SNUipp-FSU 95
http://95.snuipp.fr/spip.php?article472
Ecole : il faut recruter tout de suite
lundi, 20 février 2006
/ SNUipp95

54 postes non pourvus dans l’Académie de Montpellier, 10 dans l’Académie de Besançon, 30 en Bretagne, ... dans ces Académies l’Administration de l’Éducation Nationale refuse de recruter des enseignants inscrits sur la liste complémentaire au concours de professeurs des écoles, alors que des postes d’enseignants des écoles sont vacants. Cette situation se traduit par des maîtres non remplacés, des stages de formation continue annulés et la remise en cause de la continuité du service public et du bon fonctionnement des écoles.

Pour le SNUipp, cette situation est inadmissible. Les postes sont budgétés, les crédits sont inscrits au budget de l’État. Cette situation est d’autant plus inadmissible que des centaines de jeunes étudiants ont passé le concours et sont inscrits sur liste complémentaire. Ils peuvent donc être recrutés immédiatement.

Le SNUipp comprend et soutient les actions menées par les jeunes inscrits sur liste complémentaire (rassemblements, pétitions, ...). L’action de grève de la faim décidée par 5 jeunes inscrits sur liste la liste complémentaire à Montpellier indique bien le niveau d’exaspération qu’engendre cette gestion incompréhensible des postes non pourvus.

Le SNUipp demande au Ministère de l’Éducation Nationale d’intervenir pour que le recrutement s’effectue immédiatement à hauteur des postes vacants. C’est l’intérêt des jeunes qui se destinent au métier d’enseignant. C’est l’intérêt des élèves qui ont besoin de bonnes conditions d’études.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 95 , tous droits réservés.