www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Espace Telechargement  / Lettres aux écoles  / Lettres 2017 - 2018 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 juin 2018

CTSD du 5 juin 2018 : déclarations et questions diverses

Décharges de direction supplémentaire pour les écoles de plus de 18 classes obtenues, pour les écoles de moins de 4 classes, supports administratifs des référents, des psychologues scolaires, stationnement, Gonesse...

En amont des travaux, la FSU avait proposé une déclaration commune concernant les attaques sans précédent contre le paritarisme et le dialogue social.

- lire la déclaration commune

PDF - 95.9 ko
déclaration commune 5 juin 2018

Puis, la FSU a présenté sa déclaration liminaire : attaque contre les droits des personnels, ParcourSup, réformes

- lire la déclaration de la FSU :

PDF - 160 ko
Déclaration FSU CTSD du 5 juin 2018

Questions diverses présentées par le SNUipp-FSU 95

RAPPEL :

Comme indiqué dans notre compte-rendu du 31 mai :

- nous nous sommes assuré.es que tous les collègues subissant une mesure de fermeture de classe se verraient proposer un poste de repli satisfaisant

- nous nous sommes assuré.es que les décharges de direction pour les collègues qui subissent une mesure de fermeture de classe dans leur école seraient maintenues.

1. Dégel des postes E et G

Le SNUipp-FSU 95 obtient le dégel des postes E et de certains postes G restés vacants à l’issue du mouvement à titre définitif

- Voir l’article complet et la liste des postes vacants établie par le SNUipp-FSU 95

2. Décharges de direction pour les écoles de plus de 18 classes.

Le DASEN avait annoncé en février qu’il ne reconduirait pas ce dispositif. Il est revenu sur sa décision suite à nos interventions.

Il accorde pour cette année 1/4 de décharge de direction supplémentaire pour les 27 écoles de plus de 18 classes, cette mesure est applicable pour la prochaine rentrée scolaire mais sera reconsidérée tous les ans.

Le DASEN est sensible à nos arguments et reconnaît ainsi la difficile mission des directrices/teurs de grosses écoles qui comptent parfois un effectif aussi élevé que dans un collège, sans pour autant avoir d’aide administrative.

3. Décharges de direction pour les écoles de moins de 4 classes

Le SNUipp-FSU 95 est interpellé par des écoles de moins de 4 classes qui doivent bénéficier de 10 jours de décharge. Or, pour certaines d’entre elles :
- les 10 jours ont été regroupés sur le début de l’année
- les collègues directrices/teurs n’ont bénéficié que de quelques jours sur les 10

Le DASEN rappellera aux IEN :

- l’obligation de décharger les collègues 10 jours dans l’année
- éviter de grouper trop de jours en fin d’année
- que les collègues puissent faire des choix en fonction de leurs nécessités

4. Supports administratifs pour les référents

A nouveau, le SNUipp-FSU 95 a demandé que les supports administratifs de nos collègues référent.es soient revus afin de leur permettre de bénéficier des primes inhérentes à l’exercice en éducation prioritaire. En effet, nos collègues exercent en éducation prioritaire mais leur école de rattachement est en école hors éducation prioritaire, le DASEN leur refuse donc le versement de la prime !

5. Supports administratifs pour les psychologues scolaires

Le SNUipp-FSU 95 a demandé la liste des supports de postes de psychologues scolaires. En effet, depuis la gestion académique, nous n’avons plus aucune vision sur ces postes.

6. Stationnement des enseignant.es

Des écoles ou secteurs nous interpellent car des collègues se font systématiquement verbaliser lorsqu’ils/elles stationnent aux abords de l’école :
- Persan : le maire refuse de donner un macaron de stationnement aux collègues
- Cergy : les parkings y compris ceux des écoles sont utilisés par des personnes non autorisées. Là encore, les collègues sont verbalisés !

Nous ferons à nouveau cette intervention lors du prochain CDEN qui se tiendra à la préfecture le mardi 19 juin à 18h. Nous interpellerons le préfet.

7. Situation de Gonesse

Le DASEN a évoqué le travail que le SNUipp-FSU 95 mène avec les collègues de Gonesse. Il a pris connaissance du courrier envoyé par notre organisation syndicale au maire, avec copies au préfet, au médiateur de la République et au secrétaire départemental du CHS-CT.

Nous soulèverons de nouveau cette situation inadmissible et intolérable lors du CDEN du 19 juin prochain devant le préfet du Val d’Oise.

Le SNUipp-FSU 95 reste en lien étroit avec les collègues de Gonesse et leur apporte tout son soutien.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.