www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Actualités 2013-2014 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 mars 2014

Education prioritaire REP+ : un même allègement de service pour tous !

Le SNUipp-FSU présente la carte des 102 premiers réseaux où les enseignants bénéficieront à la rentrée 2014 d’un allègement de service en classe. Une mesure qui doit être de même niveau dans les écoles que dans les collèges.
JPEG - 80.5 ko
Cliquez sur l’image

La liste des 102 réseaux (collège et écoles d’un même territoire) qui bénéficieront, dès la rentrée 2014, des premières mesures du plan destiné à refonder l’éducation prioritaire est aujourd’hui connue (voir carte ci-dessous). Elle a été établie par les recteurs à partir d’un indice qui prend en compte « la part d’élèves issus des catégories socioprofessionnelles défavorisées, la part d’élèves boursiers, la part d’élèves résidant en zones urbaines sensibles et ceux arrivant en 6ème avec au moins un an de retard. » Toutes les régions de France sont concernées, avec un effort particulier en direction des académies de Lille (11 réseaux), Aix-Marseille (10), Versailles et Créteil (respectivement 9 et 8 réseaux identifiés). Le Val d’Oise aura 2 REP + : collège Paul-Eluard à Garges-lès-Gonesse et collège Saint-Exupéry à Villiers-le-Bel.

Un allègement du temps de service à réévaluer

Préfigurant un dispositif qui doit monter en charge en 2015, les enseignants exerçant sur cette centaine de territoires vont voir leur temps de service en classe allégé afin de leur permettre de consacrer plus de temps au travail en équipe. Cependant, cette décharge de service aujourd’hui calibrée à neuf journées annuelles pour les enseignants des écoles est loin de correspondre à la mesure d’allègement décidée pour leurs collègues du 2nd degré qui verront eux leur service hebdomadaire passer de 18 à 16,4 heures en moyenne. Il y a là, pour le SNUipp-FSU, une inégalité de traitement à corriger. Par ailleurs, le syndicat revendique que tous les enseignants des écoles exerçant au sein de ces réseaux (directrices et directeurs d’école, maîtres des Rased, enseignants en SEGPA) bénéficient du dispositif d’allègement et que celui-ci soit étendu à terme à l’ensemble de l’éducation prioritaire.

Des incidences sur les cartes scolaires

Quoi qu’il en soit, c’est maintenant dans les départements, dans le cadre des opérations de carte scolaire, que devront être engagés les moyens en personnels nécessaires à la mise en musique de la mesure. Pour le SNUipp, les enseignants remplaçants devront être nommés à l’année sur les réseaux et faire partie intégrante des équipes pédagogiques. Il s’agit bien, au travers de cette réduction du temps de service, de faire vivre une forme de « plus de maîtres que de classes » qui participe de la réussite des élèves tout en améliorant les conditions d’exercice du métier.

Lire aussi :

- l’éducation prioritaire à la relance

- le dossier de [Fenêtres sur cours] Éducation prioritaire : ambition réussite

Consulter :

- la liste des 102 collèges en REP+

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.