’en octobre, il répondait encore à mes questions) et toutes mes excuses de ne pas avoir pris le temps de finir le document qu’il m’avait demandé. Toutes mes pensées à sa famille. José Manuel


Un grand merci posthume à un chercheur hors pair qui respectait profondément le travail des enseignants. Caroline


Merci pour ces cours et ces conférences. Merci de m’avoir fait découvrir l’enseignement spécialisé. J’y suis maintenant depuis quelques années et c’est certainement un peu grâce à toi. Je pense aussi à toute ta famille et je suis de tout cœur avec elle. Vincent


Quand j’ai quitté Sarcelles où j’ai enseigné mes premières années, j’ai aussi quitté une équipe de formateurs qui m’ont accompagné, beaucoup appris. André Ouzoulias me donnait envie de faire et refaire du cp, d’imaginer plein d’outils pour les élèves... Il a initié les MACLE dans l’école où j’étais en mettant en œuvre un dispositif qui ressemble fort à celui "plus de maîtres de que de classe" aujourd’hui mis en lumière... Je débutais, donc c’était pas facile... j’étais si fière de participer à un de ses groupes de travail avec Catherine Crépon. Si fière !! Et impressionnée... à la fois par l’intelligence de ses propos et par sa si grande et naturelle gentillesse. Son humilité, sa bienveillance m’ont marquée. Et tant mieux. Merci Monsieur Ouzoulias. Merci... Mes pensées vont aussi à ses proches à qui je souhaite bon courage dans cette immense peine. Parce que je me rappelle que c’est une chance dans la vie, y compris la vie pro de vivre des coopérations qui vous marquent, ben, je te le dis simplement. Stéphanie


C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition de ce grand monsieur de l’éducation nationale. Que ce soit en tant que professeur, en tant que formateur ou à travers ses publications, M. Ouzoulias a toujours été une très grande ressource personnelle. Le manque sera difficile à combler. Toutes mes pensées vont vers sa famille et ses plus proches.


André Ouzoulias reste et restera un de mes meilleurs souvenirs de ma formation à l’IUFM.Outre ses connaissances, il a su transmettre son amour et sa passion pour le métier.Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches. Ingrid


Nous perdons ÉNORMÉMENT aujourd’hui. André est un grand homme qui mérite que nombre d’écoles portent son nom. Géantissime et humain, il va nous manquer. Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches ; au nom de l’école que je dirige. A l’annonce de la triste nouvelle, tous mes collègues ont baissé la tête. L’école Ducher à pontoise travaille et travaillera encore régulièrement avec les guides qu’André nous a laissés. Sylvie


C’est une grande perte que la disparition de ce formateur passionné et passionnant qui a fortement marque ma formation.nous avions mis en place des Macle dans mon ex-école. Toutes mes condoléances. Catherine


Merci André. Merci pour ta gentillesse, ton sourire et tes yeux qui petillent. Merci pour nous avoir tant donné pendant les groupes de travail sur la compréhension. Merci pour la confiance que tu nous a accordé, l’envie d’essayer, tester et entreprendre dans nos classes. Te rencontrer et travailler avec toi a été une vraie chance. Tu m’accompagneras encore longtemps dans ma carrière. Merci encore. Fabienne


J’ai travaillé à plusieurs reprises avec André. Je l’ai connu alors qu’il intervenait sur des dispositifs de formation à destination des enseignants de Sarcelles : stages, groupes de travail (compréhension). Devenu Conseiller Pédagogique en Arts visuels je me rappelle avoir animé avec lui un temps de formation au Musée de la Renaissance à Ecouen où le plaisir du décryptage et de l’interprétation de l’œuvre avait été proposé et où nous avions bien rigolé... Nous nous sommes ensuite croisés ponctuellement à l’antenne de formation continue de Sarcelles où nous avons échangé, ri et refait le monde...Je me sens toujours proche de sa conception du métier,de ses idéaux et des valeurs qu’il défendait. Pour moi il restera une figure marquante et emblématique de la pédagogie pour la réussite de tous. Emmanuel


Merci Andre pour ton action active au sein des groupes de recherche avec des enseignants du terrain Tu motivais et donnais envie d approfondir les réflexions et observations des fonctionnements au sein de nos nos classes avec l ’objectif d améliorer les résultats pour tous ,en élaborant ensemble des outils pédagogiques efficaces Tu ne comptais pas tes heures avec ta camera et ceci en toute simplicité On se sentait en confiance ,respectés. C’était des moments riches et forts. Une pensée émue pour ta famille. M.A.


Je suis très peinée d’apprendre que Monsieur Ouzoulias nous a quitté. J’ai eu la grande chance de bénéficier de plusieurs de ses animations et j’ai beaucoup appris grâce à lui. Aujourd’hui, je pense à ses proches.


Une grande pensée pour Aurélien et Evelyne. Sincères condoléances. M.I.


André fait partie de ces formateurs qui m’ont donné l’envie de mettre en œuvre ,d’aller plus loin, de participer à des groupes de recherche. Formidable orateur, des travaux remarquables et un homme charmant. Il nous quitte trop vite. C’est avec tristesse que j’ai appris sa disparition et je vous transmets mes plus sincères condoléances. Jérôme


C’est un grand pédagogue que nous venons de perdre. Je l’ai rencontré dans les années 80 à Argenteuil, lorsqu’il travaillait avec Rémi (Brissiaud) sur les stratégies de comptage des jeunes enfants. C’était l’époque des stages longs qu’on appelait FAR (Formation-Action-Recherche) C’était un "militant" au sens pur du terme qui mettait tout en oeuvre pour que nos élèves des quartiers dit "sensibles" réussissent. André aura eu une grande influence sur ma pédagogie. J’adresse mes plus sincères condoléances à sa famille. Hervé


Quelques mots pour rendre hommage simplement à un homme, un professionnel de l’école, si proche des vraies difficultés des enfants mais aussi des enseignants, tellement à l’écoute de nos pratiques, de nos interrogations, remettant souvent sur l’ouvrage une réflexion qui n’a jamais cessée d’évoluer, mettant à notre disposition tant de pistes de travail, d’ouvrages et de matériels, et avec le souci toujours d’être disponible, de comprendre et de faire partager le fruit de son immense travail. Merci André. Michelle


Cela a toujours été un grand plaisir de travailler avec André, non seulement pour la qualité de ses recherches, mais aussi grâce à son immense gentillesse et sa disponibilité. André laisse un grand vide. Mireille


Je ne connaissais pas M.Ouzoulias personnellement mais j’ai beaucoup apprécié son aide lors de la réforme des programmes que nous combattions, ses textes toujours étayés, son esprit généreux et sa pédagogie éclairée pour plus de justice sociale. Une pointure en matière pédagogique qui va cruellement nous manquer. Sylvie


A ses proches... J’ai eu la chance de participer à une animation proposée sur deux ans. Pour rien au monde, je ne les aurais loupées... En effet, dès les premières minutes, j’ai compris que j’allais être attentive à ses propos. Enfin un vrai pédagogue, passionnant et passionné, tellement rare. J’ai aussi perçu sa gentillesse et ce contact chaleureux aussi bien avec nous qu’avec les élèves qu’il avait rencontrés. Il m’a beaucoup appris,je me suis beaucoup servie de ses idées, ses recherches...Sa disparition me touche beaucoup. Je suis donc de tout coeur avec ses proches et je pense que nous serons nombreux à l’être. Je présente toutes mes condoléances à sa famille. Caroline


André a accompagné tout mon parcours professionnel, de l’école normale où il a été mon formateur jusqu’à mon poste de conseillère pédagogique. Tous mes petits élèves de CP et CE1, durant mes 20 ans d’enseignement,ont pu profiter de ses recherches. Je continue, en tant que formatrice, à accompagner les enseignants sur le terrain de recherche pour lequel il se passionnait. Je ne l’oublierai pas. Valérie


Hommage au penseur militant. LD


Sincères condoléances à la famille. Les travaux d’André resteront un outil indispensable pour les enseignants. Merci à lui pour ses travaux. Marie-lyne


Salut "Dédé" et merci pour ta contribution essentielle à nos pratiques de classe tant en mathématiques avec Brissiaud qu’en langage avec Philippe Boisseau, pour les Maclé aussi bien sûr. Tout ce travail accompli ne restera jamais lettre morte et ce que tu nous a transmis, l’éducation de l’enfant dans le respect le plus total de qui il est et la prise en compte de là où il en est, continuera de prévaloir dans nos classes. Une pensée émue pour tous les gens qui t’aiment et te pleurent aujourd’hui. Pour l’école maternelle les Groues. Marie


J’ai eu la chance d’être formé par André Ouzoulias à l’école normale (1980/1983) et ensuite d’assister à certaines de ses conférences. Je garde le souvenir d’ échanges passionnants, apportant des aides précieuses au niveau pédagogique bien sur mais aussi au niveau humain. Je m’associe bien modestement à la douleur de ses proches, sincèrement. Anne


Mes collègues de l’école maternelle Alphonse Daudet à Ermont se joignent à moi pour vous transmettre nos sincères condoléances et vous dire combien André OUZOULIAS nous a apporté sur le plan pédagogique dans notre pratique quotidienne. Par ce message, nous tenons à lui rendre hommage pour ce qu’il a été et pour tout ce qu’il a transmis à tout le corps enseignant. Bon courage à tous ses proches pour traverser cette douloureuse épreuve de la séparation et de l’absence. Cathy


J’ai eu la chance de rencontrer M. Ouzoulias lors de ma formation initiale et lors des animations pédagogiques .....Ce fut toujours très enrichissant et m’a permis de modifier mes pratiques afin de mieux faire progresser mes élèves. Un concentré de bonnes idées qui renouvelle l’envie d’enseigner.....ses recherches resteront un formidable point d’appui pour nous autres professeurs des écoles en ZEP.. Merci GR


C’est avec une grande émotion que je souhaite aujourd’hui témoigner de tout ce qu’André m’a personnellement apporté aussi bien humainement que professionnellement. Son sourire tout d’abord, son expertise et sa réflexion dans de nombreux domaines, son sens des valeurs et le respect permanent dont il faisait preuve envers chacun. Il restera toujours dans ma mémoire et j’aimerai voir son sourcil se relever encore une fois pour expliquer que les mauvaises réponses ne doivent pas se lire dans les expressions du visage de l’enseignant mais dans la preuve et l’argumentation, ce qu’il faisait en permanence dans le cadre des formations. Son engagement, ses convictions et le travail effectué marqueront pour longtemps les interventions auprès des élèves. Merci André. M.G.


J’ai appris la nouvelle avec une grande tristesse. André Ouzoulias nous a transmis sa vision et des valeurs pour une école plus juste. Son engagement et ses idées nous permettent de tenir le cap pour faire notre métier avec passion surtout dans les moments difficiles. Un GRAND MERCI à un GRAND MONSIEUR Et toutes mes sincères condoléances à sa famille. E.D.


Merci à ce Grand Homme , de son engagement sans failles, de son travail qui alimentera longtemps encore nos réflexions pédagogiques... Avec mes douces pensées pour les siens en ce moment d’une implacable douleur . Alors juste se souvenir des belles choses et continuer à regarder la vie avec douceur. Sylvie


André va beaucoup nous manquer. Les enseignants pouvaient s’appuyer sur son expertise unique. Très disponible pour nous les conseillers, il était toujours prêt à intervenir auprès des enseignants dans le cadre des animations. Très à l’écoute, il répondait à toutes nos questions avec gentillesse et intérêt. Dans ces moments difficiles, mon épouse et moi-même très peinés, pensons très fort à sa famille. Robert


Toutes mes condoléances au papa de Picbille. Marie


En souvenir d’un militant qui nous a formé à l’école normale où il débutait en 1983 et principalement dans les années qui ont suivi où son engagement auprès des enseignants spécialisés a été d’un grand soutien. Merci. Didier


Un grand merci pour tout ce que vous avez fait pour l’école. Les formations avec vous étaient d’une grande aide et d’un grand plaisir. Grace à vous j’ai appris beaucoup de choses dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Nous vous regretterons mais vous serez toujours là dans nos pensées et dans nos classe. Sincères condoléances à tous vos proches. Véronique


Vos recherches et vos propositions pédagogiques ont été repris par un grand nombre d’enseignants de l’AIS/ASH. Votre engagement tant auprès des enseignants que des élèves restera dans la mémoire collective du département. Merci. RIP. Jérôme


J’ai eu la chance de travailler avec André Ouzoulias à l’occasion de la sortie de Prevelire. J’ai rencontré un professionnel passionné et proche du terrain. J’ai été emballé par ses arguments autour du lire/écrire.. Cela m’a poussé à devenir enseignante spécialisée en présentant un mémoire professionnel autour de cette problématique... j’ai retrouvé aujourd’hui une énergie dans mon travail et essaie de mettre en pratique les enseignements de ce grand monsieur à la moustache.. MERCI c’est une énorme perte, celle d’un guide... mais... les écrits restent.... au revoir Mr Ouzoulias... Emmanuelle


J’ai appris avec une grande tristesse la mort d’André, d’autant que je ne savais pas qu’il était gravement malade. J’ai eu, à de maintes reprises, l’occasion d’assister à des animations pédagogiques, dans le cadre de conférences ou de stages, en sa présence, à Argenteuil ou ailleurs. Ce que je retiens principalement : son esprit de chercheur et la foi en ce qu’il faisait, palpable et contagieuse. J’ai appris, de son prosélytisme pédagogique ( !), des pratiques innovantes et efficaces, comme sa fameuse "dictée sans erreur". Le souvenir que je garderai : des moustaches, des yeux malicieux, un sourire lumineux, et, au-delà du visible, un homme plein d’humour et de bienveillance, avec les élèves, comme avec les collègues, sachant aussi porter haut ses désaccords et ses engagements comme au sein des nombreuses manifs où j’ai eu l’occasion de marcher avec lui. Véronique


Cher André , tu nous a quitté ( quel choc quand je l’ai appris !) et j’aurais aimé te conduire à ta dernière demeure.Tu as illuminé ma vie pédagogique. Maître formateur, directrice d’école maternelle, puis élémentaire à Montmagny tu m’as beaucoup appris .Grâce à toi j’ai réalisé mon rêve de fin de carrière : apprendre à lire à des enfants en m’appuyant sur "tes méthodes ". Merci André .J’adresse mes très sincères condoléances à toute ta famille et partage leur peine. Marie-paule


J’ai bénéficié de l’enseignement d’André Ouzoulias lors de ma formation capsais e à l’iufm de Cergy en 2003. Je suis actuellement maître spécialisé à l’étranger et j’utilise toujours sa formation, ses écrits et ses recherches, notamment sur la phono en gs-cp. Je garderai l’image d’un être passionné et jovial, très impliqué dans la défense des RASED. Merci pour tout ce que tu as pu m’apporter. Cyril


André Ouzoulias était pour moi un formateur, un enseignant, un pédagogue et un modèle d’engagement dans la défense de la formation des maîtres. Il a façonné (directement la plupart du temps) l’enseignant que je suis aujourd’hui et je dois beaucoup à son soutien sans faille durant mes toutes premières années dans le métier. Merci André. François


Un grand merci à vous,M.OUZOULIAS pour votre apport dans l’apprentissage de la lecture de nos petits élèves. Vous allez beaucoup nous manquer mais grâce à vos travaux ,vous resterez présent dans les classes,chaque jour, au travers de nos apprentis lecteurs qui apprendront,grâce à vous, sans le savoir... Toutes mes condoléances à la famille. Nathalie


Permettre à chaque enseignant de s’emparer de l’écriture,en faire une expression possible et nécessaire pour chaque enfant, chaque élève. Dire haut et fort que l’écriture est celle de tous, celle qui donne la parole et fait grandir. Ouvrir les portes de la langue écrite comme on ouvre grand une fenêtre. merci André ! Laurence


Nous remercions le pédagogue qui a su faire réfléchir les enseignants sur leurs pratiques. Nous saluons l’humaniste aux solides convictions progressistes. Il a éclairé bien des parcours en remettant en cause la pensée unique de l’institution. Nous saluons celui que nous savions si proche de nous. A sa famille, à ses amis, nous exprimons notre sympathie et notre profonde tristesse. Elisabeth et René


Simplement un grand homme est parti. Patricia


J’ai eu le plaisir de renconter Monsieur OUzoulias dans le cadre de plusieurs formations, et je suis très peinée d’apprendre son décès. Il va manquer au paysage pédagogique. Sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Céline


1989, début de carrière dans l’Education Nationale, à l’Ecole Normale de Cergy, dans un groupe qui a eu la chance d’avoir des formateurs extras comme Rémi Brissiaud et André Ouzoulias. J’ai passé 2 années à apprendre, découvrir ce métier si intéressant entourée de futurs instits motivés et de formateurs qui l’étaient tout autant. André et Rémi nous faisaient participer à leurs travaux, leurs recherches qui ont permis la publication d’ouvrages "bibles", ce qui nous a apporté énormément pour notre future pratique. Je l’en remercie sincèrement, mais il restera aussi dans mon souvenir, les moments passés au Québec, en voyage d’études avec le groupe 3, en Juin 1991. André avait permis lors de ce voyage, que nous soyons reçus à Montréal et à Québec, dans les écoles canadiennes, nous permettant de comprendre leur fonctionnement, voyant venir la formation initiale en université ce qui n’allait pas tarder à être le cas en France, de rencontrer une multitude de gens intéressants mais aussi de garder de ce voyage un souvenir de bons moments passés ensemble et une amitié profonde avec ses participants. Merci pour cela. J’envoie toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches. Isabelle


J’ai eu l’occasion de participer à des formations animées par André. Elles ont toujours été riches d’enseignement.Chacun apportait sa pierre à l’édifice et il savait nous accompagner, poser les bonnes questions pour faire avancer notre réflexion et améliorer nos pratiques.Il restera dans mémoire comme un chercheur, et un formateur proche des enseignants et de la réalité du terrain. Je présente à sa famille mes plus sincères condoléances. Martine


Un petit témoignage d’une maîtresse qui a dans son quotidien utilisé, utilise et utilisera les "créations" pédagogiques d’André Ouzoulias. Merci d’avoir éclairé mon chemin de pédagogue... Merci pour mes élèves et tout ceux qui ont pu bénéficier de toutes ces recherches et ce travail. A Une lumière qui ne s’éteindra jamais... Amicalement Sabine (87 et ex-95)


C’est avec un grand et douloureux regret que j’ai appris cette nouvelle ; il a su souvent me réconforter face à mes hésitations et incertitudes, d’ailleurs je lui disais qu’il aurait fait un bon poste "G" , tant ses tentatives de restauration narcissique, à mon égard, étaient efficaces. Ils prenait le temps de lire mes travaux et surtout de les corriger, sans les dénaturer. " Le malheur de l’avoir perdu, ne doit pas nous faire oublier, le bonheur de l’avoir connu". Camélia


J’ai eu la chance de participer au groupe de travail pour l’élaboration du Medial CP alors que j’étais toute jeune instit. et j’ai ainsi approché l’intelligence et l’humanité d’André Ouzoulias. Sa réflexion, ses prises de position, son combat pour une école qui prenne en compte tous les élèves, m’ont accompagnée tout au long de ces années passées et continueront de le faire longtemps. Merci André. Brigitte


J’ai été très attristé par cette sombre nouvelle vendredi matin ... Je n’ai jamais été intime avec André mais été formé par lui il y a bientôt 20ans à l’IUFM de Cergy (philo/histoire de l’éducation) et me sert aussi au quotidien de l’excellent outil mathématique auquel il a collaboré avec Rémi Brissiaud ... J’avais re-croisé "l’homme au bacchantes" par hasard, quelques années plus tard à la fête de LO (ou de l’huma ?), sans sa queue de cheval ... :-) Très honnêtement je n’ai que d’excellents souvenirs : pédagogiquement, humainement j’ai rarement eu comme professeur quelqu’un d’aussi érudit, ouvert, accessible, prompt à engager un débat quelqu’en soit le sujet tout en restant constamment à l’écoute des autres ... Je conserverai assurément lontemps son souvenir ... Mes pensées vont bien entendu à sa famille ainsi qu’à ses proches (y compris ses collègues et/ou "frères de lutte" ...) Bien cordialement. L.D


Merci à ce grand homme qui m’a formé pendant de nombreuses animations, avec qui j’ai appris énormément de choses entre autre les dictées sans erreurs que je mets en place dans ma classe et la production d’écrit à partir de différents livres. Toutes mes condoléances à ses proches. Je garderai en mémoire ses recommandations. Magali


Merci pour ce que vous avez apporté à notre si beau métier. Vos travaux seront précieusement gardés dans nos mémoires. Sincères condoléances à tous vos proches. Caroline et Adrien


C’est avec tristesse que j’ai appris cette nouvelle. J’ai rencontré André en formation capsais et garde un excellent souvenir de ses interventions. Sincères condoléances. Marie-Yvette


J ai retenu un seul nom de mes nombreux formateurs et c est le votre . Merci. Ghislain


Bonjour, Je suis très peiné par cette bien triste nouvelle...J’ai été élève d’André Ouzoulias, il y a de ça 4 ans et nous avions le projet ensemble de créer son site Internet pour qu’il puisse y mettre tout ces travaux. Nous avions commencé ce projet mais malheureusement, il était beaucoup pris et ne trouvait pas le temps pour s’y consacrer pleinement. J’en garde un merveilleux souvenir. Il va nous manquer... Julien


Les quelques conférences et animations auxquelles j’ai pu assister sont encore un grand souvenir... C’était clair, brillant, efficace, et toujours d’actualité. Je m’en souviens encore, alors que j’en ai oublié tant d’autres ! Sans parler des réunions plus militantes, où tes propos disaient clairement ce qui était confus dans mon esprit. Merci, André, pour ces moments qui m’ont bien aidée au cours de ma carrière, et m’aident encore aujourd’hui , puisque, en cours de spécialisation dans l’ASH, j’ai ressorti mes notes de l’époque. amical souvenir. Caroline


C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition d’André Ouzoulias : son œuvre pour l’école et sa disponibilité auprès de nous pour contribuer à l’amélioration de l’enseignement dans les ZEP notamment resteront dans nos mémoires. Son travail est devenu une référence et nous inspire toujours. Mes pensées vont à toute sa famille et ses proches, sincèrement Une collègue de Sarcelles. Christelle


Bonsoir, J’ai eu la chance d’avoir à l’IUFM andré ouzoulias comme professeur... Un des rares professeur dont on sentait dès qu’il ouvrait la bouche qu’il allait être intéressant de l’écouter !! Alors que l’on parlait lecture et magazine, il commence à parler de "femme actuelle". En très jeune diplômée de lettres modernes, et parisienne de surcroît, me voilà à commencer à sourire, en disant que tout de même, femme actuelle... Mr Ouzoulias m’a remis à ma place en me disant que "mademoiselle, sans Femme Actuelle, beaucoup de femmes au foyer seraient totalement illetrées". J’ai été mouchée,à juste titre, j’ai ouvert les yeux et m’en souviendrai toujours, de cette anecdote et de tout ce qu’il a pu nous apprendre sur la lecture durant cette année d’IUFM, de son humanité et de sa bienveillance. Merci à lui et bon courage à vous dans cette épreuve. Isabelle


Deux années de formation et que de choses apprises. Un énorme merci pour la pédagogie. Un autre merci encore plus énorme pour l’accompagnement dans le métier. On ressort toujours grandi de quelques heures d’échange avec André ouzoulias. Je garderai bien sûr des outils pour la classe mais surtout une vision du métier. Merci ! Et bon courage à sa famille. Nadège


Au revoir André, je me retrouve ce soir, jeune maîtresse débutante en classe de CP aux Groues à Vauréal. j’accueillais de futurs maîtres ou maîtresses qui venaient observer l’aprrentissage de la lecture. Tu venais discuter, expliquer, rassurer, modifier nos représentations, toujours souriant et bienveillant. Tout au long de ma carrière, j’ai expérimenté et essayé d’appliquer les conseils que tu nous prodiguais. J’ai toujours été attentive à tes prises de parole sur les dangers qui guettaient notre école, si nous acceptions de nous soumettre. je te dis bonne route vers ailleurs André et j’ai une pensée pour tes proches qui doivent être fiers dans leur chagrin de savoir que ce soir quelque part nous sommes tous orphelins. Dalila


Bonsoir, je voulais juste dire à quel point j’ai été attristée par cette nouvelle...vous avez été mon formateur général durant cette année 1996 et merci de m’avoir donnée tous ces conseils...Je me souviens de votre visite lors d’un stage en petite section à Sarcelles où vous aviez avoué peu connaitre ce niveau mais que de conseils, de remarques positives....qui m’ont aidée par la suite car vous étiez un professionnel de l’enseignemnt et vos analyses étaient pertinentes et constructives....merci encore M. Ouzoulias... Tendres pensées à ses proches. Cynthia


 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.