www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Actualités 2014-2015 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 mars 2015

Groupe de travail direction d’école

Le groupe de travail sur la direction d’école s’est tenu jeudi 26 mars.

Pour mémoire, suite aux discussions ministérielles sur ce dossier, le SNUipp-FSU 95 avait demandé que des réunions régulières soient organisées dans le département.

Le premier groupe de travail s’était donc tenu le 4 avril 2014 (voir le compte rendu), le second s’était tenu le 4 décembre 2014 (lire le compte rendu)

À l’ordre du jour de ce nouveau groupe de travail : la formation initiale et continue des directeurs

1. Formation initiale

La formation initiale s’adresse aux collègues qui viennent d’être inscrits sur la liste d’aptitude. Le stage s’effectue en 3 sessions : normalement, 3 semaines au printemps, 2 semaines avant les vacances d’automne et une semaine flottante. Au vu de la situation dramatique du remplacement, le stage de printemps sera de 2 semaines et celui d’automne de 3 semaines. Le calendrier n’est pas encore finalisé.

2. Formation continue des directeurs(trices)

Nous avons ré-insisté sur la nécessaire formation continue et la nécessaire mise à jour des connaissances des directeurs(trices) d’école. Nous avons également souligné qu’il s’agit à la fois d’une formation pédagogique et administrative.

En effet, pour le SNUipp-FSU 95, il est tant de refaire toute sa place à la dimension pédagogique de la direction d’école. Le directeur n’est pas un « administratif » qui passerait son temps à compléter des enquêtes, remplir des tableaux… Il est avant tout animateur d’une équipe pédagogique au service des élèves. Par ailleurs et en complète adéquation avec le quotidien des écoles, le métier change, il se complexifie, l’accompagnement est donc indispensable.

La directrice académique répond que des modules de formation ont été proposés aux directeurs(trices) d’école déchargé(e)s à mi-temps par un PES lorsque ces derniers effectuaient leur « stage massé » en janvier.

Nous avons de nouveau regretté que la démarche se fasse à « l’envers », puisqu’il s’agissait d’abord de trouver des supports de stage pour nos jeunes collègues avant de réfléchir en termes de formation pour les directeurs (trices) d’école. Par ailleurs, tous les collègues directeurs (trices) non déchargé(e)s par un PES à mi-temps se voient d’office exclus de ces temps de formation...

158 directeurs étaient donc concernés sur les 793 directeurs que compte le département. Les collègues ont massivement participé à ces modules de formation, ce qui corrobore la nécessité d’une formation continue. Les modules les plus plébiscités :
- communication : école/familles, gestion de conflits, conduite de réunion
- TICE : sites/blogs d’école, outils numériques
- connaissances règlementaires, projet d’école
- scolarisation relevant de l’ ASH, élèves intellectuellement précoces

Certains modules ont du être supprimés faute de candidats. Certains collègues n’ont pu s’inscrire au vu de leur charge de travail.

Le SNUipp-FSU 95 dénonce une nouvelle fois cette formation qui, même si elle a le mérite d’exister, ne concerne que trop peu de collègues ! L’administration renvoie sur les documents mis en ligne par le ministère ou par les académies. Le SNUIpp-FSU 95 a rappelé que si ces outils pouvaient être une aide pour les directeurs(trices), ils ne pouvaient en aucun cas se substituer à la formation continue.

3. Formation hybride pour les futurs candidats à l’inscription sur la liste d’aptitude

La DASEN réfléchit à la mise en place d’une formation hybride, l’an prochain, pour les collègues qui postuleront à la liste d’aptitude. Le SNUipp-FSU 95 regrette que les collègues soient obligés de choisir entre leur projet professionnel et les animations pédagogiques.

4. Interventions du SNUipp-FSU 95

Concernant le protocole de simplification des tâches, le SNUipp-FSU 95 avait fait des propositions lors du dernier groupe de travail :

- Concernant les informations dématérialisées (mails), en nombre trop importants, qui parviennent en double ou triple exemplaires (par l’IA, l’IEN, ministère), sans objet

Le SNUipp-FSU 95 propose de regrouper les informations, une fois par semaine par exemple. Ces informations pourraient également être déposées sur un espace identifié sur le site de l’IA.

- Concernant le nombre de documents à imprimer

Le SNUipp-FSU 95 demande la limitation des impressions sur les crédits de fonctionnement de l’école donc des élèves, pour exemple l’impression des fiches navette.

- Concernant les demandes et injonctions immédiates de la part de l’administration

Le SNUipp-FSU 95 demande la suppression de toutes les enquêtes pour lesquelles l’administration a déjà les réponses.

Par ailleurs, il propose de diffuser dès le début de l’année un calendrier avec l’inventaire des tâches et les échéances pour faciliter l’organisation du travail.

- Concernant le matériel informatique

Le SNUipp-FSU 95 demande un cahier des charges pour les communes concernant le matériel et la maintenance.

Le SNUipp-FSU 95 demande une formation continue sur l’évolution des outils informatiques.

- Concernant les réunions et les relations avec les IEN et avec les collectivités territoriales

Le SNUipp-FSU 95 demande qu’un rappel soit fait aux collectivités territoriales sur le rôle et les prérogatives du directeur d’école.

Le SNUipp-FSU 95 demande à ce que les heures de réunion, lorsqu’elles ne sont pas organisées sur le temps scolaire puissent être reconnues et donner droit à récupération. Dans le cas contraire, nous avons demandé à la directrice académique de les indemniser en heures supplémentaires.

Force est de constater que les directeurs(trices) n’ont vu aucune amélioration dans leurs conditions d’exercice ces derniers mois ! Nous avons également souligné que le temps de décharge était très insuffisant pour qu’un(e) directeur(trice) puisse mener à bien toutes les missions qui lui sont confiées.

- Assises

Dans le cadre de la « grande mobilisation pour l’école », la ministre a décidé de lancer de « grandes assises pour les valeurs de la République ». Les directeurs d’école ont été destinataires d’ informations pas toujours très claires, voire souvent d’injonctions les appelant à participer à des réunions le soir et à renvoyer des listes de participants à ces assises locales.

Le SNUipp-FSU 95 est intervenu pour dénoncer une fois de plus le manque d’anticipation sur une réflexion qui doit être menée avec les partenaires de l’école mais pas comme ça ! Sans temps dédié spécifique pour les équipes d’école et ne relevant pas de leurs missions, ces réunions représentent une charge supplémentaire pour les directeurs. Par ailleurs, n’oublions pas que c’est tous les jours que les directeurs et les équipes enseignantes se mobilisent pour l’école et la réussite de leurs élèves !

- Affelnet

Le SNUipp-FSU 95 s’interroge sur les "améliorations" d’Affelnet... A ce jour, les directeurs(trices) sont toujours contraints à un travail qui découle clairement d’un transfert de charges de travail des secrétariats de collèges vers les directions d’école ! Le SNUipp-FSU continue de pointer :
- le temps passé à saisir un certain nombre de données « papier » des familles ;
- le temps nécessaire à faire circuler les fiches entre école et familles ;
- le coût en papier et imprimante pris sur des fonds école ;
- le manque de clarté dans la saisie des informations ( choix du collège de secteur non automatisé, gestion des cas particuliers liés ...)
- l’absence de formation à l’application

- Fiches navette

Alors que le maintien est "vivement déconseillé", l’administration continue de demander la remise des fiches navette aux familles. Si le SNUipp-FSU 95 est très attaché à la communication aux familles, il n’en demeure pas moins que la remise de ces fiches navette à la majorité des familles n’a pas vraiment de sens dans une situation de passage ordinaire. De plus, nous avons souligné le manque de sens du second "aller-retour" dans tous les cas où la famille accepte la première proposition du conseil des maîtres. La directrice Académique demande que soit maintenue cette procédure pour cette année mais a entendu nos arguments.

- Téléphone portable

Suite aux exercices PPMS, il a été demandé aux directeurs, parfois avec insistance, de transmettre leur numéro de portable personnel. Le SNUipp-FSU 95 a rappelé que le directeur n’ayant pas de téléphone professionnel, il n’était absolument pas dans l’obligation de transmettre un numéro personnel.

- École comme lieu d’accueil pour les PES

Le SNUipp-FSU 95 a rappelé que l’école était un lieu d’accueil pour nos jeunes collègues certes mais que c’était un investissement supplémentaire en temps et en énergie pour le directeur d’école. Nous sommes très attachés à ces premiers moments vécus dans une école et les équipes mettent tout en oeuvre pour aider les jeunes collègues. Néanmoins, nous avons voulu appeler la vigilance de la DASEN sur la multiplication du nombre de jeunes collègues, en particulier dans l’est du département où au-delà du nombre de PES dans une école, il y a aussi les T1 et T2 qui méritent qu’on leur consacre du temps.

À consulter : 2 textes concernant la formation des directeurs

- L’organisation de la formation des directeurs d’école arrêté paru au JO du 9/12/2014 qui pose le cadre de la formation à la prise de fonction
- La formation des directeurs d’école circulaire n° 2014-164 du 1-12-2014, qui fait également référence à la formation continue

Dans le cadre du plan académique de formation, cette formation initiale est prolongée par un dispositif de formation continue adapté et régulé par les formateurs pour tenir compte des constats effectués en référence à l’ensemble des compétences précisées par la circulaire relative n° 2014-163 au référentiel métier des directeurs d’école primaire . À cette fin, une équipe de formation des directeurs d’école, associant des directeurs expérimentés, est constituée dans chaque département.

- Le Bulletin Officiel spécial n°7 du 11 décembre 2014

Le SNUIpp-FSU 95 continue de rappeler que si ces outils peuvent être une aide pour les directeurs(trices), ils ne peuvent en aucun cas se substituer à la formation continue.

Guide direction du SNUipp-FSU 95

Le SNUipp-FSU 95 avait mis en ligne, dès cette rentrée, son guide direction réactualisé et interactif (cliquez sur le titre).

Ce guide, réalisé par les délégué(e)s du personnel du SNUipp Val d’Oise, a pour objectif de permettre à chaque collègue directeur(trice) ou candidat aux fonctions de directeur de disposer d’un document de référence.

Constitué des textes réglementaires (cliquez sur les liens dans le guide), ce document s’attache aussi à regrouper les informations spécifiques au fonctionnement des écoles du Val d’Oise. En ce sens il représente un outil auquel peuvent se référer tous les collègues des écoles.


C’EST DÉCIDÉ :
PNG - 15.8 ko

JE ME SYNDIQUE AU SNUipp-FSU 95 !

Les seules ressources du SNUipp-FSU sont les cotisations de ses adhérents.

Vous pouvez contribuer à renforcer cet outil collectif en vous syndiquant dès maintenant : syndiquez-vous !

Je clique et je me syndique !

 

20 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.