www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Actualités 2014-2015 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 novembre 2014

CDEN du 21 novembre 2014

Bilan de rentrée, éducation prioritaire, rythmes... Lire le compte-rendu.

La délégation FSU a décidé de siéger. Avant de commencer les travaux de ce CDEN, la délégation FSU a tenu à s’exprimer sur le choix qu’elle avait fait de siéger ce vendredi soir.

Pour mémoire, la délégation FSU avait boycotté les 3 derniers CDEN pour dénoncer la décision du président du conseil général d’expulser les organisations syndicales de la maison des syndicats.

C’était également pour dénoncer les dates de convocation au CDEN (en particulier le dernier convoqué à 10h pour la tenue de l’instance le même jour à 18h) et la non remise des documents de travail par la directrice académique en amont de la réunion.

Vendredi soir, nous avons donc acté positivement les réactions du préfet et de la DASEN, le premier ayant convoqué le CDEN plus d’une semaine avant et la seconde ayant tenu des CT et groupes de travail en amont.

Il n’en demeure pas moins que notre combat se poursuit contre la décision du président du conseil général concernant l’expulsion de la maison des syndicats. (lire l’article et signer la pétition ici)

Le CDEN (Conseil Départemental de l’éducation nationale) était convoqué afin de présenter le bilan de rentrée et la carte de l’éducation prioritaire.

Bilan de rentrée

- Une nette augmentation des effectifs

Dans le premier degré, avec 141824 élèves comptabilisés, répartis dans 790 écoles, le Val d’ Oise scolarise 2411 élèves de plus que l’an dernier. L’écart entre la prévision et le constat est de + 409 élèves.

On note une augmentation significative des effectifs en élémentaire et une légère inflexion en maternelle.

Cette hausse d’effectifs se confirme sur l’ensemble des bassins du département à l’exception de celui de Pontoise.

Au regard de la situation du département aujourd’hui, il est évident que la dotation de 100 postes attribués pour la rentrée 2014 est très insuffisante.

Le SNUipp-FSU, a insisté sur la situation très tendue dans de nombreuses écoles, malgré cette dotation. Il a souligné que l’éducation prioritaire n’y échappait pas.

- La scolarisation des enfants de moins de 3 ans

830 élèves de moins de 3 ans sont accueillis dans les écoles du département (4,34% de la tranche d’âge) dont 680 en éducation prioritaire.

Le SNUipp-FSU 95 s’interroge fortement sur le nombre d’enfants de moins de 3 ans scolarisés hors éducation prioritaire !

Force est de constater que la demande de scolarisation est forte dans les zones hors éducation prioritaire. D’après la DASEN, ce constat serait à mettre en relation avec la baisse des subventions de la CAF au-delà des 3 ans de l’enfant.

45% des 150 enfants de moins de 3 ans scolarisés le sont sur le bassin d’Enghien ! L’an dernier, nous nous étions déjà élevés contre la création de dispositifs hors éducation prioritaire, ou contre « l’utilisation » des tout petits comme variable d’ajustement pour la carte scolaire.

Il y a un gros travail à faire pour la scolarisation des tout petits en zone d’éducation prioritaire : baisser les effectifs de ces classes, former les collègues, aménager les espaces en fonction de l’âge des enfants, travailler en étroite collaboration avec les familles, travailler sur les rythmes des petits enfants.

Le SNUipp-FSU a également souligné qu’il ne fallait pas oublier de réfléchir au calcul des effectifs dans les écoles qui accueillent un dispositif (en effet, les autres classes, se retrouvent de fait avec des effectifs très élevés).

- RASED

Le SNUipp-FSU est intervenu sur la nécessité de reconstruire des RASED complets. 17 départs en formation E avaient été actés l’an dernier. La DASEN s’est engagée à poursuivre les départs E pour la prochaine rentrée.

Le SNUipp-FSU a insisté sur la quasi disparition des maîtres G dans le département alors que leur expertise et leur aide sont indispensables pour les écoles. On note en particulier des situations, de plus en plus nombreuses, de difficultés liées au comportement parfois violent d’enfants scolarisés dans nos classes.

La DASEN annonce la tenue prochainement d’un GT ASH. Le SNUipp-FSU ne manquera pas de ré-intervenir sur la situation des RASED.

- Scolarisation des élèves en situation de handicap

On note une augmentation sensible du nombre d’élèves en situation de handicap solarisés en milieu ordinaire (+208).

Le SNUipp-FSU a tenu à souligner l’engagement et l’investissement des équipes d’école qui scolarisent ces enfants dans des conditions parfois extrêmement difficiles, sans formation, en particulier en maternelle, où les situations se découvrent et qu’il y a un énorme travail à faire avec les familles.

Nous avons aussi à nouveau alerté la DASEN, le conseil général, le Préfet sur le retard de traitement des dossiers à la MDPH . Certains sont en attente depuis 8 mois ! En attendant, les collègues font au mieux pour aider ces enfants !

784 enfants sont accueillis en CLIS (74 dont 2 TED – troubles envahissants du développement).

Le SNUipp avec la FSU a également dénoncé le manque, voire la disparition des infirmières et médecins scolaires des établissements.

- Accompagnants des élèves en situation de handicap

Le SNUipp-FSU a de nouveau dénoncé la grande précarité dans laquelle se trouvent nos AVS.

Ce sont des personnels en difficulté, il n’est pas tolérable de ne pas leur offrir une formation à la hauteur des enjeux de la scolarisation des élèves en situation de handicap. Il n’est pas tolérable de ne pas pérenniser ses emplois, il n’est pas tolérable de ne pas leur donner un salaire décent !

Éducation Prioritaire

Lire le compte-rendu du CTSD du 20 novembre avec la liste provisoire des écoles

La DASEN a fait remettre à tous les membres du CDEN la liste des 7 collèges qui passeraient en REP + à la prochaine rentrée (5 nouveaux en + des 2 déjà existant).

Les représentants de la FCPE ont regretté ne pas être associés aux travaux alors qu’ils l’ont été dans d’autres départements.

Par ailleurs, la FSU et la FCPE ont de nouveau dénoncé le fait de ne pas être destinataires des critères ayant conduit à ces choix. C’est insupportable, comment donner aux collègues des éléments objectifs que nous n’avons pas !

Le SNUipp-FSU est longuement intervenu sur la sortie d’ECLAIR et la non « labellisation » en REP+ des collèges Truffaut à Gonesse et Anatole France à Sarcelles.

Ce débat se poursuivra lors du prochain groupe de travail à ce sujet mardi 2 décembre.

N’hésitez pas à nous faire remonter tous les éléments qui nous permettront de siéger dans les meilleures conditions.

Rythmes scolaires

La réforme des rythmes scolaires qui a longtemps occupé le devant de la scène, produit aujourd’hui de la colère, de la fatigue pour les élèves comme pour les enseignants, une perte de repères pour les plus jeunes, des difficultés de concentration, d’organisation du travail, tension entre les partenaires...

La liste est longue, au final personne n’y trouve son compte. Il y a urgence à mettre en place un comité de suivi au niveau départemental.

La DASEN a répondu favorablement à notre demande, elle a fixé un comité de suivi avec tous les partenaires de l’éducation le vendredi 12 décembre.

Ce sera l’occasion pour le SNUipp-FSU 95 de faire part de l’analyse que nous faisons de la mise en place de cette réforme. Il n’est pas trop tard pour nous envoyer tous les éléments que vous jugez indispensables à nos interventions.


VOUS UTILISEZ LES OUTILS DU SNUipp-FSU 95 ?
PNG - 15.8 ko

JOUEZ LE JEU : SYNDIQUEZ-VOUS !

ET VOTEZ POUR LES LISTES SNUipp et FSU AUX ÉLECTIONS PRO

Les seules ressources du SNUipp sont les cotisations de ses adhérents.

Vous pouvez contribuer à renforcer cet outil collectif en vous syndiquant dès maintenant : syndiquez-vous !

Je clique et je me syndique !

 

25 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.