www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Actualités 2016-2017 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 mai 2017

Psychologues de l’EN : Droit d’option pour le nouveau corps

Éléments récapitulatifs pour les collègues psychologues qui doivent choisir leur statut d’ici la fin du mois de mai.

I. Droit d’option : jusqu’au 31 mai 2017

Les psychologues en poste ont à choisir entre une intégration ou un détachement.

Ce détachement dit de « constitution du corps » est différent d’un détachement statutaire qui ne sera possible qu’à partir de 2018. Il est prononcé pour une durée de 5 ans, renouvelable. Chaque année, la demande d’intégration peut être faite. Si aucun choix n’a été formulé au 31 mai 2017, l’agent sera placé en position de détachement pour un an. A l’issue de cette année, le droit d’option s’exerce à nouveau.

Le choix doit se faire par rapport à un désir personnel soit de devenir psychologue avec le statut correspondant(intégration) soit de garder une possibilité d’accéder à des fonctions de PE (Enseignant, DDEAS, ...) ou de maintenir un attachement à son statut de départ (détachement).

Au 1er septembre, lors de la constitution du corps, l’intégration se fait à égalité de grade et d’échelon.

- Passage à la hors classe

Le ratio de passage à la hors classe est pour l’instant supérieur dans le corps des psy-EN (7%) par rapport à celui des PE (5 %, bientôt 5, 5% pour accéder aux 7% en 2 ans), ce qui peut constituer un avantage dans l’intégration.

- Mouvement : même règle pour les personnels détachés et intégrés

Le SNUipp-FSU demandait que le régime soit le plus commun possible entre intégration et détachement. La DGRH a rendu l’ensemble du mouvement inter et intra académique accessible aux détachés. Précédemment, la DGRH indiquait que seul le mouvement intra académique était accessible aux psychologues avec statut de PE (détachés).

Les barèmes pour le mouvement seront élaborés après la constitution du corps.

Des élections auront lieu en décembre 2017 pour élire les délégués du personnel psy. Les "intégrés" et les détachés votent dans le corps des psy-EN. Pour les élections générales de la Fonction publique en décembre 2018, les détachés voteront dans les deux corps : psy-EN et PE. Ils seront aussi éligibles dans les deux corps.

Pour les détachés, le traitement du déroulement de carrière se réalise dans les 2 corps : CAPA et CAPN (corps psy-EN), CAPD et CAPN (corps des PE).

- Droit à la retraite pour les anciens instituteurs

Il ne reste plus qu’un point de différence entre les 2 statuts qui ne concerne que la catégorie des personnels qui ont 15 à 17 ans de services en temps qu’instituteur.

Le SNUipp-FSU continue de demander que les âges d’ouverture des droits et d’annulation de la décote soient maintenus pour les anciens instituteurs, ce qui permettrait que le maximum de psychologues choisissent l’intégration en toute sérénité et d’alléger le travail administratif qui doit se faire dans les deux corps, d’origine et d’accueil.

Retraite Catégorie sédentaire(PE, psyEN) Catégorie active(ex instit)
Age d’ouverture des droits 62 ans . 57 ans
Age d’annulation de la décote 67 ans 62 ans

Dans la catégorie des actifs, si le nombre de trimestres requis est validé avant 62 ans, l’intégration peut être choisie sans risque car la décote ne s’applique pas. Si ce n’est pas le cas, le détachement est conseillé pour éviter une perte financière, tant que le ministère n’a pas fait évoluer les textes.

II. Cas particuliers

- Psychologues en poste avec statut d’instituteur au 1er septembre 2017

Ils ne sont pas consultés pour le droit d’option. Ils continuent à exercer comme psyEN, à condition qu’ils restent sur leur poste. Ils auront la possibilité, à partir du 1er septembre 2018, d’intégrer directement le corps de psyEN par une liste d’aptitude spécifique sans condition. Ils peuvent aussi dans les années qui viennent demander à intégrer le corps des PE et ensuite utiliser leur droit d’option (intégration ou détachement).

- Psychologues avec statut de PE qui ont déjà exercé comme psychologues mais qui ne seront pas sur poste psy au 1er septembre 2017 (disponibilité, congé parental de plus de 6 mois, CLD, postes PE enseignant…).

Une information doit leur être adressée pour leur indiquer la possibilité de demander un détachement à partir de la rentrée de 2018. Le SNUipp-FSU demande que ces collègues soient détachés par constitution du corps. Dans ce cas, l’administration a obligation d’accéder à la demande, contrairement au détachement statutaire qui peut être refusé par le recteur.

- PE titulaire d’un master 2 de psychologie n’ayant jamais exercé comme psy-EN

Ils ont la possibilité de demander un détachement statutaire à partir de 2018 ou de passer le concours interne.

III. Mobilité

Les intégrés comme les détachés ont accès à des concours (personnels de direction, IEN…). Les psy intégrés pourront demander un détachement pour un poste de psychologue dans une autre fonction publique (hospitalière ou territoriale) ou administration (PJJ).

Les détachés pourront demander à mettre fin à leur détachement pour pouvoir participer au mouvement des PE sur des fonctions enseignantes (enseignant-e référent-e, enseignant-e spécialisé-e ou classe, directeur-rice, CPC…)

Pour toute question, n’hésitez pas à prendre contact avec un-e délégué-e du personnel du SNUipp-FSU 95 au 01.30.32.21.88 ou snu95@snuipp.fr

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.