www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Actualités 2019 2020 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 mars 2020

Le ministre continue les injonctions paradoxales : dangereux et inacceptable !

Alors que les consignes de confinement se durcissent, notre ministre expose familles et enseignant.es sans aucun sens des responsabilités...

Alors que la communauté médicale nous exhorte à rester chez nous et à ne nous déplacer qu’ en cas de nécessité absolue, alors que le président et le premier ministre parlent d’un renforcement des mesures de confinement, notre ministre annonce sur BFM que les familles qui n’ont pas d’imprimante pourront venir chercher le travail de leurs enfants, et pourront cocher la case "motif familial impérieux" !

NON le travail scolaire n’est pas un « motif familial impérieux ».

Notre ministre semble ainsi découvrir qu’ il y a des inégalités scolaires très importantes dans notre pays ! Il continue à vouloir leurrer les familles ainsi ? Cela voudrait dire que ces inégalités ne sont liées qu’à un problème de matériel informatique et/ou de connexion internet ? Il reste du chemin à parcourir pour Monsieur Blanquer !

Depuis le début de cette crise inédite, les enseignant.es ont montré un grand investissement pour maintenir le lien avec leurs élèves tout en assurant l’accueil des enfants des personnels soignants. Nous nous débrouillons souvent seuls pour travailler, avec notre propre matériel, nos propres outils et notre auto-formation en informatique !

Le ministre de l’éducation nationale incite maintenant, par le biais des médias, les enseignant.es et les familles à se déplacer pour échanger les exercices ou « devoirs » ! Ces injonctions entrent en contradiction totale avec la priorité à la sécurité sanitaire préconisée par le président de la République, par le premier ministre et le ministre de la santé. Ce qui est VITAL c’est de ne pas surcharger les hôpitaux, de stopper l’épidémie !

Nous appelons donc les collègues à ne pas s’ exposer davantage en allant dans les écoles préparer des fiches papier.

Nous appelons donc à ne pas exposer d’avantage les familles souvent les plus fragiles et les plus exposées en les incitant à sortir pour aller récupérer le travail de leur enfant !

L’école n’était pas prête pour une telle crise et si elle s’en sort à peu près malgré tout, c’est uniquement grâce à l’engagement des enseignant.es pourtant tellement méprisé.es par notre ministre tout au long de ces derniers mois !

L’urgence est bien une urgence sanitaire !

Alors, accueillir les enfants des soignants, de tous les travailleurs qui nous protègent et qui sont indispensables pour sortir de cette crise, oui ! Exposer inutilement les familles et les enseignants, non !

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.