www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2004 à 2006 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er juin 2006

Compte rendu d’audience à l’IA

Le SNUipp 95 avait sollicité une audience auprès de l’Inspectrice d’Académie pour faire le point sur la situation actuelle du département et sur les perspectives de la rentrée 2006. Nous avons été longuement reçus le 18 mai par l’IA et ses deux adjoints.

Nous avons fait part de l’incompréhension et du sentiment de « ras le bol » des collègues qui voient régulièrement arriver dans les écoles des directives et dispositifs (fiche navette, poste ambition réussite, évaluation langue....) qui alourdissent considérablement la charge de travail sans que leur utilité soit directement perceptible...

Ces dispositifs relèvent certes de décisions du Ministère mais leur mise en place dans notre département se fait dans la précipitation, sans prise en compte des particularités et besoins spécifiques du Val d’Oise. Nous avons précisé qu’il aurait été possible de mettre en place des modalités pratiques moins lourdes (ex : fiche navette uniquement pour les situations particulières, allègement des procédures concernant les évaluations langue...) tout en respectant l’esprit des directives nationales. Dans la situation actuelle, il y a risque important de voir s’installer des routines administratives au détriment d’une prise en compte du fonctionnement réel des écoles. Mme l’Inspectrice d’Académie explique le manque d’anticipation par l’absence d’IA-adjoint au 1er degré...

Sur la situation catastrophique du département, en début d’année, en terme de non-remplacement des absences, elle a précisé qu’il y a eu des dégradations localement identifiées mais que globalement la situation s’est améliorée par rapport à l’an dernier puisqu’au 31 mars 2005 il y a eu 10264 journées non remplacées contre 8367 au 31 mars 2006 (sic).

Nous avons ensuite interrogé l’IA sur la traduction dans notre département des deux dernières décisions du Ministère : l’adoption du protocole de direction malgré l’opposition de la majorité de la profession et la circulaire ministérielle sur les stages filés des PE2. L’IA envisage de nommer les futurs PE2 sur les quarts de décharges (direction 4 à 7 ou 8 classes, compléments de temps partiels....).

Nous avons pointé certains des impacts :

- Les écoles de 5 à 7 sont jusqu’à présent déchargées une journée et un samedi sur 4. Ces écoles risquent fort de perdre en terme de temps.

- Les TRS vont se voir proposer (imposer) des regroupements de mi-temps. Qu’en sera-t-il pour les TRS à mi-temps et les indemnités liées à ces postes ?

- Le déroulement du mouvement à TP (certaines reconductions impossibles) va subir des bouleversements sans que la CAPD ait été consultée.

Nous demandons à l’IA que toutes ces questions soient débattues lors d’un groupe de travail dès début juin. Sur le recrutement des EVS « direction », nous rappelons notre opposition au dispositif ainsi que les incohérences de recrutement des « vagues » précédentes.

L’IA se montre « attentive à toutes ces questions ». Elle annonce que le dispositif est dans sa phase préparatoire, que certains éléments seront abordés lors du conseil des IEN le 2 juin. Elle accepte et s’engage à mettre en place ce groupe de travail début juin. Elle a tenu à préciser qu’il n’y aura pas de « dégradation qualitative ».

Nous interrogeons l’IA sur l’utilisation des moyens consécutifs à la mise en place des stages filés qui va permettre au Val d’Oise de « récupérer » une centaine (400 PE2 x ¼ ) de postes à la rentrée 2006. Pour le SNUipp des signes forts doivent être donnés pour abonder les postes de titulaires mobiles (remplacement, formation continue). Les nouvelles missions en terme de suivi des élèves en situation de handicap exigent des créations de postes de maîtres référents. La politique ZEP doit être réaffirmée de manière significative.

La question du temps de concertation des équipes et l’accompagnement de celles-ci par des réseaux de formation sont des exigences fortes de la profession et doivent trouver des réponses appropriées. L’IA a indiqué que ses priorités iraient au renforcement de la brigade de remplacement, à l’amélioration de la formation continue et à l’accompagnement de la mise en place des PPRE.

Dernière info : un groupe de travail sur les stages filés se tiendra le 12 juin 2006.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.