www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Espace Telechargement  / Lettres aux écoles  / Lettres 2016 - 2017 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 octobre 2016

Lettre aux écoles du 13 octobre 2016

audience DASEN, arrêt des APC, promos, stage début de carrière

Lettre aux écoles du 13 octobre 2016

Bonjour,

Nous avions sollicité une audience auprès de la directrice académique pour faire un premier bilan général de rentrée, pour lui faire état du sentiment des collègues en ce début d’année et pour porter nos revendications.

La directrice académique nous a reçus Mardi soir 11 octobre 2016. Elle a été extrêmement attentive à notre analyse concernant ce début d’année scolaire mais elle s’est dite "surprise". Elle "pensait que la rentrée s’était bien passée au regard des postes créés et de l’embauche de contractuels" ! En effet, des postes classes, de remplacement, pour les dispositifs TPS et maîtres supplémentaires ont été créés et il y avait un enseignant devant chaque classe à la rentrée. Néanmoins le recours massif aux contractuels ne saurait être une solution pérenne, c’est bien l’attractivité du métier qu’il faut travailler en y ajoutant pour notre académie la dimension économique et sociale (logement, coût de la vie...).

Nous avons évoqué avec la DASEN les conditions de travail des collègues et leur état d’esprit. Tous les collègues, quelle que soit leur mission, adjoint-e-s, directrices/directeurs d’école, enseignants référents, CPC, maîtres formateurs, enseignants spécialisés... évoquent une charge de travail qui ne cesse de s’alourdir avec sans cesse de nouvelles tâches à accomplir sans reconnaissance financière ni institutionnelle. Le manque de temps, de formation et d’accompagnement, les classes surchargées, la gestion d’élèves à profil particulier, le trop grand nombre d’élèves par classe, la suppression des postes d’ATSEMS, les injonctions des IEN, les inéquités de traitement d’une circonscription à l’autre sont cités comme autant de difficultés pour exercer sereinement son métier. Les questions de sécurité qui conduisent à un climat anxyogène, qui peuvent détériorer les relations avec les familles s’ajoutent à tout cela.

C’est bien dans ce cadre et dans la poursuite de notre action du temps, de la confiance et des moyens que le SNUipp-FSU a lancé sa consigne d’arrêt des APC. La suppression des APC est une première étape de diminution du temps de travail avec une reconnaissance d’une partie de notre travail invisible. Dans notre département, le nombre d’enseignants qui s’engagent continue d’augmenter puisqu’il est aujourd’hui à 1247 signatures. La DASEN a été très sensible à ce nombre. Nous lui avons demandé qu’aucune pression ne soit effectuée sur les collègues. De plus nous avons rappelé notre consigne de mise à disposition des 108h pour les équipes qui en définiront elles-mêmes les contenus. Le SNUipp-FSU soutient/soutiendra toutes les équipes qui entrent dans l’action. C’est bien un mouvement collectif qui a débuté et il nous faut continuer de l’amplifier pour établir le rapport de force nécessaire pour gagner !

Nous avons également évoqué les droits des personnels qui sont de plus en plus réduits dans notre département : détachements, disponibilités, temps partiels, mutations. Concernant ces dernières, nous lui avons redit, chiffres à l’appui, que les collègues qui n’ont pas obtenu leur mutation ou exeat pour rapprochement de conjoint ne sont de toute façon pas en poste dans le département puisqu’en disponibilité pour suivre conjoint. Pire, ceux qui avaient obtenu leur INEAT n’exercent au final ni dans un département ni dans l’autre...Toujours incompréhensible et inadmissible !

La DASEN n’a apporté aucune réponse concrète pour le département, elle a écouté avec beaucoup d’intérêt et a dit qu’elle transmettrait dès le lendemain tous les éléments au recteur de l’académie de Versailles. Nous lui avons demandé de rappeler à ce dernier, notre demande d’audience qui est toujours sans réponse à ce jour...

Bon courage à toutes et à tous,

Bien cordialement,

Véronique Houttemane secrétaire départementale SNUipp-FSU 95

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.