www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : ASH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
17 janvier 2017

Projet de formation spécialisée : CAPPEI, signer la pétition

Le SNUipp-FSU a été reçu sur le projet de la circulaire du CAPPEI en bilatérale par la DGESCO le 6 janvier dernier. La commission spécialisée du CSE s’est tenue le 11 janvier, le décret et les arrêtés seront soumis au vote du CSE le 26 janvier. Décryptage et revendications du SNUipp-FSU

Pour le SNUipp-FSU, le projet n’est pas acceptable en l’état et la mobilisation est toujours d’actualité. Les signatures de la pétition lancée début janvier doivent être amplifiées (actuellement un peu plus de 1 700 signatures).

Le SNUipp-FSU poursuit les discussions avec le ministère et fera le point en fin de processus avant de se prononcer lors du vote au CSE le 26 janvier. Au vu des derniers arbitrages du ministère, les sections seront informées puis consultées lors d’une conférence téléphonique.

La circulaire proposée précise les modalités de mise en œuvre de la formation professionnelle spécialisée et les modalités d’organisation du nouvel examen. Elle comporte 47 pages annexes comprises :

- annexe 1 : référentiel de compétences spécifiques d’un enseignant spécialisé
- annexe 2 : présentation générale de la formation + parcours de formation re commandés
- annexe 3 : contenu des modules de formation : tronc commun, modules d’approfondissement et modules de professionnalisation dans l’emploi
- annexe 4 : modèle d’attestation de parcours de formation.

Le SNUipp-FSU a rappelé ses points de divergence par rapport à la formation, notamment :

- baisse du temps de formation de 25% ;
- dilution de l’adaptation et déséquilibre par rapport au handicap ;
- aucune garantie sur le contenu et le calibrage des MIN ;
- aucune garantie par rapport aux droits des personnels (mouvement, affectations ...)
- Contenus de formations : nous sommes attachés aux questions de polyvalence et de pédagogie de projet, en totale opposition avec les modules « grandes difficultés en lecture écriture et en mathématiques »
- Temps de formation avant la prise de poste.
- Temps de décharge, remplacement et rémunération des tuteurs ...

La négociation sur la circulaire et ses annexes

Le SNUipp-FSU a fait plusieurs demandes, en voici les principales :

La circulaire n’indique rien sur le recueil des candidatures pour partir en formation (entretien avec l’IEN ou pas, critères pour motiver l’avis favorable ou pas, engagement ou pas, etc…). Il y a urgence car les CAPD doivent se tenir rapidement dans les départements…

1) Sur la partie formation spécialisée :

- Il est indiqué que la formation CAPPEI peut être adossée à un parcours de formation diplômant de l’ESPE. Demande de précision, et d’un nombre de crédits ECTS équivalent dans toutes les ESPE.

- Demande de fusionner les deux modules d’approfondissement grandes difficulté en mathématiques et grande difficulté en lecture écriture et création d’un module supplémentaire type « les outils de l’adaptation scolaire » (pédagogie de projet/ statut de l’erreur : métier de l’élève / revalorisation narcissique/ procédures /métacognition….)

- Sur les modules de professionnalisation : demande pour le module « travailler en RASED » de réinscrire la distinction aide relationnelle/ aide pédagogique

- Demande d’une nouvelle certification dès qu’il y un changement de parcours (prévue aujourd’hui une simple attestation professionnelle).

- Remplacement des enseignants en formations : c’est indiqué dans la circulaire, demande de l’inscrire dans l’arrêté

- Accompagnement par les pairs : le rôle du tuteur est précisé, ainsi que sa rémunération. Demande de précision et de sécurisation juridique en termes de décharge, de remplacement le cas échéant, de frais de déplacement.

- Disparition du pré stage de 3 semaines de juin, remplacé par 2 jours seulement, ce qui est très nettement insuffisant. Demande de revenir à 3 semaines.

- Formations pour exercer auprès d’élèves présentant des troubles de la fonction visuelle ou auditive : demande qu’il n’y ait pas de pré requis, le temps de formation devrait permettre d’atteindre ces niveaux, à minima permettre à ces collègues d’accéder à des formations MIN pour obtenir ces qualifications. (Risque d’avoir comme candidat seulement des enseignants issus des milieux associatifs, problème d’équité dans l’accès à ces formations.)

2) Sur la partie examen du CAPPEI

Épreuve 1 : 1 séance d’enseignement de 45 minutes avec un groupe d’élèves, suivi d’un entretien de 45 minutes : demande d’élargir la notion de « séance d’enseignement », par une « séance pédagogique »

Épreuve 2 : entretien de 45 minutes à partir d’un dossier portant sur la pratique professionnelle : demande d’un mémoire professionnel : demande d’un cadrage plus précis du dossier de 25 pages, nombre de pages de documents et d’écrits.

Épreuve 3 : présentation d’une action conduite par le candidat (20 minutes) témoignant de son rôle de personne ressource en matière d’éducation inclusive suivie d’un entretien (10 minutes). Il s’agit pour le candidat de présenter une action de sensibilisation, d’information ou de formation… : demande d’intégrer l’évaluation des missions de prévention, et de supprimer les actions de formation. Cela positionne le candidat en formateur, alors qu’il n’est qu’enseignant, ce rôle est dévolu aux maîtres formateurs ou aux CPC.

3) Sur l’annexe référentiel de compétences

3 compétences actuellement, hiérarchisées de la façon suivante : fonction de personne ressource pour l’éducation inclusive, fonction d’expert de l’analyse des besoins particuliers, fonction d’exercice dans le contexte spécifique… Demande d’inverser cet ordre.

Même demande de retrait sur la compétence de formation, et sur la nécessité de faire apparaître la notion de prévention.

Demande de suppression dans la fonction expertise du tiret « en interprétant les résultats de ces évaluations soit comme une répercussion des troubles de l’élève sur des apprentissages, soit comme l’expression d’une situation de grande difficulté »

4) Sur les annexes descriptives des différents modules, nos principales demandes :

- La référence au DSM pourrait devenir « connaissances et approches critiques des classifications internationales ».
- Le module « Connaissance des univers institutionnels et les cultures » intégrerait l’histoire de l’éducation populaire.
- La partie « différents métiers de l’action sociale et médico-sociale et de la protection de l’enfance » intégrerait la notion des différentes cultures professionnelles et connaissances psychanalytiques.
- Dans le module « exercer dans l’école inclusive comme personne ressource » disparaîtrait la partie construire une vision partagée de l’école inclusive, et se rajouterait une partie « sensibiliser à la notion de différenciation ».
- Dans le module d’approfondissement trouble des spectres autistiques, la référence aux méthodes éducatives serait remplacée par « recommandées par la haute autorité de santé ».
- L’intitulé du module d’approfondissement « grande difficulté de compréhension des attentes de l’école » serait remplacé par « d’adaptation aux exigences de l’école ».

Signez massivement la pétition !

Des bougés sont encore possibles, le SNUipp-FSU a lancé une pétition avec la FNAME exigeant :

- un retour à minima aux 400 h ;
- une formation avec une véritable alternance sans responsabilité de classe ;
- une reconnaissance et une réaffirmation de la formation d’enseignement adapté ;
- une certification qui prenne en compte l’ensemble des missions du maître spécialisé dans la prise en charge des élèves en situation de handicap et dans la prise en charge de la grande difficulté scolaire. Dans l’attente de nouveaux arbitrages le SNUipp-FSU poursuit ses interventions, sur la philosophie globale du projet comme sur ses éléments constitutifs.

Dans cette perspective, il faut renforcer la signature de la pétition formation CAPPEI.

 

16 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.