phone_callback

L’école : entre «bonheur et ras-le-bol »

Des enseignants pas si malheureux que ça, mais quelques points noirs quand même avec notamment la prégnance des violences verbales ou du harcèlement entre adultes. Eric Debarbieux a présenté jeudi 20 septembre l’enquête de victimation des personnels du primaire réalisée par l’Observatoire international de la violence à l’école.

Publié le 21-09-2012 - MAJ il y a 10 ans