www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Actualités 2016-2017 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 mai 2017

Audience avec l’Inspecteur d’Académie mardi 23 mai 2017

Dès son arrivée dans notre département, le SNUipp-FSU 95 avait déposé une demande d’audience à Monsieur Hervé COSNARD, nouvel IA-DASEN du Val d’Oise. Compte-rendu de l’entretien

I. Paritarisme et dialogue social

Comme nous l’avions déjà évoqué lors de la CAPD dans notre déclaration liminaire et dans nos échanges, nous avons rappelé notre attachement au paritarisme et au dialogue social. Nous avons également rappelé les valeurs fondatrices du SNUipp-FSU : engagement pour la défense des personnels et pour la réussite de tous les élèves en toute équité et transparence.

C’est avec la profession que nous conduisons les réflexions et les actions pour l’amélioration des conditions de travail et les conditions d’apprentissage.

II. Situation géographique et sociale du département

Nous avons fait un bref état du département en termes géographiques et sociaux. En effet, c’est un grand département avec des inégalités territoriales probantes, qui ont des incidences évidentes sur els conditions d’exercice et d’apprentissage.

III. Engagement professionnel des collègues

Nous avons insisté auprès de l’IA sur l’engagement des collègues pour leur métier malgré les difficultés voire parfois le sentiment d’être "empêché" de bien le faire et de la souffrance au travail.

Nous avons détaillé l’analyse que nous faisons des difficultés : charge de travail exponentielle, effectifs très chargés, inclusion d’élèves à besoins éducatifs particuliers sans la mise en place des moyens humains et/ou matériel, demandes institutionnelles "administratives" de plus en plus nombreuses (les collègues nous disent ne plus avoir le temps de préparer leur classe en toute sérénité parce qu’il faut remplir des documents sans cesse, qui n’apportent pas systématiquement une aide aux élèves) et une inéquité entre les circonscriptions, rythmes scolaires qui ont désorganisé l’école, perte des liens institutionnels avec les CPC et IEN, la simplification des tâches qui n’a jamais vu le jour pour les directeurs d’école, des successions de réforme, des annonces médiatiques sans que le temps soit laissé pour analyser, améliorer...Nouveaux programmes, projets d’écoles, évaluations, carnet de réussite, PPMS... se sont ajoutés à tout cela.

Ce que nous demandons avec nos collègues, c’est de la sérénité pour travailler, de la réflexion sur nos pratiques et une mise à distance, laissons nous du temps, remettons en œuvre de la formation continue et enfin faites nous confiance !

IV. Communication, respect des collègues et reconnaissance

Nous avons redit, comme en CAPD, que la communication avec les équipes d’école était essentielle. C’est une marque de respect et de reconnaissance du travail effectué par les collègues. Évidemment, celle-ci ne suffit pas et c’est bien de diminution de temps de travail et d’augmentation de nos salaires dont nous avons besoin !

L’ancienne DASEN s’était d’ailleurs engagée, suite à nos demandes à rencontrer tou-tes les CPC et directrices-teurs d’école. Elle avait finalement annulé les dates de réunions, sans les reporter et n’avait donc pas tenu ses engagements.

Le nouvel IA-DASEN semble vouloir ces rencontres, l’avenir nous dira s’il les met en place.

V. APC

Nous avons rappelé à L’IA la construction du mouvement de suppression des APC avec la profession : retour sur la question du temps de travail, des moyens et de la confiance.

Nous avons fait état de l’évolution de notre action et de son suivi massif dans notre département depuis le lancement de la consigne. Les collègues ont ainsi pu se réapproprier une partie des 108h et nous avons rappelé que la suppression des APC devant élèves avait permis aux collègues de travailler collectivement pour la réussite des élèves. Il s’agit bien là de la reconnaissance de notre travail invisible.

Nous avons fermement dit à l’IA qu’il n’était pas imaginable qu’en arrivant dans ce département et au vu des propos tenus en amont, il fasse des pressions d’un quelconque ordre sur les collègues engagé-es dans cette action ! Ce serait un très mauvais signe à envoyer à la profession du Val d’Oise !

VI. L’IA-DASEN

L’IA-DASEN a dit avoir apprécié l’ambiance de travail lors de la CAPD du matin et notre volonté de travail à l’amélioration des situations des collègues.

Durant l’audience, il a été très attentif à nos propos, partageant souvent notre analyse sur l’accompagnement des collègues, la confiance, la communication, le temps nécessaire pour accompagner les changements, retrouver du lien et la nécessité d’alléger la charge de travail. "Simple mais efficace", a-t-il ajouté à ce sujet.

En conclusion , cette audience nous a permis de rappeler qui nous étions, les valeurs que nous défendions et les actions que nous menions avec la profession.

Le discours de l’IA-DASEN se veut rassurant en ce début d’exercice, espérons que les actes le seront également ! Le SNUipp-FSU 95 ne manquera pas de lui rappeler ses engagements. L’IA-DASEN sait qu’il doit compter avec le SNUipp !

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.