www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Actualités 2019 2020 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 novembre 2019

CTSD du 7 novembre 2019 : déclaration et compte rendu

Bilan de rentrée : effectifs, moyens, AESH... Lire la déclaration et le compte rendu

En amont des travaux, la FSU a fait une déclaration liminaire.

Plusieurs points ont été développés :


- politique gouvernementale et attaques contre les plus "faibles"
- Conditions de travail et souffrance au travail
- direction d’école
- manque de moyens attribués au département
- retraites : grève du 5 décembre

Plus spécifiquement pour le premier degré :

- L’insuffisance de moyens : Dans le Val d’Oise, 254 postes ont été alloués à cette rentrée. Ceux-ci ont en grande partie servi à répondre à la croissance démographique (+1170 élèves à cette rentrée soit presque 200 de plus que dans les prévisions !) et au dédoublement des CP et CE1 en REP en REP+.

Force est de constater que cette dotation est bien insuffisante au regard des besoins de notre département puisque le DASEN a du fermer 64 postes de remplaçants pour pouvoir ouvrir les classes !

Les collègues nous disent à quel point les conditions d’exercice et d’apprentissage continuent de se dégrader. Les effectifs dans les classes, hors CP et CE1 12 ne baissent pas, que ce soit en maternelle ou en élémentaire. La disparition des « plus de maîtres », les Réseaux d’aide incomplets, l’inclusion sans les moyens nécessaires, le manque de formation et de remplaçant.es, le manque de temps et d’aide administrative pour les directrices et directeurs d’école sont autant de difficultés auxquelles nous devons faire face chaque jour. La violence institutionnelle, celle des enfants, des familles (qui subissent aussi la violence économique et sociale) sont également mises en avant quasi quotidiennenemnt et ont des incidences évidentes sur la santé des enseignant.es.

- Budget et priorité au primaire : «  S’ajoute à cela le projet de budget qui n’augure aucune amélioration ! Le ministre continue d’afficher sa priorité pour le primaire pourtant il annonce 440 postes dédiés au 1er degré pour la prochaine rentrée scolaire, à moyens constants puisque à nouveau pris sur le second degré ! Le dédoublement des classes de grande section ne semble plus être à l’ordre du jour sous la pression des communes. Mais même la limitation à 24 élèves risque d’être difficile à mettre en œuvre dans notre département quand on constate que la hausse démographique se poursuit avec une prévision de 1577 élèves supplémentaires attendus dans nos classes à la prochaine rentrée !  »

- Suppression des REP : Le rapport Mathiot/Azema présenté sur l’éducation prioritaire est une nouvelle attaque politique contre les élèves des quartiers populaires et leurs enseignant.es ! La carte des REP+ serait maintenue mais la 3ème partie de la prime serait liée à la participation aux formations hors temps scolaire. Les REP seraient supprimés, les primes également pour aller vers une « priorisation académique ».

- Lire la déclaration complète de la FSU :

PDF - 204.7 ko
V2_déclaration FSU95 CTSD 7 nov 2019

En réponse à notre déclaration, l’IA-DASEN indique :
- qu’il continue de dire que la rentrée s’est bien passée
- concernant les conditions de travail, le nombre de suicides est paru officiellement ce jour : 58 pour l’année scolaire 2018/2019 et déjà 11 depuis la rentrée !
- concernant la direction d’école, JM Blanquer demande que tou.tes les directrices et directeurs d’école soient reçu.es par les IEN et qu’il lance un questionnaire à partir du 12 novembre !

La FSU a rétorqué que les directrices et directeurs d’école mais également tou.tes les enseignant.es attendent des mesures concrètes ! L’analyse des difficultés et des conditions de travail ont déjà été portées par les collègues et notre organisation syndicale !

Ajoutons que dans le même temps, avec la Loi de refondation (destruction en réalité !) de la fonction publique, les CHSCT et les CAP n’existeront plus, laissant ainsi seul.es les collègues face à notre administration. Exit l’équité et la transparence ! Enfin, le rapport


BILAN DE RENTRÉE 2018

1-Evolution des effectifs

148659 élèves sont aujourd’hui scolarisés dans les 775 écoles du département.

1313 élèves (soit 50 de plus que dans les prévisions) sont aujourd’hui scolarisés dans les 28 SEGPA du département.

Le DASEN n’exclut pas la montée des effectifs dans le courant de l’année scolaire ! 43 projets immobiliers verront en effet le jour cette année, 10 écoles ont été construites en 2 ans dans notre département et ceci va se poursuivre.

Il existe des disparités importantes entre les 4 départements de l’académie ; pendant que le 78 et le 92 connaissent une baisse notable de leurs effectifs, le 95 et le 91 continuent de connaitre une hausse importante d’élèves : +1170 dans le 1er degré dans notre département., et une prévision pour la prochaine rentrée à + 1577 élèves pour notre département !

Cela a bien entendu des conséquences sur la scolarisation des élèves et sur les conditions de travail des personnels ! De plus, la dotation annoncée par le ministre pour toute la France serait nécessaire uniquement pour le Val d’Oise !

En réponse à nos remarques sur les effectifs chargés particulièrement en maternelle et en élémentaire en particulier avec l’intégration des élèves d’ULIS, le DASEN transmet un tableau de moyennes par classe. ces moyennes ne peuvent être de réelles bases de travail pour la carte scolaire, elles ne reflètent absolument pas les réalités dans les écoles !

- Tableau de la moyenne par classe

2015 2016 201720182019
Pré-élémentaire 25,89 25,73 25,7325,5125,44
élémentaire 24,83 24,87 24,42
élémentaire avec CP/CE1 12 hors ULIS 24,87 24,4222,8621.58
élémentaire hors CP/CE1 12 et hors ULIS 24,87 24,8124,7124,50
élémentaire hors CP/CE1 12 avec ULIS 25,10 25,0324,9524,73

- Scolarisation obligatoire dès 3 ans :

Le gouvernement a choisi de rendre obligatoire la scolarisation dès 3 ans. Dans notre département et à l’image de la France, la quasi totalité des enfants de 3 ans étaient déjà scolarisés : 97.43% Les enquêtes auprès des familles montrent leur attachement à cette école première dans la réussite du parcours de leurs enfants.

- Scolarisation des moins de 3 ans :

Dans le département, 765 enfants de moins de 3 ans sont scolarisés soit 4.05% de la démographie totale, dont 711 en éducation prioritaire. Ces chiffres sont en légère baisse par rapport à l’an passé.

- Scolarisation des élèves en situation de handicap

- 2860 élèves sont scolarisés en milieu ordinaire
- 809 élèves sont scolarisés dans un dispositif ULIS

Le SNUipp-FSU 95 est revenu longuement sur l’inclusion sans les moyens nécessaires laissant souvent seul.es les équipes faire face à des situations extrêmement difficiles

- 1290 élèves (tous âges confondus) sont scolarisés en établissement spécialisé, soit 82 élèves de plus que l’an dernier.

2-les moyens

- 983 postes sont dédiés dans notre département au dédoublement des CP et CE1 en REP et REP+

Cette année, comme nous l’avons dit dans notre déclaration la dotation a été absorbée par la hausse démographique et par la poursuite du déploiement des classes à 12 donc au détriment des autres postes (suppression de la mission des maîtres supplémentaires, réseaux d’aide ...)

- Bilan des mesures de carte scolaire : 441 ouvertures et 147 fermetures.

Rappel : les ouvertures/fermetures prononcées en juin et en septembre sont définitives. Par contre les collègues nommés sur les ouvertures le sont à titre provisoire.

- accompagnement des élèves en situation de handicap

- 2630 élèves du premier degré sont accompagnés dans le cadre de leur scolarité individuelle en milieu ordinaire.

- 590.31 ETP (emplois temps plein) d’AESH-I
- 19.60 ETP d’AESH-CO
- 313.01 ETP d’AESH mutualisés
- 292 emplois aidés

Le SNUipp-FSU 95 est à nouveau intervenu sur :
- manque évident d’AESH
- augmentation du nombre d’AESH mutualisées, de fait les élèves sont moins longtemps accompagnés
- la précarité scandaleuse de nos collègues AESH
- les difficultés rencontrées par nos collègues AESH : renouvellement de contrat, non versement de salaire...

Nous avons rappelé nos exigences d’emplois statutaires, pérennes et avec une formation !

- C’est le sens de la mobilisation du 20 novembre : lire l’article complet

VOUS UTILISEZ LES OUTILS DU SNUipp-FSU 95 ?
PNG - 15.8 ko

JOUEZ LE JEU : SYNDIQUEZ-VOUS !

Les seules ressources du SNUipp sont les cotisations de ses adhérent-es.

Vous pouvez contribuer à renforcer cet outil collectif en vous syndiquant dès maintenant : syndiquez-vous !

Je clique et je me syndique !

 

10 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.