Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités  


envoyer l'article par mail envoyer par mail

La circulaire de rentrée 2017-2018

La circulaire de rentrée 2017 est parue au BO

cliquer ici

Encore une circulaire de rentrée très dense qui décline les priorités ministérielles pour l’année scolaire 2017-2018, cinquième année de la refondation de l’École de la République, en quatre axes :

- Une École exigeante et attentive au parcours de chaque élève

- Une École porteuse des valeurs de la République ;

- Une École ouverte sur le monde contemporain

- Des équipes pédagogiques mieux accompagnées

La priorité au premier degré est réaffirmée, comme depuis 5 ans. Amplification de la dynamique en faveur de la scolarisation des moins de trois ans (éducation prioritaire, secteurs ruraux ou de montagne isolés)

Le dispositif "plus de maitre que de classes"

ce que dit la circulaire : le dispositif "sera déployé dans toutes les écoles primaire de l’éducation prioritaire."

commentaire : C’était sans compter l’arrivée du nouveau ministre et de la mise en place des CP12 en REP+. Bien qu’il affirme que ce dispositif ne disparaîtra dans aucun département et qu’il peut coexister avec les CP à 12, ce sont plus de 200 postes de ce dispositif qui seraient supprimés en Seine-Saint-Denis, dans le Rhône, le Var et le Vaucluse. http://www.snuipp.fr/Disparition-programmee-des-PDMQDC

L’organisation du temps scolaire

ce que dit la circulaire : "cette organisation mérite une attention particulière. Elle tient compte des capacités de concentration des élèves, variables selon leur age et les moments de la journée et de la semaine. A cet égard, pour tirer l meilleur bénéfice de la 5eme matinée en terme d’apprentissage, les équipes veillent à construire des emplois du temps journalier, hebdomadaire et périodiques équilibrés entre les différents domaines d’enseignement"

commentaire :Le décret modifiant le code de l’éducation sur l’organisation du rythme hebdomadaire est paru le 28 juin 2017 et annonce le retour à la semaine de 4 jours sur de nombreuses communes du département. voir document : PDF - 269.5 ko

Les Activités Pédagogiques Complémentaires (APC)

ce que dit la circulaire : permettent d’aider les élèves lorsqu’ils rencontrent des difficultés dans leurs apprentissages, les accompagnent dans leur travail personnel, ou leur proposent tute autre activité prévue par le projet d’école. leur organisation fait l’objet d’un pilotage académique et départemental attentif et souple pour que les enseignants apportent aux élèves un accompagnement différencié adapté à leurs besoins"

ce que dit le SNUipp-FSU :Le SNUipp-FSU a remis au cœur des débats le temps de travail des enseignants en lançant, à la rentrée 2016, sa consigne de réappropriation des heures d’APC. Une action qui a permis aux équipes de se réapproprier ces heures pour les utiliser de manière pertinente et adaptée à leurs besoins. Une réappropriation qui ne suffit toujours pas à compenser la totalité du temps effectif consacré par les enseignants à leur travail. Il est urgent que le ministère entende la profession sur ce sujet. Le syndicat publie un 4 pages pour faire le point sur ce dossier et tracer des perspectives d’action dès la rentrée prochaine.

http://www.snuipp.fr/APC-ORS-temps-de-travail-a-la

Le parcours des élèves

ce que dit la circulaire : "le parcours de chaque élève est désormais conçu comme un continuum. Cette nouvelle organisation rend nécessaire le travail entre les enseignants des premier et second degrés, qu’il s’agisse de la construction de progressions pédagogiques cohérentes ou encore des échanges sur des gestes professionnels communs favorisant la meilleure acquisition des fondamentaux. Cette collaboration favorise l’émergence d’une culture pédagogique commune entre les premier et second degrés, condition nécessaire pour améliorer la réussite de tous les élèves."

commentaire : : ce que soulignait le SNUIpp-FSU au moment de la mise en place de conseils école collège est encore d’actualité dans beaucop de CEC : "l’essentiel des difficultés repose sur des différences de culture, faute de formation commune, entre 1er et 2nd degrés. Les enseignants du 1er degré semblent apprécier la reconnaissance de leur expertise professionnelle au sein de ces instances dont « les actions doivent permettre la connaissance mutuelle et la prise en charge des élèves en difficulté ». Contenus et formation, autant d’éléments qui devront trouver une réponse pour éviter que cette instance ne tourne à vide. "

l’évaluation des élèves

ce que dit la circulaire : une nouvelle culture de l’évaluation au service des apprentissages. « les modalités de la notation des élèves doivent évoluer pour éviter une « notation-sanction » à faible valeur pédagogique et privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles ». Le livret scolaire unique du CP à la 3e est un des instruments nécessaires de cette information ; à ce titre, sa tenue fait l’objet d’un soin particulier de la part des équipes pédagogiques. Elles sont notamment attentives à la qualité et la lisibilité des écrits professionnels transmis dans les bilans périodiques et de fin de cycle.

commentaire : En espérant que les bugs rencontrés cette année seront corrigés, et l’accès aux parents sera effectif.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |