www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : ASH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 octobre 2016

Refonte de la formation spécialisée : compte-rendu du GT ministériel

Un groupe de travail s’est tenu au ministère sur la réforme de la formation spécialisée. Compte-rendu et principes portés par le SNUipp-FSU

Cette réforme a pour ambition de répondre aux besoins de la montée en puissance des ULIS dans le second degré, d’uniformiser la formation spécialisée dans le 1er et le 2e degré et de mettre cette formation en conformité avec les lois de 2005 et la loi d’orientation de 2013.

Le CAPPEI (Certificat d’Aptitude Pédagogique aux Pratiques de l’Education Inclusive), se composerait de deux temps de formation : un temps de 300 h permettant une certification comprenant un tronc commun (144 h) + deux modules d’approfondissement (2 x 52 h) + un module d’adaptation à l’emploi (52 h) et un temps de 100 h en stages Modules d’Initiative Nationale (MIN). Des crédits ECTS seraient adossés à cette nouvelle formation.

La certification se ferait au bout des 300 h sur un temps maximum de 3 h : une séance de 55 minutes devant élèves + entretien 45 minutes + présentation d’un écrit professionnel de 30 minutes + entretien sur le « rôle et la mission du candidat en tant qu’acteur de l’école inclusive » de 45 minutes. Cette certification ne prend plus en compte la nécessité d’un mémoire professionnel.

Le SNUipp-FSU a porté les principes et fondements nécessaires selon lui, pour la mise en œuvre d’une réforme sur la formation spécialisée : la nécessité d’un volume horaire (750 h sur deux ans) conséquent qui permette une réelle qualification et spécialisation des enseignants. Cette réforme doit aussi s’appuyer sur le bilan du CAPA-SH, qui est proposé actuellement de façon inégale sur le territoire avec notamment, des disparités de traitement des personnels et des difficultés posées par l’organisation de l’alternance.

Le SNUipp-FSU s’est étonné de la place de l’enseignement adapté dans ce projet (intitulé du nouveau diplôme, distinction aide à dominante pédagogique et « éducative », rappel de la nécessité d’une certification professionnelle plutôt que pédagogique…). Dans ce nouveau projet l’entrée ne se fait plus par les troubles, mais par les dispositifs.

Pour le ministère, conformément à la nomenclature internationale, le terme d’inclusion couvre les champs du handicap et de la grande difficulté scolaire. Si le débat n’est plus pour nous celui du principe de l’inclusion, mais des conditions de sa mise en œuvre, nous nous sommes toutefois étonnés que le même type de réponse puisse systématiquement être donné à la grande difficulté et au handicap.

Pour le SNUipp-FSU, ce projet n’est pas à la hauteur des exigences professionnelles de l’enseignement adapté et spécialisé. En termes horaires, c’est une régression. Des questions subsistent sur l’offre de formation (l’INSHEA devant être le centre de ressources et d’appui de cette nouvelle formation, il sera chargé d’effectuer une cartographie des lieux de formation), sa qualité, les possibilités de mobilité, le tutorat, la volonté d’introduire sous l’appellation personnes ressources des généralistes de l’inclusion et de l’adaptation, le maintien de l’identité professionnelle…

Le transfert d’une partie de la formation vers les stages MIN n’apporte actuellement aucune garantie sur leur qualité et sur l’effectivité de ceux-ci pour les collègues, même si le ministère envisage un droit opposable.

Le SNUipp-FSU fera des propositions pour tenir compte de la spécificité professionnelle des enseignements adaptés et spécialisés, en réduisant le tronc commun au profit des modules de spécialisation, en réaffirmant la nécessité d’une certification au moins après 400 h de formation, en proposant une formation en alternance sans responsabilité de classe, et en demandant la réintroduction d’un mémoire professionnel.

Le calendrier est très contraint puisque le ministère souhaite rendre effective cette réforme pour la rentrée 2017, avec des projets de textes prévus pour début novembre.

 

24 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.