www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 95

Recherche par mots clé

Vous êtes actuellement : Archives  / Archives 2007-2008 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 juin 2008

Revalorisation des carrières : loin du compte !

Le 2 mai 2008 le SNUipp s’est adressé au ministre de l’Education Nationale pour demander l’ouverture urgente de négociations pour de meilleures perspectives de carrière pour tous les professeurs des écoles.

La création du corps des professeurs des écoles en 1990 s’était accompagnée de l’annonce d’une égale dignité des enseignants avec l’engagement de mettre en place un même niveau de recrutement et les mêmes niveaux indiciaires pour l’école, le collège et le lycée.

Aujourd’hui tous les professeurs des écoles n’atteignent pas le 11ème échelon de la classe normale. Cette situation est inacceptable. De plus, à peine 10% des enseignants des écoles partent en retraite en ayant bénéficié des indices de la hors classe alors que dans les corps comparables comme dans celui des certifiés le ministère vient de décider de créer les conditions d’accès de tous les personnels à la hors classe. Le SNUipp vient d’apprendre que le ministre a décidé d’augmenter le ratio d’accès à la hors classe des professeurs des écoles. Celui-ci passerait de 1,15 % à 1,6%, ce qui augmenterait de 770 (+ 40%) les possibilités d’accès à la hors classe pour les professeurs des écoles qui passeraient ainsi de 2012 à 2782.

Le SNUipp prend acte de cette première mesure qui est à mettre au crédit des actions des personnels. Il rappelle qu’elle est loin de permettre l’accès de tous les enseignants des écoles à l’indice 783, indice terminal de l’actuel hors classe. Il restera vigilant vis-à-vis de toute évolution du barème qui augmenterait la place de l’arbitraire dans l’accès à la hors classe.

Le SNUipp rappelle l’urgence de l’ouverture de négociations sur la revalorisation de notre profession qui concerne l’ensemble de l’exercice du métier à partir du début de carrière.


Le nombre de promotions à la Hors-classe passe de 7 012 à 7 782. Le SNUIPP, ainsi que d’autres syndicats, s’était adressé en ce sens au Ministre.

La traduction départementale de cette augmentation n’est pas connue à ce jour.

Rappel de la lettre envoyé par le SNUIPP à X. Darcos :

Monsieur le Ministre,

Nous avons l’honneur d’attirer votre attention sur la promotion des professeurs à la hors classe. Aujourd’hui, 1,2 % des professeurs des écoles sont à la hors classe. Cette situation est atypique et injuste si on la compare à la situation des autres corps de la fonction publique ou de l’éducation nationale. Le nombre d’enseignants des écoles partant à la retraite à la hors classe reste aujourd’hui à un niveau extrêmement bas.

Le SNUipp rappelle qu’il demande la possibilité pour tous les professeurs des écoles d’atteindre l’indice terminal du corps (indice 783).

Depuis le décret n° 2005-1090 du 1er septembre 2005, le nombre de promotions à la hors classe est déterminé par application d’un ratio promus/promouvables, fixé par arrêté ministériel. L’arrêté du 16 janvier 2006 avait fixé pour deux ans le ratio à 1,15 : c’est le plus faible du ministère de l’Education nationale.

L’arrêté fixant le ratio pour l’année 2008 n’a jusqu’à ce jour pas été publié et n’a fait l’objet d’aucune concertation. Nous nous inquiétons de cette situation, alors que bon nombre de nos collègues, éventuellement promouvables à la prochaine rentrée, sont aussi retraitables. Ils attendent donc de savoir s’ils seront effectivement promus avant de prendre leur décision.

Le président de la République s’était engagé dans sa « Lettre aux éducateurs » pour que de meilleures perspectives de carrière soient proposées aux enseignants. Le SNUipp tient à rappeler la nécessité de traiter cette question notamment au regard des autres corps comparables.

Nous demandons l’ouverture urgente de discussions pour permettre d’apporter des réponses concrètes à nos collègues et faire en sorte que le ratio promus/promouvables du corps des professeurs des écoles offre de meilleures perspectives de carrière pour tous.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos sentiments respectueux.

Gilles MOINDROT

 

14 visiteurs en ce moment

*Top

SNUIPP95 - Maison des Syndicats 26 rue Francis Combe 95014 Cergy Cedex - tél. 01 30 32 21 88 - Fax :01 30 32 39 12

snu95@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.