www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Actualités 2017 2018 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
31 mai 2018

Groupe de travail carte scolaire du 31 mai 2018 : compte-rendu complet

Lire le compte-rendu complet du groupe de travail : propositions de mesures, décharges direction, rythmes scolaires, CP et CE1 12, questions diverses
PNG - 17.4 ko

CARTE SCOLAIRE

Le Groupe de travail préparant la Commission Technique Spéciale Départementale du 5 juin qui étudiera les ajustements de carte scolaire pour la prochaine rentrée s’est tenu ce jeudi 31 mai 2018.

Les travaux d’ajustement ont pour but d’étudier toutes les situations d’écoles mises sous surveillance en février et toutes les situations nouvelles.

RAPPEL : les mesures prononcées en juin ou septembre sont des mesures définitives.

Pour mémoire, pour la prochaine rentrée, la dotation pour le Val d’Oise s’élève à 286 postes avec une augmentation globale des effectifs prévue de 1181 élèves.

Le SNUipp-FSU 95 est intervenu sur la situation générale du département et sur toutes les situations individuelles d’écoles.

Les nombreux éléments transmis par les collègues nous ont permis de préparer le travail du CTSD, d’intervenir dans les meilleures conditions en apportant un éclairage particulier au plus près de la réalité du terrain.

Le SNUipp-FSU 95 a également présenté les situations d’écoles qui nous avaient alertés et qui n’étaient pas prises en compte dans les documents de l’administration.

Les IEN seront réinterrogé-es sur toutes les situations que nous avons portées et le DASEN apportera ses réponses lors du CTSD du 5 juin.

Les délégués du personnel du SNUipp-FSU 95 se sont assurés qu’une solution serait trouvée pour tous les collègues impactés par une mesure de fermeture.

Nous avons identifié les collègues, n’hésitez pas à nous contacter au 01.30.32.21.88

Nous nous sommes également assurés que les décharges des directrices et directeurs d’écoles qui subissent une fermeture de classe provisoire seraient maintenues pour la rentrée .

Les travaux d’ajustement de carte scolaire de cette fin d’année sont complexes !

En effet, la dotation pour notre département (286 postes) était déjà insuffisante au regard des besoins : baisse des effectifs, dispositifs, remplacement, RASED, formateurs...

Les moyens nécessaires à la mise en œuvre des CP et CE1 dédoublés ont une incidence sur les autres postes.

De plus les écoles expriment leurs difficultés à préparer les organisations de classe. En effet, le dédoublement des CP, voire des CE1, a des incidences évidentes sur l’organisation et les effectifs des autres classes dans ces écoles. Nous sommes intervenus sur ce point en illustrant notre propos par un certain nombre d’écoles dans cette situation.

A quoi servent les classes dédoublées, si les conditions d’apprentissage se dégradent dans toutes les autres classes, en maternelle comme en élémentaire ?

- Se pose également la question des locaux, avec parfois la co- intervention envisagée.

- Les maîtres supplémentaires ont disparu de nos écoles.

- A l’issue du mouvement à titre définitif, nous avons identifié 26 postes E et 13 postes G non proposés à la réaffectation Le DASEN pense-t-il encore les récupérer pour cette mise en œuvre ! L’administration répond qu’il n’y a pas une volonté de bloquer ces postes... Nous resterons vigilant.es ! Pour mémoire l’an dernier, le DASEN en avait bloqué un certain nombre pour la mise en œuvre des CP12 !

Par ailleurs, les délégué.es du personnel ont également demandé une lisibilité sur les postes de psychologues . En effet, la gestion désormais académique semble pour le moins cahotique ! Nous n’avons aucun vision départementale ce qui est insupportable pour les collègues !

Pour organiser les « CP à effectif réduit » en REP+, le directeur académique du 95 choisirait également de ne pas répondre à toutes les demandes d’ouverture de classes : pour le comité technique spécial départemental de mardi 5 juin, il proposerait : 43 ouvertures et… 21 fermetures de classes ! Il laisserait dans l’expectative 33 écoles qui restent sous surveillance vers l’ouverture et pour lesquelles la situation sera réétudiée à la rentrée !

Propositions de mesures à l’issue du groupe de travail du CTSD du jeudi 31 mai 2018

A l’issue de ce groupe de travail, le DASEN propose :

- 43 ouvertures dont 5 CP12 et 1 TPS
- 21 fermetures dont 6 CP12
- 22 écoles restent sous surveillance vers une éventuelle fermeture
- 33 pour une éventuelle ouverture.

- 10 ouvertures de poste de conseillers pédagogiques
- 1/2 ouverture de poste de conseiller pédagogique ASH
- 1 ouverture de poste de conseiller pédagogique TICE
- 1/2 ouverture de poste de conseiller pédagogique auprès de l’IENA

- 0,5 fermeture poste UPEAA, primaire Ferry Montmorency
- 0,5 ouverture poste UPEAA, élémentaire Ferry Sannois

- 1 fermeture poste de CPUE SESSAD Argenteuil.

Toutes ces propositions de carte scolaire seront ré-examinées lors du CTSD du mardi 5 juin 2018.

Pour toute question ou éléments nouveaux, n’hésitez pas à contacter un délégué du personnel du SNUipp-FSU 95 au 01 30 32 21 88.

- retrouver la liste des propositions de mesures

RYTHMES SCOLAIRES

A ce jour, organisation de la semaine scolaire envisagée pour la prochaine rentrée :

- 154 communes fonctionneront à 4 jours
- 3 communes fonctionneront à 4 jours et demi (Courdimanche, Menucourt, Gonesse)
- 4 sont toujours en instance (Bèthemont, Chauvry, Eaubonne, Villiers Le Bel)

Nous avons évoqué la situation particulièrement tendue à Gonesse où le maire reste sourd aux votes des conseils d’écoles, aux arguments des collègues et des parents d’élèves.

QUESTIONS DU SNUIPP FSU 95

1. décharges supplémentaires pour les écoles de plus de 18 classes.

Il y a 2 ans, la DASEN avait proposé, à titre expérimental, 1/4 de décharge de direction supplémentaire pour les écoles de plus de 18 classes. Ceci concernait 6 écoles dans le département.

Nous avions demandé un bilan et la pérennisation de ce dispositif. Cette année, le nouveau DASEN a annoncé qu’il ne reconduirait pas ce quart de décharge supplémentaire.

Le SNUipp-FSU 95 est longuement intervenu pour demander que ce quart de décharge supplémentaire soit remis en place à la prochaine rentrée. En effet, nous avons à nouveau déroulé les arguments de charge de travail en constante augmentation quand dans le même temps les postes d’assistance administrative étaient supprimés. Par ailleurs, la communication avec les familles, essentielle au bon fonctionnement de l’école demande du temps et de l’énergie, l’augmentation du nombre de situation d’élèves à besoins particuliers, conduisant souvent à des réunions avec les parents, d’équipe éducatives et d’ESS également.

2. Décharges de direction pour les écoles de 3 classes.

Le SNUipp-FSU 95 a signalé les remontées des collègues qui disent ne pas avoir eu les journées de manière régulière et n’être parfois qu’à 3 ou 4 journées déjà effectuées.

3. Changements de supports administratifs pour les référents et un poste à Cergy

Nous sommes à nouveau intervenus en groupe de travail puisque les engagements pris ne sont toujours pas tenus :

- changement des supports administratifs pour les enseignant-es référent-es qui exercent en éducation prioritaire mais ne touchent pas l’indemnité. L’ancienne DASEN s’y était engagée il y a 2 ans !

- changement de support administratif 1poste E Cergy

Ces changements de support avaient pourtant été actés par le DASEN lors du CTSD du 8 février !

 

31 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.