www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Actualités 2017 2018 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 septembre 2017

Mobilisation intersyndicale du 27 septembre contre la suppression des emplois aidés

Une centaine de personnes (EVS, enseignants et parents d’élèves) étaient présentes ce mercredi devant la DSDEN pour protester contre la suppression des emplois d’EVS.

Le SNUipp-FSU 95 avait pris l’initiative de contacter l’ensemble des organisations syndicales du département (SNUipp-FSU95, SE-UNSA, SNUDI-FO, CGT Educ’Action, Sgen qui n’a pas donné suite) pour construire une riposte intersyndicale à la hauteur des enjeux.

Lors de la RIS, l’intersyndicale a replacé la nécessaire mobilisation du 27/09 dans le cadre de la politique économique et sociale menée par l’actuel gouvernement. Politique clairement libérale, sur fond d’austérité et qui sous couvert d’économies fait porter le poids des efforts sur les plus faibles en distribuant généreusement aux plus riches !

L’annonce brutale par le gouvernement de suppression des contrats aidés qui concernent l’aide à la direction et au fonctionnement des écoles est intolérable ! Dans notre département, cela se traduit par 245 collègues qui ne verront pas leur contrat renouvelé et se retrouveront au chômage !

Lors de la RIS, nous avons pu échanger avec les collègues enseignants et EVS, préparer l’audience et évoquer des pistes de poursuite de l’action.

Situation inadmissible pour nos collègues EVS :

- qui pouvaient espérer un contrat d’un an supplémentaire voire plus selon les situations ( proche de la retraite ou RQTH par exemple), avec des engagements pris par le précédent gouvernement et qui vont se retrouver au chômage, sans avoir toujours bénéficié des formations professionnelles obligatoires.
- des incidences évidentes sur les pensions de retraite
- La plupart des personnes concernées l’ont appris par la presse... Nous dénonçons le fond et la forme ! La manière de traiter nos collègues s’apparente à de la maltraitance.

Situation inadmissible pour les écoles :

Pour les écoles , c’est la suppression d’un personnel essentiel pour leur fonctionnement dans un contexte :

- d’alourdissement permanent des tâches administratives des directrices / directeurs,
- d’augmentation notable du travail avec les partenaires de l’école, familles, mairie, associations....
- de mesures de sécurité renforcées (nécessité de contrôler les accès)

Les premières remontées de l’enquête menée par le SNUipp-FSU 95 auprès des écoles du Val d’Oise montrent que pour 40 écoles concernées, cela correspond à 450 classes et 10500 élèves !

Pour autant la situation précaire de ces personnes était loin d’être parfaite ! Nous portons depuis longtemps l’exigence de la création d’emplois pérennes et statutaires

- Personnels CUI « jetés comme des Kleenex » au bout de 2 ans, formations insuffisantes et inadaptées pour une vraie réinsertions, salaires indécents, statut précaire...
- Pour les écoles : formation des personnel à recommencer tous les deux ans et possibilité de les supprimer d’un trait de crayon comme c’est le cas aujourd’hui, mais aussi lors du quinquennat Sarkozy

Compte-rendu de l’AUDIENCE :

Nous avons été reçus en délégation par M. Fradin, secrétaire général de la DSDEN, M. Garcia, IENA et Mme Noël, Secrétaire générale adjointe - directrice des ressources humaines.

Nous leur avons exprimé notre refus de voir les missions d’aides administratives disparaître suite à la suppression, par non renouvellement, de 245 contrats CUI (emplois aidés) sur le département.

Nous avons porté la demande de créer des emplois pérennes, statutaires et correctement rémunérés, pour répondre aux besoins réels et permanents des écoles que sont l’aide administrative et l’accompagnement des élèves en situation de handicap, les événements actuels renforcent évidemment nos revendications.

Nous avons également interrogé les représentants de la DSDEN sur les modalités d’information des personnes concernées et les possibilités de « reclassement » sur des missions AVS.

Les personnes sont contactées progressivement par l’administration (en ce moment les personnels dont le contrat arrive à échéance en septembre/octobre) elles sont convoquées pour envisager un prolongement sur une mission AVS. Actuellement, sur 16 personnes concernées, 12 ont souhaité devenir AVS, 6 on été retenues... la DSDEN a établi une liste des personnes concernées qui a été transmise à pôle emplois pour un suivi particulier...

C’est le moins que l’on puisse faire pour accompagner ces collègues !

Nous avons pointé le faible « rendement » de ces commissions qui montre bien le besoin de formation au diplôme pour devenir AESH.

Mme Noël nous a par ailleurs assuré que les personnes en situation de handicap ne sont pas exclues des recrutements en tant qu’AVS et qu’elles bénéficient d’une attention particulière pour que les suivis élèves qui leur incombe soient compatibles avec leur handicap.

Nous n’avons évidemment pas eu de réponse sur la pérennisation des emplois d’aide administrative, nos interlocuteurs se disant toutefois à l’écoute, pour faire remonter nos revendications et préoccupations au rectorat et au ministère.

Nous avons remis à la direction académique les premières motions (une centaine) des conseils des maîtres.

Nous devons maintenant amplifier la mobilisation,

Un très grand nombre de départements sont également dans la mobilisation sur cette question depuis le début du mois de septembre.

Nous avons évoqué quelques pistes en RIS :

- prendre contact avec les fédérations de parents d’élèves
- préparer une motion de conseil d’école
- signer massivement la pétition en ligne
- saisir le CHSCT
- rassemblement lors du CDEN devant la préfecture

et investir massivement la grève du 10 octobre

Le SNUipp-FSU a d’ores et déjà lancé une consigne « Sans aide administrative, je réponds plus tard ! ».

- Voir photo et lire l’article du Parisien

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.