www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2003  / Mémoires d’AG 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 novembre 2003

Argenteuil

La grève reconductible s’amorce à Argenteuil.

Ce vendredi 9 mai, 26 grévistes et 32 personnes à l’AG du midi.

On attend près de 70 grévistes pour lundi, et mardi13, on comptera les non-grévistes (quelques mains suffiront), cela ira plus vite.

La reconduction pour le 15 s’impose petit à petit dans la majorité des écoles, et l’organisation technique se met en place.

On compte sur un maximum de présents lundi à midi pour lancer le mouvement de reconduction massivement.

Des dispositions techniques ont été prises sur place : reprographie, trésorerie, revue de presse, confection d’une banderole, informatisation de l’info et accès internet sur les sites snu-ipp et fsu, retransmission de l’info sur les écoles, mise à disposition des documents relatifs à la grève, revue de presse.

250 personnes en AG le 12 mai midi. 105 grévistes aujourdhui.

La plateforme en deux points (retraites et défense de l’école) est adoptée à l’unanimité, ainsi que la grève du 13. Pour la recondution au 15, il manquait 14 abstentions.

Unanimité aussi pour nommer des délégués à la "coordination 1er degré", en leur demandant de participer aussi aux réunions de "l’AG du comité de grève 95". Demande de contacts entre ces deux entités, et exigence de démocratie et de représentativité des délégations.

Prochaine AG le jeudi 15, 9 heures.

Confirmation du rendez vous mandela, pour lundi 19 mai matin 9 heures, un peu plus tôt pour ceux qui peuvent.

Vendredi, il nous manquait une quinzaine d’écoles pour faire un point réel de la grève, il faudrait que chacun prenne un peu sur soi pour augmenter énormément l’efficacité de notre organisation.

Je vous invite aussi à me retransmettre par mail tout élémént nouveau afin que je puisse le diffuser immédiatement sur le site.

Le calcul de la retraite est un élément très efficace pour convaincre les hésitants.. disponible sur notre site.

Je compte sur vous tous pour un coup de main partout (dans l’action), notre petit collectif travaillant à 100%, ce n’est qu’en élargissant notre base qu’on peut progresser.

Notamment, il nous faudrait quelqu’un pour prendre des photos numériques, quelqu’un pour effectuer les comptages en ag et en manif, du monde pour les distributions de tracts lundi et mardi.

bon vikande pour reprendre des forces

Ce matin, plus de 200 personnes en assemblée générale. Une large discussion sur les perspectives de l’action et les premières réactions. Le compte n’y est pas, et il va falloir se préparer à durer. On constate par ailleurs que le mouvement s’amplifie. Aujourd’hui, 456 grévistes sur 537. La reconduction mise aux voix donne une très large majorité (3 contre et 4 abstentions). Une discussion s’est instaurée sur la place à occuper dans le défilé, et il est finalement convenu de défiler où chacun le souhaite (cortège syndical ou cortège des établissements en grève reconductible) AG demain à Mandela avec pour objectifs : reconduire la grève, préparer la manif de la fin d’après midi, se rendre dans les écoles et les entreprises de la ville pour essayer d’étendre le mouvement, affiner notre plate-forme revendicative.

AG du 20 mai

Toujours 200 personnes en AG ce matin à Mandela, cela devient monotone une telle mobilisation. Ferry doit trépigner. Reconduction de la grève avec une très forte majorité pour jeudi et vendredi, juste quelques abstentions. Adoption d’un texte à l’IEN pour lui demander de surseoir aux diverses commissions.

Mise en route de rotations dans les écoles et diffusion de tract pour la manif de ce soir.

Un tract a été élaboré par une petite commission pour expliquer simplement, mais sans simplisme, les alternatives aux projets gouvernementaux sur les retraites. Ces textes sont disponibles en téléchargement sur le site.

Le nombre de grévistes ne faiblit pas, on dirait même qu’il augmente... considérablement.

Jeudi 22 nouvelle journée de mobilisation nationale

AG du 22 mai

210 personnes ce matin. Pas de reconduction de la grève puisque cela a été voté jusqu’à vendredi.

Point de la situation, compte rendu des différentes instances départementales, adoption de deux textes (la retraite : on peut faire autrement et un texte d’appel pour le 25 mai)

Discussion sur la suite du mouvement et sur les modalités d’action. Appel à toutes les actions en cours : manif sorbonne cet après midi, pique nique mairie vendredi midi, rassemblement préfecture vendredi 15 heures, manif du 25 à Paris.

proposition de commission sur la décentralisation et sur une adresse aux parents.

Proposition de réunion locale des parents d’élèves de tout Argenteuil

Compte rendu de l’adresse à l’IEN nord et décision d’adresser le même texte à l’IEN sud.

Organisation des visites d’écoles non grévistes, proposition d’envoyer une délégation à l’AG des communaux demain.

Rappel par tous de la nécessité de durer et de ne pas se laisser avoir par quelques mesurettes.

Dates Ecoles fermées Grévistes sur 537 collègues 06/05 8 178 09/05 3 26 12/05 4 103 13/05 45 488 15/05 15 314 16/05 14 318 (il nous manque 20 écoles pour le compte) 19/05 23 456 (il nous manque 13 écoles) 20/05 13 348 22/05 341

AG du 23 mai : 325 grévistes

Une AG animée avec de larges discussions, une bonne écoute, et des avis pas toujours identiques. La grève cependant été reconduite pour lundi et mardi( avec 3 contre et une quinzaine d’abstention pour lundi) par plus de 230 personnes. Une délégation s’est rendue pendant l’AG chez les communaux qui vont aussi partir dans la grève reconductible. On a commencé à discuter de la suite du mouvement et l’attente est forte que d’autres secteurs professionnels nous rejoignent. Les textes préparés en commission ont été votés par l’AG (voir dans "nos textes") La nécessité de durer reste très présente, et certains collègues craignent de voir le mouvement faiblir. Certaines écoles vont s’organiser pour aménager le mouvement, mais l’ensemble des participants reste sur une ligne ferme.

AG du 26 Ce matin, les éternels 210 en AG, et leur cortège de 310 grévistes. Au menu, la discussion sur les feuilles de grève reçues dans les écoles, la position de mothron sur les garderies et la reconduction de la grève pour vendredi.

Pour les feuilles de grève, nous avons finalement eu un contact avec le snuipp val d’oise. L’inspecteur d’académie, comme le recteur, s’est engagé à ne pas faire de retenues avant la fin du mouvement et les négociations. Il ne s’agit là que de l’évaluation des grévistes, rappelons que nos collègues du secondaire sont directement comptés par les chefs d’établissement. Sur Mothron, ses accusations ont été jugée inadmissibles ("otages" et remise en cause du droit de grève) et une réponse est renvoyée en commission. Pour la reconduction de la grève le climat était à ne pas faiblir et ne pas passer un jour d’où reconduction pour vendredi. Nous examinerons en même temps ce que nous faisons en début de semaine prochaine, voire reconduction jusqu’à mardi, mais c’est l’AG qui en décidera.

Compte rendu de l’ag de grévistes du 27 Belle manif à paris, mais il paraît que celle de marseille était encore plus grosse (voir l’histoire de la sardine dans le port).Ce matin, l’AG d’Argenteuil avait atteint des sommets et la reconduction a été votée pour vendredi par une salle de plus de 250 personnes (3 contre et 23 abstentions).

La décison pour lundi et mardi a été renvoyée à vendredi.

Le texte sur une école de qualité qui présente la décentralisation a été modifié en séance plénière (bel exemple de travail en commission à 250) puis adopté.

Commentaires sur les feuilles de grève, mais comme l’inspecteur d’académie nous a assuré qu’il ne ferait aucun prélèvement avant la fin du mouvement, et les négociations, nous nous retrouvons dans le même cas de figure que nos collègues du secondaire. Donc répondre massivement, puisque nous sommes tous concerné par l’une des feuilles au moins.

La réponse au maire d’argenteuil a été adoptée et sera téléchargeable sur le site pour affichage dans les écoles.

Une délégation a été reçue par les ouvriers de l’usine Semperi et nous avons aussi assuré une présence à l’AG des communaux qui se lancent dans la grève reconductible.

Un appel a été lancé à toutes les écoles pour organiser samedi des réunions de parents.

Dates Ecoles fermées Grévistes sur 537 collègues 06/05 8 178 09/05 3 26 12/05 4 103 13/05 45 488 15/05 15 314 16/05 14 318 (il nous manque 20 écoles pour le compte) 19/05 23 456 (il nous manque 13 écoles) 20/05 13 348 22/05 341 23/05 325 26/05 310 27/05 415

Evolution de la grève sur Argenteuil

Compte rendu de l’ag de grévistes du 30

Pas de pont de l’ascension. 200 personnes dans l’ag à l’espace mandela, et 285 grévistes.

Après un tour d’horizon de l’actualité et diverses prises de paroles, compte rendu de délégation à l’usine Semperit (voir commmentaires et photos), , la grève est reconduite à l’unanimité moins 3 contres et vingt abstentions.

Un texte d’appel à la mobilisation (voir dans nos textes) est proposé au débat. Le travail de commission en assemblée pleinière devient décidément une habitude, mais cela se passe plutôt bien, et le texte est vite enrichi. Mais surprise, au moment du vote, s’il n’y a pas de contre, il y a quarante abstentions, ce qui contraste énormément avec les habitudes locales. L’ouvrage est donc remis sur le métier pour finir avec un vote quasi unanime.

Organisation de visite d’usines prévues pour mercredi et mise en place des réunions de parents samedi sur les écoles

Compte rendu de l’ag de grévistes du 2 juin Une légère baisse du nombre de grévistes (250), mais toujours une bonne fréquentation de l’AG de grévistes (200). Nous avons fait un point de la mobilisation, et les collègues espèrent maintenant une intervention massive du secteur privé.

Deux responsables de la CGT Argenteuil sont venus nous expliquer que le privé et les autres services public bougent et comptent sur nous pour étendre et populariser le mouvement. Nos interventions dans les entreprises sont déterminantes et permettent un renouveau du dialogue. La grève a été reconduite pour demain mardi, à l’unanimité, sans contre ni abstention. Intervention de collègues de Bezons et Eaubonne. De toute évidence, le ministre commence à bouger, il faut maintenant lui donner de l’élan et entraîner ainsi l’ensemble du gouvernement.

Compte rendu de l’ag de grévistes du mardi 3 juin

Journée nationale d’action et regain de grévistes (347), mais toujours une aussi forte mobilisation en AG (200). La discussion a eu du mal a démarrer, mais les langues se sont déliées en fin de réunion. La poursuite du mouvement : des interrogations. Il faut poursuivre, c’est certain, mais nombre d’entre nous craignent d’être isolés, dans la profession, mais aussi par rapport aux autres secteurs professionnels.

La vigilance est grande par rapport à ce qui va se passer sur les trios jours qui viennent. Une proposition d’AG mercredi n’a pas été retenue, mais lcelle de jeudi sera légèrement décalé de façon à permettre une juste évaluation de la situation et des discussion dans les écoles.

Des personnels des impôts sont venus nous rendre compte de leur action et nous avons envoyé une délégation chez les communaux (en grève reconductible), chez les cheminots et à l’hôpital.

Adhésion à la manifestation interprofessionnelle de CERGY jeudi 5.

Un texte a été voté à l’unanimité demandant, pour les manif nationales et régionales, l’organisation de cortèges Education Nationale Val d’Oise avec les différentes représentations syndicales et non syndicales, avec banderoles, de façon a pourvoir défiler touts ensemble, sans scission artificielle.

La grève a été reconduite pour jeudi par 167 pour et 33 abstentions.

Dates Ecoles fermées Grévistes sur 537 collègues 06/05 8 178 09/05 3 26 12/05 4 103 13/05 45 488 15/05 15 314 16/05 14 318 (il nous manque 20 écoles pour le compte) 19/05 23 456 (il nous manque 13 écoles) 20/05 13 348 22/05 341 23/05 325 26/05 310 27/05 415 30/05 285 02/06 250 03/06 347

Compte rendu de l’ag de grévistes du jeudi 5 juin

Avant l’AG, les langues allaient bon train, et chacun faisait part de son inquiétude quant à la suite du mouvement. De plus, les collègues n’arrivaient pas et le comptage des grévistes ne comprenait que deux chiffres.

Puis la discussion a débuté, les places se sont remplies, certains ont dû rester debout... finalement, plus de 220 personnes pour 300 grévistes. Pour un mouvement qui s’essouffle...

Après le passage des cheminots, des communaux, des communaux de Bezons, de quelques collègues du secondaire, de grévistes du privé... on ne discutait plus que des modalités d’action. Le ton était à la radicalisation et au spectaculaire.

Bien entendu, la grève est reconduite à la quasi unanimité (2contre et 30 abstentions pour vendredi, 13 abstentions pour mardi). Essoufflant !

Manif interpro ce soir à Cergy, avec départ 15 h00 rue carnot à Argenteuil, une visite prévue du côté des ordures ménagères, distribution matinale de café/tract au pont de Bezons, LE pique Nique du vendredi, et peut-être un peu de défilé dans les rues d’argenteuil.

L’interprofessionnel est en route.

Dates Ecoles fermées Grévistes sur 537 collègues 06/05 8 178 09/05 3 26 12/05 4 103 13/05 45 488 15/05 15 314 16/05 14 318 (il nous manque 20 écoles pour le compte) 19/05 23 456 (il nous manque 13 écoles) 20/05 13 348 22/05 13 341 23/05 11 325 26/05 15 310 27/05 21 415 30/05 11 285 02/06 9 250 03/06 15 347 05/06 8 300

AG moins nombreuse que d’habitude, il faut dire qu’une soixantaine d’entre nous est dans l’action depuis 3 heures du matin.

Pas de votes aujourd’hui puisque la grève a déjà été reconduite pour mardi. 120 personnes présentes et 220 grévistes recensés. Compte rendu des actions du matin ( rencontre avec les salariés des ordures ménagères, rencontre avec les salsariés de la TVO, encombrement du centre de tri des ordures, diffusion de tracts au pont de Bezons, visiste chez les "Lamberts" en grève.

Préparation de l’incursion dans le hall de la mairie et du pique-nique.

Rendez-vous de la manif du 10, avec départ gare d’argenteuil en compagnie des autres secteurs professionnels à 13 heures.

Compte rendu de l’ag de grévistes du Mardi 10 juin

180 personnes encore aujourd’hui dans notre assemblée générale, et 294 grévistes. Malgré la détermination des participants, on sentait au ton des interventions que la situation devenait difficile, et que les relais que nous espérions n’étaient pas venus. Ce matin à 6heures, une délégation de notre AG s’était rendue au tri postal d’argenteuil. Zola, ils sont revenus ! Un petit chefaillon maintient là une ambiance très XIXème siècle.

Malgré une écoute de qualité, les postiers n’ont pas été nombreux à suivre la consigne du délégué CGT qui leur a expliqué précisément ce qui les attendait. Nous avons retrouvé le même postier à notre AG qui nous a fait le point de la situation, ainsi qu’un collègue des impôts, un cheminot et un délégué de la chimie.

Le mouvement est inégal et pourtant ça bouge partout, sans parvenir au grand mouvement d’ensemble que nous avions rêvé.

Au moment de la reconduction pour jeudi, les visages étaient graves et chacun était conscient que de toutes façons, on ne pourrait s’en tenir là.

Compte rendu de l’ag de grévistes du Jeudi 12 juin

Près de 200 personnes pour une AG un peu exceptionnelle puisqu’elle accueillait un grand nombre de personnels du second degré venus saluer l’un de nos camarades qui avait été interpellé à l’issue de la manifestation de mardi (libéré hier dans l’après midi suite à une intervention de Nicole GENEIX et des avocats du SNUipp).

Le débat, un peu plus difficile après un mois de grève, a porté sur ce qui était obtenu et sur la nécessité de poursuivre la lutte avec le plus grand nombre.

118 grévistes. La grève a été reconduite par 73 voix pour, contre 4 et 20 abstentions. Il a été relevé dans plusieurs interventions qu’il ne fallait pas laisser le mouvement s’effilocher, d’où l’heure de l’AG de Vendredi ( 12 h 00 ) afin d’associer le plus largement les collègues dans les écoles.

Il a été décidé de se rendre à la manifestation parisienne de cet après midi à 14 place d’Italie direction Matignon.

Vendredi matin, rendez vous à la SNECMA, derrière le pont d’argenteuil, rue Valmy pour une manifestation interprofessionnelle avec le secteur privé d’Argenteuil et Gennevilliers

Compte rendu de l’ag de grévistes du Vendredi 13 juin

105 en AG, pourtant, il ne restait plus que 79 grévistes ce matin. Pas si mal après presque six semaines de grève. La discussion s’est tout de suite portée sur le mouvement que nous venons de vivre, et certains reprochaient un peu l’idée de bilan. Dans toutes les têtes, cependant, il y avait l’idée de continuer le mouvement. Des collègues qui avaient déjà repris le travail sont venus apporter leur soutien.

Ce matin, une manifestation partie de la SNECMA genevilliers a rejoint la sous prefecture puis la mairie d’Argenteuil avec près de 700 personnes, essentiellement issues du privé.

La suspension de la grève à été votée par 50 voix, reconduction 9 et 2 abstentions.

Trois initiatives ont été retenues :

Samedi 14 juin, 11h 30 12 h rassemblement à la mairie avec les parents d’élèves et les salariés pour rejoindre ceux de Colombes sur le pont

Samedi 21 juin, se rendre au pot à JJ Rousseau pour un moment festif 17 heures

Mardi 24 juin, 12h00, assemblée de tous les collègues d’argenteuil pour envisager la suite du mouvement

Compte rendu de l’ag Mardi 24 juin

à Midi, nous étions 70 à avoir déserté nos écoles le sandwich à la main.

Point de la situation, Bové, l’état d’avancement du vote de Fillon, le prélèvement des jours de grève, mais aussi l’attitude de la municipalité. Il a été décidé de ne pas transmetrre les formulaires d’inscription à la cantine et d’envoyer un courrier au maire pour lui dire que ce n’était pas possible dans les conditions actuelles.

La volonté est toujours à l’action, mais il devient évident qu’il va falloir inventer du nouveau.

Déjà à Argenteuil, un rendez-vous interprofessionnel est prévu pour le 3 juillet.

Une assemblée de rentrée est prévue le lundi 1 septembre à 17 heures espace mandela

 

10 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.