www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2006-2007 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 juin 2007

10 000 suppressions d’emplois pour l’éducation nationale pour le budget 2008

Déclaration de la FSU et communiqué du SNUipp

Déclaration de Gérard ASCHIERI, secrétaire général de la FSU Xavier Darcos vient d’annoncer pour le budget 2008 de l’ordre de 10000 suppressions d’emplois pour l’éducation nationale. Ces coupes claires d’une ampleur inégalée sont une bien singulière façon d’afficher la priorité à l’éducation mais aussi de lancer des négociations sur les métiers.

Ces suppressions obéissent à une logique comptable à courtes vues qui sacrifie l’avenir, compromet l’objectif d’assurer la réussite de tous et laisse présager un nouveau creusement des inégalités.

Qu’on ne s’y trompe pas : de telles suppressions entraîneront non seulement une dégradation des conditions de travail et des conditions d’enseignements, de nouvelles coupes dans les effectifs de certaines catégories professionnelles (personnels administratifs, sociaux…), mais surtout une réduction drastique de l’offre d’éducation touchant les élèves, et d’abord les plus défavorisés : nouvelles réduction de la scolarisation en maternelle avant 3 ans, suppressions d’options (en particulier dans les enseignements technologiques et professionnels…), réduction des possibilités de remplacements…

Si ces annonces se confirment, la FSU fera tout pour organiser la riposte la plus unitaire possible.

Paris le 28 juin 2007

Communiqué de presse du SNUipp

Ahurissant et inacceptable !

Le Ministre vient d’annoncer une réduction des effectifs de l’ordre de 10 000 personnels au ministère de l’Education Nationale. Une telle mesure, si elle était confirmée, poursuivrait la remise en cause de la scolarisation des élèves en maternelle, alourdirait les effectifs par classe, rendrait encore plus difficile la scolarisation des enfants en situation de handicap et hypothèquerait toute possibilité d’amélioration et de transformation de l’Ecole.

Cette mesure est d’autant plus inadmissible que les effectifs dans le premier degré sont en hausse constante depuis 2001 : le Ministère lui-même prévoit une hausse démographique telle qu’en 2015 le nombre d’élèves aura augmenté de 176 000 élèves par rapport à 2005 (revue Education et Formation, avril 2007).

Comment croire dans ces conditions à la volonté ministérielle en matière de soutien et d’aide aux enfants en difficulté, de zone d’Education Prioritaire, de réussite de tous ?

Si ces annonces se confirment, le SNUipp, avec la FSU, cherchera à organiser les actions les plus unitaires possibles dès la rentrée.

Paris, le 29 juin 2007

Les seules ressources du SNUipp sont les cotisations.

C’est décidé, moi aussi, je me syndique dès maintenant

pour l’année scolaire 2007-2008.

Cliquez-ici

 

43 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.