Retour accueil

Vous êtes actuellement : La classe, le métier  / La classe  / Outils 


envoyer l'article par mail envoyer par mail

La séquence d’apprentissage : la trace écrite lors de la phase de structuration

Quelle leçon écrire dans le cahier ?

Quelle leçon écrire dans le cahier ?

Pourquoi une trace écrite ?

Il s’agit essentiellement de conserver une mémoire des découvertes, des procédures, des règles suite à un travail de recherche ou de découverte. Dans le déroulement d’une séquence, elle se situe après un questionnement, des investigations et une mise en commun. Il va s’agir à partir des constats faits lors de la synthèse de mettre des mots sur ce qui a été trouvé. C’est là que l’enseignant propose un apport didactique. Cette "leçon" est écrite dans le cahier, le classeur et constituera un support, un outil pour les exercices d’application qui vont suivre. Elle est systématiquement relue et corrigée par l’enseignant.

Une trace écrite pour qui ?

-  Pour l’élève  : ces traces écrites constituent un outil pour l’élève auxquelles il peut se référer à tout moment. Elles sont les synthèses des recherches, des investigations, des découvertes faites en classe. Elles sont les références des connaissances à acquérir. Elles doivent être courtes, être fonctionnelles et avoir un sens pour l’élève.

-  Pour l’enseignant et son "programme" : la copie n’est pas un exercice inutile, la rédaction d’une trace écrite par les élèves permet de les faire rédiger des écrits fonctionnels et ce dans tous les domaines

- Pour les parents  : qui peuvent suivre la scolarité de leur élèves et les compétences, les savoirs qui ont été travaillés en classe. Elles sont les références des connaissances à acquérir.

-  Pour l’institution : ces trace écrites permettent un suivi de la scolarité d’un élève, et du travail entrepris avec lui.

Quelle trace écrite ?

- C’est cette trace, ou leçon, ou synthèse qui va servir de support, d’outil, de mémoire des apprentissages. Elle doit être, le plus souvent possible, construite avec les élèves, en réponse à une situation de découverte ou de recherche préalable faite dans la classe. Éviter de prendre des leçons toutes faites dans les manuels qui seraient trop éloignées du travail réellement réalisé dans votre classe.

- L’enseignant a défini dans sa préparation un ensemble de

  • connaissances qu’il veut faire acquérir aux élèves,
  • de savoir-faire méthodologiques

Plusieurs pistes :

- Vous avez rédigé au préalable la trace écrite : suite à une phase de synthèse orale, vous leur faites recopier sur leur cahier. Les exemples seront ceux sur lesquels vous aurez travaillé. Le vocabulaire et les tournures de phrases doivent être simples et compréhensible par tous.

- Vous leur donnez une synthèse à trous (avec ou sans les mots à placer) et vous les laissez réaliser le travail individuellement. Suit une correction collective. Chaque cahier doit être vérifié.

- Vous leur donner cinq minutes individuellement ou par deux pour rédiger la trace écrite en leur précisant bien le but de cet écrit. (Plutôt en cycle 3). Mise en commun et rédaction collective.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |